Opération parking gratuit au CHU de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Parking gra­tuit au CHU : la demande des gilets jaunes a fait flop au conseil muni­ci­pal de Grenoble

Parking gra­tuit au CHU : la demande des gilets jaunes a fait flop au conseil muni­ci­pal de Grenoble

EN BREF – Depuis le 2 mars, les gilets jaunes de l’Isère mènent régu­liè­re­ment des actions sur le par­king de l’hô­pi­tal couple enfant du CHU de Grenoble pour en deman­der la gra­tuité. Après la publi­ca­tion d’un com­mu­ni­qué, ils ont éga­le­ment lancé une péti­tion en ligne. Le groupe d’op­po­si­tion muni­ci­pale Ensemble à gauche s’est emparé de cette reven­di­ca­tion via un vœu sou­mis, sans suc­cès, au conseil muni­ci­pal de Grenoble ce lundi 25 mars.

© Joël Kermabon - Place Gre'net

Opération « par­king gra­tuit » des gilets jaunes le 2 mars der­nier. © Joël Kermabon – Place Gre’net

C’est bien la pre­mière fois depuis bien­tôt vingt semaines que les gilets jaunes de l’Isère consentent à s’emparer d’un outil de com­mu­ni­ca­tion autre que leur page Facebook. Ils ont en effet réitéré, ce lundi 25 mars, leur demande de gra­tuité du par­king du pôle couple enfant du CHU de Grenoble par voie de com­mu­ni­qué. Un lieu où ils mènent des opé­ra­tions “par­king gra­tuit” quasi quo­ti­diennes depuis le 2 mars der­nier. Le tout « sans aucune dégra­da­tion », précisent-ils.

Réagissant au repor­tage de Place Gre’net, le CHU s’é­tait fendu d’un rec­ti­fi­ca­tif. Les gilets jaunes ne manquent pas de rebon­dir des­sus dans leur com­mu­ni­qué. En com­plé­ment, ces der­niers ont éga­le­ment lancé une péti­tion* en ligne à l’a­dresse du CHU Grenoble-Alpes (Chuga).

L’objectif ? Obtenir que les parents d’enfants hos­pi­ta­li­sés puissent béné­fi­cier de la gra­tuité de sta­tion­ne­ment. De fait, les gilets jaunes n’ont pas seule­ment assuré la gra­tuité du par­king durant leurs opé­ra­tions. Ils ont éga­le­ment, rap­portent-ils, éta­bli des contacts avec les visi­teurs dont « la majo­rité se plaignent des tarifs de ce par­king ».

Une poli­tique de sta­tion­ne­ment pour un accès sans dis­cri­mi­na­tion sociale

Lundi, deux heures avant le conseil muni­ci­pal, l’exécutif a annoncé que la ques­tion orale du groupe Ensemble à gauche sur la posi­tion du maire, pré­sident du conseil de sur­veillance de l’hô­pi­tal, au sujet du sta­tion­ne­ment gra­tuit au CHU était sup­pri­mée. Une ques­tion « envoyée au maire dans les délais puis vali­dée par l’en­voi ven­dredi soir du ser­vice de la Vie ins­ti­tu­tion­nelle à tous les groupes poli­tiques comme il se doit », assure pour­tant le groupe.

Pourquoi ce refus ? Le sujet ne serait pas dans le champ des com­pé­tences de la com­mune. Le groupe d’op­po­si­tion Ensemble à gauche mené par Guy Tuscher s’en est quant même emparé. Comment ? Par l’in­ter­mé­diaire d’un vœu sou­mis aux votes du conseil muni­ci­pal de Grenoble, ce lundi 25 mars, repre­nant tout ou par­tie de la reven­di­ca­tion des gilets jaunes.

Objectif : deman­der au direc­toire et au conseil de sur­veillance du Chuga d’in­ter­ve­nir. Notamment « [en menant] rapi­de­ment les études néces­saires afin de réa­li­ser la gra­tuité du sta­tion­ne­ment en par­king ». Ceci pour les per­son­nels, usa­gers, visi­teurs ou patients de l’é­ta­blis­se­ment aux­quels il fau­drait de sur­croît « pou­voir garan­tir un nombre de places suf­fi­sant ».

Conseil municipal du 24 septembre 2018 consacré notamment au rapport de la chambre régionale des comptes sur la ville de Grenoble. © Joël Kermabon

Guy Tuscher durant le conseil muni­ci­pal du 24 sep­tembre 2018, notam­ment consa­cré au rap­port de la chambre régio­nale des comptes sur la Ville de Grenoble. © Joël Kermabon

Pour Guy Tuscher qui por­tait le vœu devant ses col­lègues conseillers muni­ci­paux, le pro­blème est d’im­por­tance. Le CHU, le plus gros employeur de la métro­pole, « a besoin d’une poli­tique de sta­tion­ne­ment qui per­mette l’ac­cès de tous sans aucune dis­cri­mi­na­tion sociale », estime-t-il. Une poli­tique que les « tarifs pro­hi­bi­tifs » actuels mettent à mal et que « les exo­né­ra­tions actuelles sont très loin de com­pen­ser ».

« Vous vous adres­sez au mau­vais interlocuteur ! »

Sauf que, pour argu­menté qu’il soit, ce vœu est tombé à côté de la plaque. C’est du moins ce que s’est atta­ché à démon­trer Alan Confession, conseiller muni­ci­pal de la majo­rité qui don­nait la réplique. « Ce vœu sort du champ de com­pé­tences de notre conseil puis­qu’il ne doit pas se trai­ter au niveau gre­no­blois mais bien, au mini­mum, à celui de la Métropole et au-delà », a expli­qué l’élu, repre­nant les argu­ments avan­cés la veille. Celui-ci n’a d’ailleurs pas man­qué, petit tacle au pas­sage, de signa­ler que le CHU était implanté sur le ter­ri­toire de la com­mune de La Tronche.

© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

Par ailleurs, a‑t-il sou­li­gné, si Éric Piolle est bien pré­sident du conseil de sur­veillance du CHU c’est au titre de la Métropole. « Vous vous adres­sez donc au mau­vais inter­lo­cu­teur, contrai­re­ment aux gilets jaunes qui ont orga­nisé leurs actions devant le CHU. » Pour Alan Confesson, il appar­tient aux ins­tances diri­geantes de l’é­ta­blis­se­ment public et à elles seules de répondre aux inter­pel­la­tions des gilets jaunes.

Suite à quoi le conseil muni­ci­pal a fina­le­ment rejeté le vœu d’Ensemble à gauche au grand dam de Guy Tuscher. Les seules voix s’é­tant expri­mées pour étant celles de son propre groupe et celles du Rassemblement de gauche et de pro­grès. L’occasion pour Patrice Voir d’ex­pli­quer le vote de son groupe en rap­pe­lant le com­bat des com­mu­nistes sous l’ère Carignon pour que jus­te­ment ce par­king… ne soit pas payant

Joël Kermabon

  • * À l’heure où nous rédi­geons cet article, la péti­tion a recueilli 345 signatures.

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

François Bayrou à Voiron pour sou­te­nir Élodie Jacquier-Laforge, can­di­date à sa réélec­tion dans la 9e cir­cons­crip­tion de l’Isère

FOCUS - Le président du MoDem François Bayrou s'est rendu à Voiron, mercredi 19 juin 2024, pour soutenir Élodie Jacquier-Laforge, députée sortante de la 9e Lire plus

Sur la première circonscription de l'Isère, le candidat LR-RN Alexandre Lacroix appelle à "l'union des droites républicaines"
Sur la pre­mière cir­cons­crip­tion de l’Isère, le can­di­dat LR-RN Alexandre Lacroix appelle à « l’u­nion des droites républicaines »

FLASH INFO - Alexandre Lacroix annonce officiellement sa candidature aux élections législatives sur la première circonscription de l'Isère, dans un communiqué en date du mardi 18 juin Lire plus

Alain Carignon demande à être désigné partie civile dans le cadre de l'affaire (présumée) Piolle-Martin
Alain Carignon demande à être dési­gné par­tie civile dans le cadre de l’af­faire (pré­su­mée) Piolle-Martin

FLASH INFO - Le conseiller municipal d'opposition de Grenoble Alain Carignon annonce demander à être désigné partie civile dans le cadre de l'affaire Piolle-Martin. Soit Lire plus

Treize maires de la 2e cir­cons­crip­tion de l’Isère appellent à sou­te­nir Cyrielle Chatelain, can­di­date du Nouveau Front populaire

FOCUS - À l'approche des législatives anticipées des 30 juin et 7 juillet 2024, treize maires de gauche de la deuxième circonscription de l'Isère ont Lire plus

Élections législatives: Reconquête Isère se déchire en interne sur fond de conflit Éric Zemmour - Marion Maréchal
Élections légis­la­tives : Reconquête Isère se déchire en interne sur fond de conflit Éric Zemmour – Marion Maréchal

FOCUS - Drôle d'ambiance au sein de Reconquête Isère. Alors que le 15 juin 2024, le mouvement d'Éric Zemmour annonçait ne présenter aucun candidat en Lire plus

Troisième circonscription: le PS 38 ne soutient pas Élisa Martin... ni la candidature “dissidente” de Stéphane Gemmani
Troisième cir­cons­crip­tion : le PS 38 ne sou­tient pas Élisa Martin… ni la can­di­da­ture “dis­si­dente” de Stéphane Gemmani

FOCUS - L'union de la gauche en vue des élections législatives des 30 juin et 7 juillet connaît quelques ratés sur la troisième circonscription de Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !