Nano 2022 : à Crolles, Bruno Le Maire annonce un soutien renforcé à la nanoélectronique française

sep article

Festival oenologique et musical Le Millésime à Grenoble du 5 au 20 octobre 2019

FOCUS – Nano 2022, c’est le gros coup de pouce à l’industrie nanoélectronique française. Un investissement public d’un peu plus d’un milliard d’euros avec l’ambition de générer cinq fois plus d’investissements et de travaux, et de s’imposer sur le marché mondial des composants électroniques. Après Nano 2012 et Nano 2017, l’État est donc appelé une nouvelle fois à la rescousse. Pour le ministre de l’Économie Bruno Le Maire, il en va de la souveraineté technologique et politique de la France et de l’Europe.

 

 

Le ministre de l'Economie Bruno Lemaire a annoncé une aide de l'Etat de près de 900 millions d'euros sur cinq ans dans le cadre du plan Nano 2022 © Patricia Cerinsek

Le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a annoncé une aide de l’État de près de 900 millions d’euros sur cinq ans dans le cadre du plan Nano 2022. © Patricia Cerinsek

Après Nano 2012 puis Nano 2017, place à Nano 2022. Le programme, qui vise à donner un (gros) coup de pouce à l’industrie nanoélectronique française, a été officiellement lancé vendredi 15 mars au siège de STMicroelectronics à Crolles, près de Grenoble.

 

Un plan « historique » pour le ministre de l’Économie Bruno Le Maire, venu afficher le soutien de l’État à ce programme désormais européen. Et dont STMicroelectronics, Soitec et le CEA-Leti sont parmi les plus gros bénéficiaires sur l’agglomération*.

 

Et pour cause. Nano 2022, c’est 5 milliards de travaux et d’investissements, mais aussi un milliard d’aides publiques. Sur ce milliard, injecté sur cinq ans, 886,5 millions d’euros sortiront de la poche de l’État. Le reste se répartit entre l’Union européenne (100 millions), la Région Auvergne Rhône-Alpes (50 millions), le Département de l’Isère, la Métropole de Grenoble et la communauté de communes du Grésivaudan (10 millions chacun).

 

 

« Une étape historique dans le reconquête industrielle de la nation française »

 

[…]

La suite du contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

Veuillez vous connecter pour accéder à cette page.
S'inscrire

 

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

commentez lire les commentaires
1757 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.