Deux ans après la mise en route de la piétonisation et des restrictions de circulation dans l'hyper-centre de Grenoble, on y voit toujours aussi peu clair.

CVCM : la pié­ton­ni­sa­tion du centre de Grenoble entre dans sa phase finale… mais des inter­ro­ga­tions demeurent

CVCM : la pié­ton­ni­sa­tion du centre de Grenoble entre dans sa phase finale… mais des inter­ro­ga­tions demeurent

DÉCRYPTAGE - Deux ans après la mise en route de l'opération Cœurs de ville, cœurs de métropole dans le centre de Grenoble, les travaux de piétonnisation visant à restreindre un peu plus la circulation automobile touchent à leur fin. Mais on n'en sait guère plus des effets observés sur le trafic et la pollution de l'air. Pour le collectif Grenoble à cœur qui (re)monte au créneau, la congestion accrue est avérée. La Métropole de Grenoble, elle, entend voir plus large et plus loin.

 

 

Dans l'hyper-centre de Grenoble, l'opération Cœurs de ville, cœurs de métropole touche au but. Fin novembre, le chantier devrait avoir été mené à terme © Patricia Cerinsek

Dans l'hyper-centre de Grenoble, l'opération Cœurs de ville, cœurs de métropole touche à sa fin. © Patricia Cerinsek

C'est la dernière ligne droite pour l'opération Cœurs de ville, cœurs de métropole (CVCM). Fin novembre, les travaux destinés à étendre la piétonnisation dans le centre de Grenoble et à promouvoir l'usage du vélo tout en faisant un peu plus de place aux transports en commun, devraient être bouclés.

 

Depuis deux ans, l'opération a transformé le cœur de la ville en un chantier permanent. Objectif ? Bouter les véhicules de transit du centre-ville, en tablant notamment sur l'élargissement de l'A480. Et orienter les autres vers les parkings en ouvrage, en comptant là sur l'effet dissuasif de la hausse du tarif de stationnement en voirie.

 

L'un dans l'autre, la Métropole et la Ville de Grenoble, mais aussi le syndicat mixte des transports en commun (SMTC), espèrent ainsi faire rebrousser chemin à 10 000 voire 15 000 véhicules chaque jour. Tout en triplant, dans le même temps, la part modale du vélo.

 

 

Début avril, Atmo rendra publique sa campagne de mesures

 

Objectif atteint ? Deux ans après le lancement de l'opération, difficile d'y voir clair. L'observatoire des déplacements mis en place par la Métropole n'a pas livré ses derniers résultats. Alors, en attendant, après un premier point réalisé à mi-parcours, elle dresse un bilan au doigt mouillé. « Il faut à peu près deux ans pour qu'un plan de circulation soit adopté », reconnaît Ludovic Bustos, le vice-président chargé à la Métro des espaces publics et de la voirie.

 

« Mais on observe une stabilisation de la fréquentation des transports en commun, ce qui n'est pas si mal en période de travaux. La part piétons a tendance à augmenter, de même que la part des vélos. » Entre 2016 et 2017, l'augmentation du vélo a ainsi atteint 5 %, d'après l'observatoire des déplacements. En deux ans, elle devrait tourner autour de 14 %.

 

Si cette hausse est sensible, ce n'est pour autant pas l'envolée espérée pour Grenoble à cœur, un collectif d'habitants et de commerçants qui se bat depuis deux ans pour réclamer un moratoire de CVCM.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 81 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Tribune libre du collectif Stop Métrocâble: "Cette séquence du métrocâble n'a que trop duré. Il est urgent de la clore."
Tribune libre du col­lec­tif Stop Métrocâble : « Cette séquence du métro­câble n’a que trop duré. Il est urgent de la clore. »

TRIBUNE LIBRE - Alors que des "acteurs économiques grenoblois" ont publié une tribune dans Le Dauphiné libéré pour soutenir le projet de Métrocâble malgré l'avis Lire plus

Législatives 2024 : 6 900 à 8 500 per­sonnes ont défilé à Grenoble pour « la mani­fes­ta­tion uni­taire contre l’ex­trême droite »

REPORTAGE - Entre 6 900 et 8 500 personnes (selon la police ou les syndicats) ont défilé dans les rues de Grenoble, samedi 15 juin 2024, Lire plus

Hémicycle de l'assemblée nationale CC-BY-SA 3.0 Richard Ying et Tangui Morlier
Législatives 2024 : Front popu­laire, Renaissance, LR, RN… Les pre­mières can­di­da­tures confir­mées en Isère

FOCUS - À deux jours de la date limite de dépôt des candidatures, dimanche 16 juin 2024, les candidats investis pour les élections législatives des Lire plus

Viol en réunion d’une étu­diante à Bordeaux : le pro­cès aux assises des cinq ex-rug­by­men du FCG sera-t-il reporté ?

FOCUS - Cinq anciens joueurs du FCG doivent comparaître à partir de lundi 17 juin 2024 devant la cour d'assises de la Gironde, sept ans Lire plus

Été sur les quais, Été Oh ! Parc, la Ville de Grenoble déploie sa programmation d'animations estivales
Été sur les quais, Été Oh ! Parc, 14 juillet… Le retour des ani­ma­tions esti­vales à Grenoble

ÉVÉNEMENT - La Ville de Grenoble a préparé comme à l'accoutumé des animations estivales, qu'il s'agisse de l'Été sur les quais dès le samedi 15 Lire plus

Aux Bouffes pon­toises : le fes­ti­val gas­tro­no­mique de retour à Pont-de-Claix avec l’Allemagne en invité d’honneur

ÉVÈNEMENT - Pont-de-Claix accueille la deuxième édition du festival gastronomique international Aux Bouffes pontoises, samedi 15 juin 2024, de 16 heures à 22 h 30, sur Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !