Biomax, la méga centrale de la Presqu’île qui produira chaleur et électricité dès 2020 à Grenoble

Biomax, la méga centrale de la Presqu’île qui produira chaleur et électricité dès 2020 à Grenoble

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – Les travaux de la nouvelle centrale au bois Biomax vont bon train. Située sur le campus Giant en bordure de l’A480, l’usine de cogénération produira, à partir de mars 2020, de la chaleur et de l’électricité pour les logements du secteur nord de l’agglomération grenobloise. De quoi progresser vers la transition énergétique et valoriser la filière bois régionale.

 

 

Chantier de la centrale Biomax, le 18 février 2019 © Charles Thiebaud - placegrenet.fr

Chantier de la cen­trale Biomax, le 18 février 2019 © Charles Thiebaud – pla​ce​gre​net​.fr

L’usine de cogé­né­ra­tion Biomax qui sort de terre en bor­dure de l’autoroute A480 et du Drac, sur un ancien site nucléaire du CEA, devrait entrer en fonc­tion­ne­ment en mars 2020.

 

D’une emprise au sol de 13 142 m2, La cen­trale au bois pro­duira de la cha­leur et de l’électricité à par­tir d’un géné­ra­teur de vapeur de 40 MW.

 

 

Avec 170 kilo­mètres de tuyaux, le réseau de cha­leur métro­po­li­tain est le deuxième de France, après Paris. « Nous sommes convain­cus, au-delà de […] la lutte contre le dérè­gle­ment cli­ma­tique, des béné­fices impor­tants de la tran­si­tion éner­gé­tique et éco­lo­gique en matière d’emploi et de dyna­misme éco­no­mique ter­ri­to­rial », a expli­qué Christophe Ferrari, pré­sident de la Métropole, sur le chan­tier de la cen­trale, lundi 18 février 2019. D’où la construc­tion de Biomax.

 

Avant Biomax, le réseau repo­sait sur une cen­trale fioul lourd. La Métro a ainsi décidé de pas­ser à une « cen­trale bois local ». « Une com­mune de 10 000 ou 11 000 habi­tants, c’est 4 000 loge­ments. Avec Biomax, nous pou­vons ali­men­ter entre 15 000 et 20 000 loge­ments en chauf­fage et 10 000 en élec­tri­cité », fait savoir Christophe Ferrari.

 

 

Au service du public et de la transition énergétique

 

Le chan­tier de Biomax a débuté en juin 2018. Aujourd’hui, l’a­van­cée des tra­vaux est conforme au plan­ning pré­vi­sion­nel. La Métro a prévu l’ou­ver­ture et la livrai­son de la cen­trale pour mars 2020. Cet « outil col­lec­tif au ser­vice du public et de la tran­si­tion éner­gé­tique », selon le pré­sident de la Métropole, consti­tue le plus gros inves­tis­se­ment sur le réseau de chauf­fage depuis 1992.

 

Christophe Ferrari, président de la Métro, et Nicolas Giraud, directeur de mission, sur le chantier de Biomax. © Charles Thiebaud - placegrenet.fr

Christophe Ferrari, pré­sident de la Métro, et Nicolas Giraud, direc­teur de mis­sion, sur le chan­tier de Biomax. © Charles Thiebaud – pla​ce​gre​net​.fr

 

Nicolas Giraud, direc­teur de mis­sion sur le pro­jet Biomax, détaille les béné­fices de la cen­trale : « C’est une cen­trale de pro­duc­tion de cha­leur qui va être ali­men­tée en bio­masse. Aujourd’hui, on est à 65 % d’énergie renou­ve­lable sur le réseau de cha­leur de l’agglomération. Dès le démar­rage de cette usine, nous pour­rons atteindre une per­for­mance de 75 %».

 

Cela devrait per­mettre une éco­no­mie d’en­vi­ron 12 000 tonnes de CO2 par an. Puis, l’on attein­drait, dès 2025, un taux de 85 % d’éner­gies renou­ve­lables et de récu­pé­ra­tion, avec la sub­sti­tu­tion du char­bon par le bois sur les autres cen­trales de production.

 

 

Une énergie fiable et stable dans le temps

 

« Cette tech­no­lo­gie est par­ti­cu­liè­re­ment per­for­mante en terme de rejet atmo­sphé­rique et d’ef­fi­ca­cité éner­gé­tique », pour­suit Nicolas Giraud. À éner­gie pro­duite équi­va­lente, la cen­trale Biomax émet­tra en effet 70 % de moins d’oxydes d’a­zote et 30 % de moins de par­ti­cules fines que l’an­cienne cen­trale au fioul.

 

Chantier de la centrale Biomax, le 18 février 2019. © Charles Thiebaud - placegrenet.fr

Chantier de la cen­trale Biomax, le 18 février 2019. © Charles Thiebaud – pla​ce​gre​net​.fr

Autre avan­tage de Biomax selon ses pro­mo­teurs, la construc­tion de la cen­trale s’ins­crit dans « la lutte contre la pré­ca­rité éner­gé­tique » en garan­tis­sant « une éner­gie fiable et stable dans le temps et non sou­mise aux aléas de l’é­vo­lu­tion du prix du car­bone ». Indépendance et éco­lo­gie obligent, la tota­lité du bois pro­vien­dra d’ailleurs de la région, avec une dis­tance moyenne d’ap­pro­vi­sion­ne­ment de 62 kilomètres.

 

Quant aux risques liés à une éven­tuelle inon­da­tion, Nicolas Giraud ne se montre pas inquiet : « Nous sommes en zone inon­dable. Mais pour obte­nir le per­mis de construire, nous avons dû prou­ver que Biomax était à la fois résis­tant par rap­port à ce risque, mais sur­tout résilient. » 

 

Situation de la centrale de cogénération Biomax sur la Presqu'île. DR

Situation de la cen­trale de cogé­né­ra­tion Biomax sur la Presqu’île. DR

 

« Il doit être en capa­cité de redé­mar­rer dans les plus brefs délais, de façon à ce que le ser­vice public de dis­tri­bu­tion de l’énergie soit assuré. Pour ce faire, nous avons prévu de posi­tion­ner tous les équi­pe­ments cri­tiques à une hau­teur supé­rieure au niveau qu’atteindrait l’eau dans l’hypothèse de ce sinistre. »

 

Charles Thiebaud

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

CT

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Vingt-trois maires de la Métropole ont signé la charte d'engagement lumière visant à réduire la pollution lumineuse. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Pollution lumineuse : vingt-trois communes de la Métropole de Grenoble s’engagent à travers une charte

FOCUS - Vingt-trois communes de la Métropole ont signé, ce mardi 6 juillet 2021, une charte pour limiter la pollution lumineuse et la consommation énergétique Lire plus

GEG lance la marque Yéli, "fournisseur d'énergie verte" d'envergure nationale
GEG lance la marque Yéli, fournisseur d’énergie verte d’envergure nationale

FOCUS - Cinq mois après son lancement (relativement) discret, GEG présente sa marque d'envergure nationale Yéli. Sa proposition? Permettre aux clients de choisir la part Lire plus

Le maire de Meylan Philippe Cardin attaqué pour diffamation... par la Fraternité sacerdotale Saint Pie X
Transition énergétique : la commune de Meylan en Isère vise le label cit’ergie

  FIL INFO - Schéma directeur immobilier et énergétique des bâtiments municipaux, contrat  de performance énergétique et bientôt label cit'ergie... La commune de Meylan, en Lire plus

Autre partie de l'installation photovoltaïque sur le toit de la mairie d'Échirolles © Simon Marseille - Place Gre'net
La mairie d’Échirolles inaugure une centrale photovoltaïque sur sa toiture

  EN BREF - L’équipe municipale d’Échirolles inaugurait mardi 13 octobre la centrale photovoltaïque installée sur le toit de son Hôtel de Ville. Un aménagement Lire plus

Transition énergétique : la Métro lance une "Aide zéro fioul" .Christophe Ferrari, Conférence pour présenter le dispostif d'aide "Zéro Fioul"
Transition énergétique : la Métro dévoile son Aide zéro fioul

  EN BREF – Remplacer sa chaudière au fioul par une chaudière gaz/solaire thermique. Tel est l’enjeu de « l'Aide zéro fioul », présentée par Lire plus

Métropole de Grenoble : un dernier budget aux allures de bilan de mandat

  FOCUS — Vendredi 7 février, la Métropole de Grenoble présente son budget 2020, le dernier de sa mandature avant les élections municipales du mois Lire plus

Eco'V

Flash Info

|

24/09

22h40

|

|

24/09

14h42

|

|

24/09

9h18

|

|

23/09

22h35

|

|

23/09

13h57

|

|

23/09

10h21

|

|

23/09

9h40

|

|

22/09

12h47

|

|

22/09

11h34

|

|

22/09

10h50

|

Hexagone - Moving earth

Les plus lus

Montagne| Première édition du Raid multisports Grenoble-Alpes le dimanche 19 septembre 2021

Art en ville. © Grenoble-Alpes Métropole

Culture| Des sentiers d’art vont relier une vingtaine d’œuvres sur le territoire métropolitain grenoblois

L’art déconfiné, des confiné(e)s : une expo participative sur la pandémie © Sarah Krakovitch - Place Gre'net

Culture| L’art déconfiné, des confiné(e)s : une exposition participative de réflexion artistique sur la pandémie

Économie| Deux « Petits Magasins » de la marque Kiabi vont voir le jour à Grenoble pour soutenir l’insertion par l’emploi

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Hexagone

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin