Promus en élite, les Centaures de Grenoble retrouvent leur public samedi 23 février face à Aix-en-Provence

sep article
Le Grand challenge le plus grand parcours d

FIL INFO – Après deux matchs à l’extérieur conclus par une victoire et une défaite, les Centaures disputent samedi 23 février leur première rencontre au stade Lesdiguières cette saison face aux Argonautes d’Aix-en-Provence. Pour la première fois depuis 2013, les footballeurs américains de Grenoble évoluent cette année en première division.

 

 

Le 26 mai 2018, les Centaures obtenaient leur accession en première division française grâce à un succès éclatant (63-37) face à Toulouse au stade Lesdiguières. Neuf mois plus tard, les footballeurs américains de Grenoble vont retrouver leur antre samedi 23 février (19 heures) contre les Argonautes d’Aix-en-Provence.

 

L'Allemand Sonny Weishaupt, qui s'apprête à recevoir le ballon, a disputé son premier match avec Grenoble le 3 février. © Antoine Buche

L’Allemand Sonny Weishaupt, qui s’apprête à recevoir le ballon, a disputé son premier match avec Grenoble le 3 février. © Antoine Buche

 

« C’est une récompense pour nous de pouvoir de nouveau évoluer en élite et de le faire en particulier au stade Lesdiguières où nous jouons nos matchs depuis maintenant deux ans », se félicite le président Laurent Lambert.

 

 

Resserrer les rangs en défense

 

Depuis 2013, les Grenoblois n’avaient plus fréquenté ce niveau. Pour leur retour en Casque de diamant, ils ont été placés en conférence [poule, Ndlr] sud, en compagnie de Bron-Villeurbanne, Thonon, Montpellier, Aix-en-Provence et Marseille.

 

Si elle n'a permis à Bron-Villeurbanne de ne marquer que six points, la défense des Grenoblois a ensuite craqué à Montpellier. © Antoine Buche

Si elle a permis à Bron-Villeurbanne de ne marquer que six points, la défense des Grenoblois a ensuite craqué à Montpellier. © Antoine Buche

Après une première belle victoire (35-6) chez les Falcons de Bron-Villeurbanne le 3 février, les Centaures se sont inclinés (25-46) une semaine plus tard chez les Hurricanes de Montpellier. Un départ plutôt positif mais les quarante-six unités encaissées dans l’Hérault ont laissé un goût amer. « Nous avons su marquer des points mais pas arrêter les Montpelliérains. C’était frustrant. Ce problème en défense est un point que nous allons essayer de corriger par l’apport notamment d’un coordinateur défensif qui va venir assister David Gould, notre entraîneur en chef », informe Laurent Lambert.

 

 

« Accrocher une troisième place est loin d’être impossible »

 

Samedi, face aux Argonautes, battus lors de leurs deux premières sorties face à Marseille et Thonon sans inscrire le moindre point, les Centaures ont l’occasion de se rattraper devant leur public. « Nous souhaitons offrir un beau spectacle et, je l’espère, décrocher une victoire. C’est un moment important pour lancer notre saison à domicile et espérer que le public le plus large possible nous accompagne pour les cinq matchs que nous jouerons au stade Lesdiguières », explique le président des Centaures.

 

Les Centaures de Grenoble espèrent décrocher leur deuxième victoire en trois matchs, après celle obtenue en ouverture de la saison chez les Falcons de Bron-Villeurbanne (35-6). © Antoine Buche

Les Centaures de Grenoble espèrent décrocher leur deuxième victoire en trois matchs, après celle obtenue en ouverture de la saison chez les Falcons de Bron-Villeurbanne (35-6). © Antoine Buche

 

L’an dernier, les Grenoblois avaient réussi à attirer en moyenne un millier de personnes dans ce stade. Avec le retour en élite, « si nous pouvions nous rapprocher des 1 500, ce serait magnifique », espère Laurent Lambert.

 

Promus en élite cette saison, la priorité des Grenoblois est avant tout de s’y maintenir. Mais ils comptent bien essayer de faire mieux en se qualifiant pour les phases finales. Pour ce faire, ils devront terminer parmi les trois premiers de leur poule. « Derrière [l’ogre, ndlr] Thonon et mis à part Bron-Villeurbanne qui semble en difficulté, les quatre autres équipes peuvent aussi bien terminer deuxième ou cinquième. Accrocher une troisième place est loin d’être impossible », estime Laurent Lambert. Aux Centaures de réussir ce challenge.

 

Laurent Genin

 

commentez lire les commentaires
681 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.