Actualité

Journée “col­lège mort” à Aimé Césaire pour pro­tes­ter contre l’im­mo­bi­lisme du rectorat

Journée “col­lège mort” à Aimé Césaire pour pro­tes­ter contre l’im­mo­bi­lisme du rectorat

FIL INFO – Les parents d’é­lèves et l’é­quipe édu­ca­tive du col­lège Aimé Césaire ont lancé une opé­ra­tion “col­lège mort” ce ven­dredi 15 février. Une nou­velle action face à l’ab­sence de réac­tion du rec­to­rat concer­nant la baisse des dota­tions horaires d’en­sei­gnants. Avec notam­ment pour le col­lège, la sup­pres­sion de deux postes d’en­sei­gnants à la ren­trée sco­laire 2019 – 2020.

© Joël Kermabon - Place Gre'net

Le col­lège avait été blo­qué durant deux heures ce ven­dredi 8 février. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Une mani­fes­ta­tion devant le rec­to­rat de Grenoble puis le blo­cage du col­lège Aimé Césaire le ven­dredi 8 février avant une entre­vue au rectorat…

Rien n’y a fait. L’administration est res­tée sourde à la demande du col­lec­tif d’en­sei­gnants et de parents d’é­lèves de revoir sa copie.

Celle de la baisse des dota­tions horaires d’enseignants pré­vue pour la ren­trée 2019 – 2020. Concrètement pour le col­lège ? Une baisse glo­bale de trente heures accom­pa­gnée de la dis­pa­ri­tion de deux postes d’enseignants. En réac­tion à l’i­ner­tie du rec­to­rat, le col­lec­tif a lancé, ce ven­dredi 15 février une opé­ra­tion “col­lège mort”. Une nou­velle action pour défendre les condi­tions d’ap­pren­tis­sage des col­lé­giens à Aimé Césaire.

« Des heures en plus seraient bien­ve­nues pour des classes moins chargées »

« Nous avons été reçus ce mer­credi 13 février par Monsieur Laporte, l’ad­joint de la direc­trice aca­dé­mique. Ce der­nier nous a expli­qué les rai­sons de cette dota­tion horaire qui est, de leur point de vue, tout à fait en adé­qua­tion avec les besoins », rap­porte Lucie Giroud. La pré­si­dente du conseil local FCPE s’ins­crit en faux contre l’as­ser­tion du rec­to­rat. « Non, cela ne cor­res­pond pas aux besoins du quar­tier. Des heures en plus seraient bien­ve­nues pour des classes moins char­gées et pou­voir aider les élèves dans les matières impor­tantes », rétorque-t-elle.

© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

Pas de quoi satis­faire le col­lec­tif donc, qui estime n’a­voir obtenu aucune réponse. Et encore moins l’as­su­rance d’un quel­conque enga­ge­ment de l’ad­mi­nis­tra­tion allant dans le sens d’une aug­men­ta­tion du nombre d’heures d’en­sei­gne­ment. « Nous avons ainsi pris la déci­sion de blo­quer le col­lège aujourd’­hui et de faire un appel à un “col­lège mort” », explique Lucie Giroud.

« Il n’y a pas un bruit dans le col­lège aujourd’hui ! »

Dans cet objec­tif, l’é­quipe édu­ca­tive a pré­venu les familles, via les car­nets de cor­res­pon­dance, de ne pas envoyer leurs enfants. « Seuls les élèves de troi­sième peuvent ren­trer car ils ont leur épreuve de bre­vet blanc. Nous ne tenions pas à les péna­li­ser », s’empresse-t-elle de pré­ci­ser. Les parents qui sou­tiennent les actions de l’é­quipe ont bien joué le jeu. « Il n’y a pas un bruit dans le col­lège aujourd’­hui ! », com­mente Lucie Giroud.

Pour autant, le col­lec­tif ne reste pas les bras bal­lants et compte bien faire bou­ger les lignes. « Nous sommes en train de tra­vailler sur un cour­rier pour inter­pel­ler les dépu­tés et le pré­sident du dépar­te­ment de l’Isère », nous confie Lucie Giroud. Quant à la suite ? « Si rien ne se passe, nous pour­sui­vrons le mou­ve­ment, mais rien de décidé. Nous ne savons pas encore quels leviers nous pou­vons encore action­ner pour nous faire entendre », confesse-t-elle.

JK

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le comité local Attac 38 donne le coup d'envoi à une nouvelle campagne appelant à taxer les plus riches
Le comité local Attac 38 lance une nou­velle cam­pagne appe­lant à taxer les plus riches

FLASH INFO - Des militants du comité local Attac 38 se sont donné rendez-vous devant l'hôtel des impôts de Grenoble, avenue Rhin-et-Danube, jeudi 23 mai Lire plus

fusillades
Grenoble : deux nou­veaux bles­sés par balles dans les quar­tiers de l’Alma et Bajatière-Capuche

FLASH INFO - Dans la soirée du 23 mai 2024, deux nouvelles fusillades ont eu lieu à Grenoble, l’une à l’Alma, l’autre à la limite Lire plus

Des riverains de l'avenue Washington (toujours) opposés au projet d'aménagement de la Ville de Grenoble
Des rive­rains de l’a­ve­nue Washington très mobi­li­sés contre le pro­jet d’a­mé­na­ge­ment de la Ville de Grenoble

FOCUS - Les opposants au projet d'aménagement du sud de l'avenue Washington se sont donné rendez-vous devant l'hôtel de Ville de Grenoble mercredi 22 mai Lire plus

Les 48 heures de l’a­gri­cul­ture urbaine de retour à Grenoble le week-end du 25 et 26 mai 2024

ÉVÉNEMENT - Les 48 heures de l'Agriculture urbaine sont de retour sur la métropole grenobloise (comme sur l'ensemble de la France) les samedi 25 et Lire plus

Collèges morts et occupation de Jules-Vallès: la FCPE de Fontaine mobilisée contre les groupes de niveaux
Collèges morts et occu­pa­tion de Jules-Vallès à Fontaine : forte mobi­li­sa­tion contre les groupes de niveaux

FLASH INFO - Les parents d'élève de Fontaine se mobilisent (une fois encore) à l'appel de la FCPE contre la réforme des Chocs des savoirs Lire plus

La réponse au vitriol du conseil d'administration de la MJC-Théâtre Prémol à la Ville de Grenoble
MJC-Théâtre Prémol : la réponse au vitriol du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion à la Ville de Grenoble

FOCUS - Le conseil d'administration de la MJC-Théâtre Prémol a adressé une réponse au vitriol à la Ville de Grenoble, qui lui avait envoyé un Lire plus

Flash Info

|

24/05

18h53

|

|

24/05

15h25

|

|

24/05

11h13

|

|

21/05

17h41

|

|

21/05

11h27

|

|

18/05

19h42

|

|

18/05

14h37

|

|

17/05

17h50

|

|

16/05

12h08

|

|

16/05

10h37

|

Les plus lus

Économie| Grenoble : un bâti­ment dédié à l’hé­ber­ge­ment des sans-domi­cile et à la lutte contre le non-recours

Société| Le Mois des fier­tés 2024 prend son envol à Grenoble, avec sa tra­di­tion­nelle Marche des fier­tés samedi 1er juin

A écouter| Grenoble : le nou­veau centre de santé den­taire Solident vic­time de son suc­cès auprès des plus précaires

Agenda

Je partage !