Le président du Département de l’Isère Jean-Pierre Barbier lance son Mouvement “Pour l’Isère”

sep article

FIL INFO – Le président du Conseil départemental de l’Isère Jean-Pierre Barbier annonce le lancement officiel de son Mouvement “Pour l’Isère”. L’objectif ? Rassembler « les femmes et les hommes animés par la volonté de servir l’Isère » et organiser des réunions publiques. Tout en fixant les bases de la prochaine campagne des départementales ?

 

 

À l’occasion de la présentation de ses vœux à Maubec le 25 janvier 2019, le président du Conseil départemental de l’Isère Jean-Pierre Barbier a annoncé le lancement de son Mouvement “Pour l’Isère”. Un mouvement qui se traduit notamment par l’organisation de réunions publiques, dont la première se tient ce lundi 4 février à 18 heures à la Halle Grenette de Bourgoin-Jallieu.

 

Lancement du mouvement “Pour l'Isère” à Maubec © Mouvement pour l'Isère

Lancement du mouvement “Pour l’Isère” à Maubec. © Mouvement pour l’Isère

 

Le Mouvement “Pour l’Isère” ? Une initiative qui se fixe pour objectif de « rassembler les femmes et les hommes animés par la volonté de servir l’Isère et de participer au développement et à l’attractivité du département », écrit le mouvement. Et s’inscrit, sans surprise, au cœur de la stratégie territoriale menée par la majorité Les Républicains du Département.

 

 

Un outil de campagne électorale ?

 

« Il n’y a pour moi et la majorité départementale qu’une seule chose qui compte : ce sont les valeurs qui nous unissent, c’est l’idéal qui nous rassemble », assure cependant Jean-Pierre Barbier. Avant d’ajouter que sa priorité « est de tout mettre en œuvre pour que les Isérois aient toujours envie de se parler, de se comprendre, de travailler ensemble ».

 

Jean-Pierre Barbier, président du Département de l'Isère. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'net

Jean-Pierre Barbier, président du Département de l’Isère. © Yuliya Ruzhechka – Place Gre’net

 

Le président du nouveau Mouvement comme du Département n’en oublie pas pour autant de vanter son action. « Nous avons impulsé pour le département, une façon nouvelle de faire de la politique », affirme-t-il, estimant que « les résultats sont là ». Et de rappeler l’un de ses slogans favoris, antienne de la communication du Département : « Faire ce que l’on dit et dire ce que l’on fait ».

 

Après une campagne de promotion de mi-mandat, le Mouvement “Pour l’Isère” apparaît donc autant comme un outil de concertation… que de campagne électorale. Si les municipales de 2020 focalisent largement l’attention, les Départementales de 2021 n’en sont en effet pas moins présentes dans les esprits. En particulier face à une opposition qui se met, elle aussi, en ordre de bataille.

 

FM

 

commentez lire les commentaires
1533 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Merci M. Barbier si, pour vous, la nouvelle façon de faire de la politique c’est de laisser crever de faim les enfants de « sans papiers » alors que l’aide sociale à l’enfance dépend de vos services … c’est aussi quasiment refuser tout contrat jeune majeur dès qu’un jeune pris en charge par l’ASE arrive à ses 18 ans en le mettant à la porte de son hébergement, c’est faire déclarer « majeurs » des jeunes étrangers pour que l’ASE ne s’en occupe pas etc etc etc C’ewst faire attendre plus d’un an la nomination d’une assistante sociale pour suivre une famille …
    Pour le volet social, vous repasserez.

    sep article