Rossignol concentre sa production de vélos haut de gamme sur la Slovaquie : le site de Voreppe sur la sellette ?

sep article

Festival oenologique et musical Le Millésime à Grenoble du 5 au 20 octobre 2019

FOCUS – Trois ans après avoir racheté le fabricant de cycle isérois Time Sport International et rapatrié son siège à Voreppe, le géant mondial du ski Rossignol s’apprête à réorganiser et transférer un peu plus sa production en Slovaquie. Le sort du site de Centr’Alp est-il scellé ? Les discussions, engagées entre la direction du groupe et le comité d’entreprise, se poursuivent.

 

 

 

Time Sport, la branche vélo du groupe Rossignol, recentre un peu plus sa production vers la Slovaquie © Image tirée de la vidéo JT Vélo - Time Sport (https://www.youtube.com/watch?v=v1HHsiXST6A)

Time Sport, la branche vélo du groupe Rossignol, recentre un peu plus sa production vers la Slovaquie © Image tirée du JT Vélo – Time Sport (https://www.youtube.com/watch?v=v1HHsiXST6A)

Time Sport International, la branche vélo de route haut de gamme de Rossignol – que le géant mondial du ski avait racheté en février 2016 – va-t-elle cesser sa production en Isère ? Les discussions sont en cours mais l’activité du site de Centr’Alp sur la commune de Voreppe, n’est visiblement pas sur la bonne pente.

 

Le projet de réorganisation et de transferts des activités entre les trois sites de Time Sport – à Voreppe, Nevers et en Slovaquie – pourrait bien sonner le glas de l’usine iséroise. Telles que se dessinent les discussions en cours depuis début janvier, le tressage des fibres de carbone jusque-là effectué en Isère pourrait être transféré en Slovaquie. Là, la société réalise déjà, entre la fabrication de cadres et fourches de vélo, une « très grosse majorité de sa production » dixit le groupe.

 

 

Les pédales automatiques, historiquement fabriquées à Nevers, épargnées ?

[…]

La suite du contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

Veuillez vous connecter pour accéder à cette page.
S'inscrire

 

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

commentez lire les commentaires
3101 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Julien Polat/Luis Mariano pourrait chanter
    « Rossignol, rossignol de mes amours,
    Dès que minuit sonnera,
    Quand la lune brillera,
    … »
    C’est incroyable comme partout, en échange d’emplois, les politiques sont prêts à accepter n’importe quoi sans garantie de pérennité et à subventionner … et puis … le bec dans l’eau quand les entreprises aidées ferment et que le bon argent s’envole.
    En voilà une de plus et du chômage en perspective.

    sep article