Appel Forêt -

Grenoble accueille le Festival mortel, fête des morts dans la pure tradition mexicaine : une première en France

Grenoble accueille le Festival mortel, fête des morts dans la pure tradition mexicaine : une première en France

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FIL INFO – Fêter les morts à la mexicaine ? C’est ce que propose le Festival mortel, samedi 26 janvier au Palais des sports de Grenoble. En s’inspirant de la tradition du “Dia de los muertos” mexicain, le Festival mortel promet rythmes latinos, spectacles variés, parades de crânes géants, costumes et maquillages… pour une soirée endiablée jusqu’au bout de la mort.

 

 

S’il est bien natu­rel de pleu­rer les morts, pour­quoi ne pas éga­le­ment les fêter ? C’est ce que font les Mexicains chaque année le 2 novembre, à l’oc­ca­sion d’un Dia de los muer­tos (« Jour des morts ») joyeux et car­na­va­lesque. Et c’est ce que sont invi­tés à faire les Grenoblois samedi 26 jan­vier au Palais des sports, à l’oc­ca­sion d’un « Festival mor­tel » direc­te­ment ins­piré de l’es­thé­tique et de l’es­prit de la tra­di­tion mexicaine.

 

Le Palais des sports de Grenoble accueille samedi 26 janvier le Festival mortel, événément inédit inscrit dans la tradition du Dia de los muertos mexicain.Une procession du Dia de los muertos au Mexique. DR

Une pro­ces­sion du Dia de los muer­tos au Mexique. DR

 

Au pro­gramme de cet évé­ne­ment inédit en France ? De la musique, de la danse, de la zumba, une pro­ces­sion de crânes géants, et bien d’autres sur­prises encore. Sans oublier natu­rel­le­ment des cos­tumes… et des maquillages aux cou­leurs de la mort, comme la repré­sente le Dia de los muer­tos. Soit des visages blancs ornés de volutes noires ou colo­rées et d’un sou­rire caus­tique, consti­tuant une esthé­tique aussi typique qu’u­nique au monde.

 

 

Bientôt d’autres « Festivals mortels » en France ?

 

De 20 heures à (très) tard dans la nuit, les quelque 4 000 Grenoblois atten­dus au ren­dez-vous fête­ront les mots au rythme de sono­ri­tés latines. Le « line-up » de la soi­rée ? C’est le groupe Salseron Salsa de Grenoble et son réper­toire endia­blé qui ouvri­ront les fes­ti­vi­tés. Suivis de l’Electro-Swing de Dj Little Tune, de la musique urbaine latino de Ruben Conga, et du son club­bing de Franck R pour conclure la fête.

 

 

« Nous espé­rons offrir […] une expé­rience mémo­rable », explique au Petit Bulletin l’or­ga­ni­sa­teur de l’é­vé­ne­ment, Eduardo Rocha, lui-même d’o­ri­gine mexi­caine. L’engouement est en tout cas de mise : pas moins de 18 000 per­sonnes se disent inté­res­sées par l’é­vé­ne­ment sur sa page Facebook. Un accueil qui amène Eduardo Rocha à envi­sa­ger, dès à pré­sent, d’ex­por­ter son Festival mor­tel dans d’autres villes de France.

 

FM

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

SpringAlp
Le festival électro Spring’Alp finalement annulé, après son report d’avril à octobre

  EN BREF - Le Spring’Alp, festival de musique électro initialement prévu le 17 avril 2020 au Palais des sports de Grenoble avait été repoussé Lire plus

Après quatre ans à Voiron, le festival international du cirque est de retour à Grenoble. Evincé en 2015 quand Eric Piolle a repris en régie directe la gestion du Palais des sports, Guy Chanal revient en force © Mathilde Leduc
Le Festival international du Cirque de retour à Grenoble… sans animaux sauvages

  FOCUS - Le Festival international du cirque Auvergne-Rhône-Alpes est de retour à Grenoble après un “exil” voironnais de quatre ans. L'occasion pour le producteur Lire plus

Forum des associations : la Ville de Grenoble lance un appel à participation

FIL INFO - La Ville de Grenoble lance un appel à participation à la seconde édition de son Forum des associations. L'inscription est ouverte jusqu'au Lire plus

UNE Public venu à la biennale des villes en transition à Grenoble. Crédit Ville de Grenoble
Biennale : un succès pour la transition écologique… et une rampe de lancement pour Eric Piolle aux municipales ?

FOCUS - La deuxième biennale des villes en transition a fait le plein, se réjouissent ses organisateurs et Eric Piolle, le maire écologiste de Grenoble. Lire plus

Emmanuel Carroz (au centre) entouré des partenaires du Forum des associations. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Le Forum des associations de retour à Grenoble après vingt ans d’absence

EN BREF -  La Ville de Grenoble organise – une première depuis vingt ans – son Forum des associations dans l'enceinte du Palais des sports, Lire plus

Martin Fourcade, le Français le plus titré aux Jeux olympiques. © DR
Grenoble accueille les champions français de retour des JO lundi 26 février

FIL INFO - L’équipe de France olympique est attendue à Grenoble, précisément à Alpexpo, lundi 26 février à 18 h 30. Le public pourra venir saluer les Lire plus

Flash Info

|

31/07

20h28

|

|

30/07

12h07

|

|

29/07

19h56

|

|

28/07

16h27

|

|

28/07

12h09

|

|

28/07

9h40

|

|

27/07

20h21

|

|

27/07

12h00

|

|

27/07

10h43

|

|

26/07

10h46

|

Les plus lus

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin