Appel Forêt -

Des « courts-circuits » anonymes revendiquent l’incendie de l’église Saint-Jacques de Grenoble

Des « courts-circuits » anonymes revendiquent l’incendie de l’église Saint-Jacques de Grenoble

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FIL INFO — Un accident… ou un incendie volontaire ? Alors que la piste accidentelle semblait la plus crédible dans l’incendie de l’église Saint-Jacques à Grenoble, un texte publié sur Indymedia revendique le sinistre. Sans cependant apporter de précisions sur la manière de procéder, contrairement aux habitudes des messages de revendication.

 

 

Une reven­di­ca­tion à prendre au sérieux ? La piste acci­den­telle était très lar­ge­ment rete­nue pour l’in­cen­die de l’é­glise Saint-Jacques à Grenoble dans la nuit du mer­credi 16 au jeudi 17 jan­vier. Un texte de reven­di­ca­tion ano­nyme a pour­tant été posté sur le site Indymedia Grenoble, dans la jour­née du mardi 22 jan­vier. Un texte titré : « La seule église qui… », en réfé­rence à l’a­pho­risme de l’a­nar­chiste espa­gnol Buenaventura Durruti : « La seule église qui illu­mine est celle qui brûle. »

 

Incendie de l'église Saint-Jacques à Grenoble. © Police Nationale

Incendie de l’é­glise Saint-Jacques à Grenoble. © Police nationale

 

« Nous avons […] débridé nos rages en incen­diant l’église St Jacques à Grenoble », écrivent les auteurs du mes­sage, iro­ni­que­ment signé « des courts-cir­cuits ». C’est en effet un inci­dent élec­trique sur­venu dans les combles qui appa­raît être à l’o­ri­gine du feu. Mais, contrai­re­ment aux autres mes­sages de reven­di­ca­tions comme ceux de la Casemate ou de la gen­dar­me­rie de Meylan, le texte ne livre ici aucun détail pré­cis sur la manière dont l’in­cen­die aurait été perpétré.

 

 

« Des idéologies qui visent à contrôler nos vies »

 

Les consi­dé­ra­tions sont avant tout d’ordre idéo­lo­giques. « Que toutes les per­sonnes qui se sentent bles­sées par cette attaque prennent la mesure de notre colère et assument les consé­quences de leur rôle dans la pro­pa­ga­tion et le sou­tien à des idéo­lo­gies qui visent à contrô­ler nos vies, nos corps et nos émo­tions », écrivent ainsi les auteurs du texte. Avant de pré­ci­ser ne pas faire de dif­fé­rence entre l’Église et les autres reli­gions, tout en jugeant le pays « par­ti­cu­liè­re­ment com­plai­sant envers l’église chré­tienne ».

 

église Saint-Jacques de Grenoble.

L’église Saint-Jacques de Grenoble avant l’in­cen­die. DR

 

Comme sou­vent dans ce genre de mes­sages, la reven­di­ca­tion s’ac­com­pagne d’un appel de soli­da­rité vis-à-vis d’autres acti­vistes. Très géné­raux, en l’oc­cur­rence : des « pen­sées » pour ceux « qui pro­fitent de ces moments pour sac­ca­ger sans modé­ra­tion et sans reven­di­ca­tions », ou ceux « qui n’attendent pas ces occa­sions pour tout cas­ser ». Sans oublier « les per­sonnes impac­tées par la répres­sion ». Reste à savoir si les enquê­teurs juge­ront cré­dibles le texte, et les élé­ments qu’il contient.

 

FM

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Des antennes-relais incendiées autour de Grenoble (photo d'illustration). DR
Revendication des incendies d’antennes-relais autour de Grenoble par l’ultra-gauche libertaire

  FLASH INFO - Suite aux incendies qui ont touché plusieurs antennes-relais autour de Grenoble[mfn]À Seyssinet-Pariset, Jarrie et, ce qui a été révélé plus tard, Lire plus

UNE Tribunal d'instance de Grenoble © Joël Kermabon - Place Gre'net
Incendie de Solidarité femmes Milena à Grenoble : l’ex d’une victime de violences reconnaît les faits

  FIL INFO – L'auteur présumé de l'incendie volontaire ayant détruit les locaux de l'association grenobloise Solidarité Femmes Milena passait en comparution immédiate à Grenoble Lire plus

Incendie sur le site d’Enedis : le parquet antiterroriste de Paris refuse de se saisir de l’enquête

  FIL INFO — Le parquet antiterroriste de Paris refuse de se saisir de l'enquête sur l'incendie criminel du local d'Enedis basé à Seyssinet-Pariset. Un Lire plus

Le (nouveau) conseiller municipal Alain Carignon propose des économies en mutualisant la salle de réunion de la Métro

  FIL INFO — Lors du conseil municipal de Grenoble du 16 décembre, le (tout nouveau) conseiller municipal Alain Carignon compte demander l'annulation des 500 Lire plus

L'incendie qui, le 30 septembre, a détruit la salle du conseil municipal de l'Hôtel de ville de Grenoble est d'origine criminelle.
Des militants de la mouvance anarchiste revendiquent l’incendie de l’Hôtel de ville de Grenoble

  EN BREF - Des militants appartenant à la mouvance anarchiste viennent de revendiquer l’incendie de l’Hôtel de ville de Grenoble du 30 septembre dernier Lire plus

Véhicules EDF incendiés à Grenoble : une étrange revendication… au nom d’une vengeance familiale

EN BREF — Huit véhicules de la Division technique générale d'EDF de Grenoble ont été détruits par un incendie probablement d'origine criminelle, dans la nuit Lire plus

CPAM

Flash Info

|

22/07

19h24

|

|

16/07

23h31

|

|

16/07

20h42

|

|

16/07

11h33

|

|

15/07

15h50

|

|

14/07

13h45

|

|

13/07

22h27

|

|

13/07

12h52

|

|

12/07

19h18

|

|

09/07

11h15

|

Les plus lus

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin