Révision du Plan climat territorial : les militants d’Alternatiba Grenoble s’en mêlent à Grenoble

sep article
48 € par an pour louer un vélo : et si c

EN BREF – Alternatiba Grenoble organisait et animait un « forum citoyen Plan climat »,

ce samedi 19 janvier, à la Maison des associations. Objectif de la journée : préparer un « manifeste climatique » afin de peser sur le nouveau Plan climat de Grenoble-Alpes Métropole, en préparation.

 

 

Forum citoyen sur le Plan Climat organisé par Alternatiba Grenoble, samedi 19 janvier 2019 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Forum citoyen sur le Plan climat organisé par Alternatiba Grenoble, samedi 19 janvier 2019. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Un peu plus de soixante-dix personnes ont participé, ce samedi 19 janvier, au forum citoyen Plan climat organisé par Alternatiba Grenoble à la maison des associations.

 

En petits groupes, le matin, les participants ont imaginé un futur souhaitable en 2050 qui soit compatible avec le scénario de 1,5 °C de hausse des températures prévu par le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec).

 

L’après-midi, les participants ont dégagé des propositions permettant de diminuer l’impact de l’activité humaine sur le climat dans l’agglomération grenobloise. Et planché sur huit thématiques retenues collectivement : nature en ville, énergie, alimentation, etc.1Nature dans la ville, la vie et aménagement du territoire ; éducation, formation, transmission, apprentissage ; alimentation, agriculture ; économie (dé)consommation, sobriété ; énergie ; vie politique, gouvernance et politique ; mobilité, transport et déplacement ; prendre soin les uns des autres (santé, vieillesse…)

 

 

Le manifeste, l’un des trois leviers pour agir sur le Plan climat

 

« Nous avons organisé ce forum, parce que nous considérons que la Métropole de Grenoble n’en fait pas assez pour impliquer les citoyens », explique Grégory L’Azou, militant d’Alternatiba. Cet événement s’inscrit, par ailleurs, dans toute une série d’actions menées par les militants pour contraindre les décideurs à « changer de système ».

 

Forum citoyen sur le Plan Climat organisé par Alternatiba Grenoble, samedi 19 janvier 2019 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

© Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Le produit des réflexions de cette journée va nourrir un « manifeste climatique », qui sera publié dans les jours prochains.

 

Ce dernier sera versé à la concertation publique qui se tient jusqu’au 31 mars, en vue de la révision du Plan air climat énergie de la Métropole de Grenoble.

 

Hormis la rédaction de ce manifeste, les militants d’Alternatiba et d’une vingtaine d’associations vont aussi participer à l’instance « stratégie » du plan Climat et aux groupes de travail techniques de la phase d’élaboration.

Trois occasions d’intervenir dans le futur Plan climat obtenues lors d’une rencontre avec le président de la Métropole, Christophe Ferrari, le 12 décembre dernier. Cette rencontre faisant elle-même suite à la marche du climat le 8 décembre dernier et à la publication d’une lettre ouverte à l’adresse des élus métropolitains.

 

 

Le manifeste sera publié sur la plateforme officielle de la concertation

 

« Ce forum est intéressant », juge Jérôme Dutroncy, vice-président délégué à l’environnement, l’air, le climat et la biodiversité, de passage au forum dans l’après-midi. « C’est une ouverture à la concertation du grand public, à travers des gens qui militent. Leur manifeste sera dans un premier temps public sur la plateforme web de la concertation », a-t-il assuré.

 

Jérôme Dutroncy et Grégory L'Azou, lors du forum citoyen sur le Plan Climat organisé par Alternatiba Grenoble, samedi 19 janvier 2019 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Jérôme Dutroncy et Grégory L’Azou, au forum citoyen sur le Plan climat. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Plus de la majorité des participants, selon les organisateurs du forum citoyen, sont en effet déjà actifs dans diverses associations, telles que Terre de liens, WWF, Les Amis de la Terre, Zéro Waste, etc. Mais aussi dans des partis politiques. En particulier Europe Écologie – Les Verts et Génération.s. Les autres, soit 40 % des participants, sont de “simples” citoyens.

 

Avec une cinquantaine de contributions recueillies pour le moment, la concertation sur la plateforme web de la Grenoble-Alpes Métropole démarre tout doucement, a également commenté Jérôme Dutroncy. Rien d’étonnant toutefois : la concertation n’est officiellement ouverte que depuis le 10 janvier dernier.

 

Séverine Cattiaux

 

commentez lire les commentaires
1832 visites | 3 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 3
  1. Alors heu, on devrait les interdire en ville et faire en sorte qu’ils repeuplent les campagnes.

    C’est drôle tous ces gens qui s’agitent pour rien. Ils n’ont toujours pas compris que le climat c’est plusieurs générations de travail…

    C’est marrant ces « forum citoyens » entre-soi où il a une vingtaine de participants.

    sep article
    • C’est pas plus bête que de débiter des âneries tout seul à longueur de temps comme vous le faites…

      sep article
  2. Ping : Révision du Plan climat territorial : les militants d'Alternatiba Grenoble s'en mêlent à Grenoble | France Politique