Huile de palme dans le carburant : une station-service de Grenoble cible d’Alternatiba et d’ANV-Cop21

sep article



FIL INFO – Onze militants des collectifs Alternatiba et ANC-Cop21 se sont donné rendez-vous à la station-service Agip du quartier Vallier-Catane de Grenoble, samedi 12 janvier. Objectif : informer les automobilistes sur la présence d’huile de palme dans le carburant, et les inviter à interpeller la Commission européenne, qui devra bientôt trancher cette question.

 

 

Première action de l’an­née pour les col­lec­tifs Alternatiba et ANV (Action-non-vio­lente) Cop21, samedi 12 jan­vier à Grenoble. Onze mili­tants se sont donné ren­dez-vous à la sta­tion-ser­vice Agip du quar­tier Vallier-Catane. Pourquoi une sta­tion-ser­vice ? Pour infor­mer les conduc­teurs de la pré­sence d’huile de palme dans le bio­car­bu­rant.

 

Les militants d'Alternatiba et d'ANV-Cop21 ont interpellé samedi 12 janvier les conducteurs grenoblois sur la question du carburant à base d'huile de palme.Action d'Alternatiba et d'ANV-Cop21 à Grenoble samedi 12 janvier. © Alternatiba

Action d’Alternatiba et d’ANV-Cop21 à Grenoble samedi 12 jan­vier. © Alternatiba

 

« 75 % de l’huile de palme que nous consom­mons en France sert à faire rou­ler les voi­tures », affirment ainsi les deux asso­cia­tions. Or, rap­pellent-elles encore, l’ex­ploi­ta­tion et la consom­ma­tion d’huile de palme est une cause majeure de défo­res­ta­tion, notam­ment en Asie du Sud-Est. Au détri­ment de la faune, ainsi que des popu­la­tions locales, sou­vent expul­sées de leurs terres.

 

 

Jouer l’Europe pour peser sur les orientations françaises

 

« En juin 2018, l’Europe a adopté une loi pour mettre un terme à l’in­cor­po­ra­tion dans les car­bu­rants de matières pre­mières qui sont à “haut risque” pour le cli­mat, comme l’huile de palme », écrivent les mili­tants. Mais ces der­niers craignent à pré­sent que les pays pro­duc­teurs et le groupe Total tentent de mettre à mal ces dis­po­si­tions légis­la­tives, que l’Europe doit encore enté­ri­ner. Or, aux yeux d’Alternatiba comme d’ANV-Cop-21, la déci­sion euro­péenne est d’au­tant plus impor­tante qu’elle don­nera le la des orien­ta­tions poli­tiques fran­çaises.

 

Objectif : informer les conducteurs sur la question de l'huile de palme dans le carburant © Alternatiba

Objectif : infor­mer les conduc­teurs sur la ques­tion de l’huile de palme dans le car­bu­rant. © Alternatiba

 

En décembre 2018, les dépu­tés votaient ainsi le retrait de la déno­mi­na­tion “bio­car­bu­rant” à l’huile de palme. Un retrait qui a mis fin à la fis­ca­lité avan­ta­geuse dont béné­fi­cie la raf­fi­ne­rie La Mède, pro­priété de Total, dans le dépar­te­ment des Bouches-du-Rhône. Mais ce retrait, valable à comp­ter du 1er jan­vier 2020, peut encore être remis en ques­tion. Et pour cause : les dépu­tés l’ont adopté contre l’a­vis même du gou­ver­ne­ment.

 

 

Des pétitions contre l’huile de palme dans le carburant

 

Autour d’une ban­de­role affi­chant « L’Europe doit dire stop à l’huile de palme dans nos car­bu­rants », les mili­tants ont ainsi invité les auto­mo­bi­listes à inter­pel­ler la Commission euro­péenne sur cette ques­tion. Quatorze d’entre eux ont signé la péti­tion lan­cée par l’as­so­cia­tion des Amis de la Terre. Et ont apposé un auto­col­lant contre l’huile de palme dans le car­bu­rant sur leur véhi­cule.

 

Huile de palme : les militants ont recueilli les signatures de quatorze automobilistes © Alternatiba

Les mili­tants ont recueilli les signa­tures de qua­torze auto­mo­bi­listes. © Alternatiba

 

Comme beau­coup d’autres sans doute, puisque l’ac­tion était coor­don­née au niveau natio­nal et même euro­péen. Vingt-deux villes de France et quinze pays d’Europe ont ainsi fait l’ob­jet d’i­ni­tia­tives du même ordre. À noter encore que la péti­tion des Amis de la terre n’est pas la seule à cir­cu­ler en ligne. L’association Sauvons la forêt est éga­le­ment l’au­teure d’un texte simi­laire, qui compte à l’heure actuelle plus de 170 000 signa­tures.

 

FM

 

MC2 - Saison 2020-21
commentez lire les commentaires
2052 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.