La députée de l'Isère Émilie Chalas inaugure un cycle de permanences mobiles sur les places et marchés de sa circonscription. La forme en attendant le fond?

La dépu­tée de l’Isère Émilie Chalas veut relan­cer le débat sur la démo­cra­tie par­ti­ci­pa­tive (et annule sa réunion publique)

La dépu­tée de l’Isère Émilie Chalas veut relan­cer le débat sur la démo­cra­tie par­ti­ci­pa­tive (et annule sa réunion publique)

FIL INFO – Jugé anti­cons­ti­tu­tion­nel, le dis­po­si­tif d’in­ter­pel­la­tion citoyenne ini­tié par le maire de Grenoble Eric Piolle a été débouté par la jus­tice. En atten­dant le résul­tat de l’ap­pel, la dépu­tée LREM de l’Isère Émilie Chalas reprend la balle au bond. Rapporteuse d’une mis­sion “flash” à l’Assemblée natio­nale, elle lance, ce jeudi 6 décembre, un ate­lier citoyen sur la démo­cra­tie participative.

Rapporteuse d'une mission à l'Assemblée nationale, la députée LREM de l'Isère Émilie Chalas organise un atelier citoyen sur la démocratie participative.Elections législatives. Soirée électorale à la Préfecture de l'Isère. 11 juin 2017. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'net

Émilie Chalas, 11 juin 2017. © Yuliya Ruzhechka – Place Gre’net

Émilie Chalas conti­nue d’oc­cu­per le ter­rain de la démo­cra­tie par­ti­ci­pa­tive. Après l’an­nu­la­tion par le tri­bu­nal admi­nis­tra­tif* du dis­po­si­tif d’in­ter­pel­la­tion citoyenne mis en œuvre par le maire éco­lo­giste de Grenoble, la dépu­tée LREM de l’Isère reprend la balle au bond en ces temps pas­sa­ble­ment agités.

Jeudi 6 décembre, l’é­lue de la majo­rité gou­ver­ne­men­tale sera donc à Grenoble, à 18 heures, à la Plateforme (ancien musée de pein­ture) pour une consul­ta­tion citoyenne sur le sujet. Un ate­lier où le public est invité à débattre et faire part de ses pro­po­si­tions, dixit le communiqué.

Cette consul­ta­tion citoyenne sur la démo­cra­tie par­ti­ci­pa­tive ne cou­lait pour­tant pas de source. Investie début novembre d’une mis­sion « flash »** (com­prendre d’un mois en tout et pour tout), la dépu­tée avait pour seule mis­sion de consul­ter les acteurs ins­ti­tu­tion­nels, qu’ils soient admi­nis­tra­tifs, juri­diques ou poli­tiques. Point barre.

Baisser des seuils de participation

Demander l’a­vis au citoyen lambda serait donc du bonus, nous explique son équipe par­le­men­taire. En un mois, il a fallu faire fissa. À l’heure où nous publions, les noms des par­ti­ci­pants à la soi­rée, des juristes et poli­to­logues, ne sont d’ailleurs pas encore arrêtés.

Objectif de cette consul­ta­tion ? Associer plus les citoyens aux déci­sions publiques locales. Dans le cadre de la réforme ins­ti­tu­tion­nelle en cours, Émilie Chalas pro­pose ainsi de bais­ser les seuils de par­ti­ci­pa­tion pour le droit de péti­tion et de déclen­che­ment d’un réfé­ren­dum local. Le réfé­ren­dum offi­ciel exige en effet un taux de par­ti­ci­pa­tion de 50 % des électeurs.

PC

* Le maire de Grenoble a fait appel de la déci­sion du tri­bu­nal administratif.

** La mis­sion “flash” sur la « démo­cra­tie locale et la par­ti­ci­pa­tion citoyenne » a été confiée aux dépu­tés Émilie Chalas (LREM) et Hervé Saulignac (PS).

LA CONSULTATION ANNULÉE AU DERNIER MOMENT

Dans un com­mu­ni­qué émis le jeudi 8 décembre à 17h40, La dépu­tée de l’Isère Emilie Chalas annule la consul­ta­tion publique pré­vue… vingt minutes plus tard. « Des menaces sérieuses ont été véhi­cu­lées à mon encontre et des appels ont été lan­cés afin de pro­fi­ter de l’occasion pour m’y atteindre », écrit la parlementaire.

« Je suis prête à débattre pour entendre toutes les dif­fi­cul­tés mais aussi pour défendre notre action en faveur des Français et défendre la République. Mais le cli­mat n’est clai­re­ment pas pro­pice à une ren­contre sereine et construc­tive », ajoute-t-elle. Indiquant encore ne pas vou­loir « mettre en dan­ger inuti­le­ment » les par­ti­ci­pants à la réunion, ni « de ris­quer devoir mobi­li­ser des forces de l’ordre plus que de rai­son en ces temps où elles sont par­ti­cu­liè­re­ment mises à l’épreuve ».

Émilie Chalas appelle « cha­cun à l’apaisement, au dis­cer­ne­ment et au sens des res­pon­sa­bi­li­tés ». Tout en jugeant que « cer­tains y com­pris dans la classe poli­tique semblent se réjouir du chaos et que les digues de la rai­son semblent prêtes à lâcher ». « Je redis aussi mon ouver­ture au dia­logue répu­bli­cain à ceux qui sou­haitent échan­ger sur le fond et de manière construc­tive, notam­ment à ceux dont la situa­tion de vie demeure inte­nable, gilets jaunes ou non », conclut-elle.

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Une "tentative d'enlèvement" rue Abbé-Grégoire à Grenoble dans la matinée du lundi 23 janvier 2023
Une jeune femme agres­sée sexuel­le­ment dans le train Lyon-Grenoble, un sus­pect inter­pellé à Voiron et écroué

FLASH INFO - Une jeune femme de 20 ans a été agressée sexuellement dans un train circulant entre Lyon et Grenoble, mercredi 25 janvier 2023. Lire plus

Vincent Fristot, Lucille Lheureux, Éric Piolle, Antoine Back et Salima Djidel ont présenté le 27 janvier 2023 le bouclier social et climatique de la Ville de Grenoble financé par la hausse de la taxe foncière. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Musées gra­tuits, can­tine moins chère… Grenoble finance son « bou­clier social et cli­ma­tique » avec la hausse de la taxe foncière

FOCUS - Trois jours avant le conseil municipal du 30 janvier, la Ville de Grenoble a apporté des précisions sur le budget 2023 et la Lire plus

Grenoble : l’é­cole Christophe-Turc, un nou­vel éta­blis­se­ment occupé par des parents pour mettre à l’a­bri des enfants à la rue

FOCUS - L'école Christophe-Turc, au Village olympique, a rejoint le mouvement d'occupation lancé dans plusieurs écoles grenobloises depuis l'automne 2022. Des parents d'élèves, soutenus par Lire plus

La Ville de Grenoble accueille son premier Chatipi, lieu de refuge pour chats errants
Grenoble accueille son pre­mier Chatipi, lieu de refuge pour chats errants

FOCUS - Les chats errants vont pouvoir profiter du premier ‘Chatipi’ de Grenoble, un abri installé Quai de France, à proximité du Jardin des Dauphins, Lire plus

Une partie des technologies développées chez Orange à Meylan s'appuie sur des outils déjà existants, tels les tablettes numériques. © Martin de Kerimel - Place Gre'net
Orange : un salon “recherche et inno­va­tion” orga­nisé à Meylan pour envi­sa­ger le futur

REPORTAGE - Réunir ses équipes ainsi que quelques invités, et donner une idée de ce que pourraient être les technologies et applications numériques du futur. Lire plus

Les parents n'ont pas envoyé leurs enfants au collège Vercors ce vendredi 27 janvier 2023. En cause : la baisse de moyens et d'heures de soutien décidée par le rectorat, dont vont faire les frais les élèves en difficulté © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Collège Vercors à Grenoble : ensei­gnants et parents tou­jours mobi­li­sés et scep­tiques face aux pro­po­si­tions du rectorat

FOCUS - Soutenus par les parents d'élèves, mobilisés ce vendredi 27 janvier 2023, les enseignants du collège Vercors, à Grenoble, poursuivent leur grève reconductible, entamée Lire plus

Flash Info

|

28/01

17h12

|

|

27/01

8h30

|

|

25/01

16h10

|

|

25/01

15h18

|

|

25/01

11h21

|

|

25/01

10h46

|

|

25/01

10h37

|

|

24/01

15h27

|

|

23/01

15h30

|

|

20/01

12h42

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 53 : « Une drôle de polé­mique autour des pigeons à Grenoble »

Abonnement| Les loups bien pré­sents en Isère, y com­pris dans le nord du dépar­te­ment, avec 22 meutes recen­sées en 2022

Abonnement| Tollé à Grenoble contre la venue de deux imams confé­ren­ciers consi­dé­rés comme radicaux

Agenda

Je partage !