Objectif « Zéro per­sonne à la rue » avec 417 places d’hé­ber­ge­ment de plus en Isère, mais pas d’ar­rêté anti-remise à la rue

Objectif « Zéro per­sonne à la rue » avec 417 places d’hé­ber­ge­ment de plus en Isère, mais pas d’ar­rêté anti-remise à la rue

FOCUS - Pour répondre à l'objectif gouvernemental de « Zéro personne à la rue », la préfecture de l'Isère a annoncé, le 15 novembre, l'ouverture de 417 places d'hébergement hivernal. Depuis le 1er novembre 2018 et jusqu'au 31 mars 2019, les services de l'État assurent se mobiliser pour renforcer le nombre de places destinées aux personnes sollicitant un hébergement auprès du 115. Et ce en sus des 1 300 places d'hébergement d'urgence disponibles toute l'année en Isère. Pas assez selon le collectif Front contre les expulsions à Grenoble et agglomération qui demande, lui, zéro personne mise à la rue.

 

 

« Ce plan hivernal s'inscrit dans un contexte national où le budget de l'État pour l'hébergement d'urgence représente 2 milliards d'euros […], cette somme finançant 136 000 places d'hébergement d'urgence, soit 5 000 de plus qu'il y a un an », a commencé par expliquer Lionel Beffre, le préfet de l'Isère. Ce dernier présentait, ce jeudi 15 novembre, le dispositif d'hébergement pour la période hivernale 2018-2019 en Isère, juste au sortir d'une réunion réunissant l'ensemble des partenaires d'accueil et d'hébergement des publics en détresse et les bailleurs et les collectivités locales.

 

La préfecture de l’Isère a annoncé, le 15 novembre 2018, l’ouverture de 417 places d’hébergement hivernal dans le cadre de l'objectif Zéro personne à la rueLa préfecture de l’Isère à annoncé ce 15 novembre l’ouverture de 417 places d’hébergement hivernal dans le cadre de l'objectif Zéro personne à la rue.De gauche à droite : Corinne Gautherin, la directrice du DDCS de l'Isère et Lionel Beffre, préfet de l'isère et Chloé Lombard, sous-préfète, secrétaire générale adjointe de la préfecture. © Joël Kermabon - Place Gre'net

De gauche à droite : Corinne Gautherin, la directrice du DDCS de l'Isère, et Lionel Beffre, préfet de l'Isère, et Chloé Lombard, sous-préfète, secrétaire générale adjointe de la préfecture. © Joël Kermabon - Place Gre'net

 

Sur le département, 1 300 places sont désormais pérennes, ces dernières intégrant les 140 places qui faisaient partie du dispositif hivernal de la période 2017-2018. À ces places définitives, s'ajoutent, pour l'hiver 2018-2019, 550 autres répondant à l'objectif de « Zéro personne à la rue », destinées à accueillir une population identique à celle de l'année passée. « Nous n'avons pas, à ce jour, de raisons de considérer qu'il y aurait des besoins nettement supérieurs », justifie Lionel Beffre. D'ici le 1er décembre, 417 places seront donc ouvertes sur une dizaine de sites situés à Pont-de-Claix, Voreppe, Échirolles, Fontaine et Seyssins.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 81 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Domène : l’élu RN Quentin Feres s’op­pose à une lec­ture théâ­trale, qua­li­fiée de « pro­mo­tion du wokisme », à la médiathèque

EN BREF - Le conseiller municipal Rassemblement national de Domène Quentin Feres, membre de la majorité, s'oppose à l'organisation d'une lecture théâtrale du livre La Lire plus

Saint-Égrève : le Chai inau­gure l’hô­pi­tal de jour soins conjoints parents-bébé, « une struc­ture unique en Isère »

FOCUS - Le Centre hospitalier Alpes-Isère (Chai) de Saint-Égrève a inauguré, jeudi 11 avril 2024, l'hôpital de jour soins conjoints parents-bébé. Ouverte en décembre 2023, Lire plus

"Arabes de service": deux élues grenobloises portent plainte contre une troisième pour injure raciste
« Arabes de ser­vice » : deux élues gre­no­bloises portent plainte contre une troi­sième pour injure raciste

FOCUS - La Ville de Grenoble a validé l'octroi de la protection fonctionnelle en faveur de ses élues Salima Djidel et Kheira Capdepon contre une Lire plus

Chasse-sur-Rhône appelle à l’ap­pli­ca­tion du prin­cipe pol­lueur-payeur pour les PFAS, ou pol­luants éternels

FLASH INFO - La mairie de Chasse-sur-Rhône s'engage contre les PFAS, soit les substances perfluoroalkylées et polyfluoroalkylées communément désignées comme des "polluants éternels" que l'on Lire plus

Palais de justice de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Meurtre d’une jeune Lyonnaise en Italie : le sus­pect placé sous écrou extra­di­tion­nel et en déten­tion par les juges grenoblois

EN BREF - Le compagnon de la jeune Lyonnaise retrouvée morte poignardée dans le Val d'Aoste, le 5 avril 2024, a été déféré au palais Lire plus

À la Métropole de Grenoble, le débat sur la compétence "nappes souterraines" tourne en eau de boudin
À la Métropole de Grenoble, le débat sur la com­pé­tence « nappes sou­ter­raines » tourne en eau de boudin

FOCUS - Une délibération pour modifier les statuts de la Métropole de Grenoble a donné lieu à de nouveaux échanges au vitriol lors du conseil Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !