Maigre consolation ? Le maire de Grenoble demande au PDG d'Area de s'engager à planter deux fois plus d'arbres qu'il en coupe avec l'élargissement de l'A480

Douze maires dont Eric Piolle mettent en demeure Total de respecter l’accord de Paris

Douze maires dont Eric Piolle mettent en demeure Total de respecter l’accord de Paris

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FIL INFO – Douze maires, dont celui de Grenoble Eric Piolle, interpellent le PDG de Total, le sommant de respecter l’Accord de Paris sur le climat, et donc d’arrêter une partie de son exploration pétrolière.

 

 

Éric Piolle durant sa conférence de presse. DR

Éric Piolle . DR

Le maire de Grenoble Eric Piolle a menacé de por­ter plainte contre Total si le pétro­lier refuse de prendre ses res­pon­sa­bi­li­tés face au réchauf­fe­ment climatique.

 

Dans une vidéo pos­tée ce 23 octobre sur les réseaux sociaux, Eric Piolle somme le PDG de l’en­tre­prise fran­çaise de res­pec­ter l’ac­cord de Paris sur le cli­mat alors que Total a été dési­gné en juillet 2017 par un rap­port du Climate Accountability Institute comme le 19e plus gros émet­teur de gaz à effet de serre au monde.

 

« Ici, dans les Alpes, le réchauf­fe­ment va deux fois plus vite qu’ailleurs : les gla­ciers fondent, les lacs se vident, la neige manque. Ailleurs, les incen­dies ravagent les cam­pagne et les inon­da­tions abi­ment les villes. Après New-York, Oakland, San-Francisco, avec Bayonne, Bègle, Nanterre et tant d’autres, aujourd’hui, avec l’i­ni­tia­tive de l’ONG Notre affaire à tous, nous, les villes, nous haus­sons le ton envers les géants du car­bone ! Si cha­cun doit faire sa part, alors vous aussi ! », s’é­lève le maire de Grenoble.

 

Le 22 octobre, douze col­lec­ti­vi­tés et quatre asso­cia­tions de défense des droits de l’Homme et de l’environnement ont adressé à Patrick Pouyanné un cour­rier deman­dant à son entre­prise de res­pec­ter la loi de février 2017 rela­tive au devoir de vigi­lance des socié­tés mères et des entre­prises don­neuses d’ordre.

 

 

« Il faudrait laisser trois quarts des réserves fossiles aujourd’hui connues sous le sol »

 

Cette loi invite les grands groupes mul­ti­na­tio­naux à mettre en place des plans pour pré­ve­nir les risques liés à leurs acti­vi­tés, a expli­qué Marie Toussaint, la pré­si­dente de l’as­so­cia­tion « Notre affaire à tous » sur FranceTVInfo.

 

« Mais pour l’ins­tant, le plan de vigi­lance de Total est non seule­ment très court, mais en plus ne cite qu’à peine le risque cli­ma­tique et ne l’é­va­lue abso­lu­ment pas. Pour res­pec­ter l’Accord de Paris, c’est-à-dire limi­ter le réchauf­fe­ment à 1,5 ou 2 °C, il fau­drait lais­ser trois quarts des réserves fos­siles aujourd’­hui connues sous le sol. Or, Total est en train de pour­suivre l’a­chat de pro­duc­tions pétro­lières, mais éga­le­ment de conti­nuer l’ex­plo­ra­tion, notam­ment au large des côtes de la Grèce ou du Brésil. On a besoin qu’il s’ar­rête d’ex­plo­rer et qu’il s’ar­rête d’ex­ploi­ter une par­tie des puits de pétrole aujourd’­hui en fonctionnement. »

 

En sep­tembre 2017, le pétro­lier avait obtenu le feu vert de Nicolas Hulot pour pour­suivre ses recherches d’hy­dro­car­bures au large de la Guyane avant que ne soit votée la loi sur les hydrocarbures.

 

Mais si la loi pré­voit de ne pas renou­ve­ler les conces­sions d’ex­ploi­ta­tions exis­tantes au-delà de 2040 sur le ter­ri­toire fran­çais, elle a aussi prévu des déro­ga­tions et notam­ment d’au­to­ri­ser l’oc­troi d’une conces­sion d’ex­ploi­ta­tion dans la fou­lée d’une éven­tuelle décou­verte et de pro­lon­ger les per­mis exclu­sifs de recherche déjà attribués.

 

PC

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Violences conjugales : le procureur de Grenoble tape du poing sur la table pour réclamer plus de moyens

  FOCUS - Dans un long communiqué, le procureur de Grenoble Éric Vaillant (re)met le dossier des violences conjugales sur la table. Il réclame plus Lire plus

Quatorze collectivités, dont Grenoble, assignent Total en justice pour inaction climatique

  EN BREF - Plusieurs associations et collectivités territoriales poursuivent leur action contre le groupe Total. Selon elles, la multinationale pétrolière ne respecte pas la Lire plus

Nouvelle action d’Alternatiba pour dire stop à l’utilisation de l’huile de palme dans nos carburants

EN BREF - Le centre commercial Carrefour d'Échirolles a été la cible d'une nouvelle action non violente menée par Alternatiba Grenoble et ANV Cop21 Grenoble, Lire plus

Affiche Balades des Tuiles 2021
La Fête des Tuiles est remplacée par les « Balades des Tuiles », du 5 au 7 juin 2021

  FIL INFO - Cette année, pas de défilé de chars et d’animations dans les rues de Grenoble. Pour la deuxième fois consécutive, la Fête Lire plus

Flash Info

|

24/06

17h15

|

|

24/06

10h09

|

|

23/06

11h06

|

|

23/06

7h33

|

|

22/06

22h54

|

|

22/06

21h39

|

|

22/06

14h36

|

|

21/06

17h04

|

|

21/06

13h01

|

Ville de Grenoble - Anneau de vitesse

Les plus lus

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d'oiseaux

Environnement| La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d’oiseaux

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin