Émoi après le SMS de Laurent Wauquiez aux lycéens : une rentrée sous le signe de la politique

sep article



FIL INFO – En plein cours, les lycéens de la région Auvergne Rhône-Alpes ont eu droit ce mardi 4 septembre à un SMS de Laurent Wauquiez leur souhaitant une… bonne rentrée. Par-delà le caractère et les visées politiques ou non du message, certains s’interrogent sur le non-respect de la confidentialité de données transmises dans le cadre du dispositif Pass’Région.

 

 

Laurent Wauquiez en visite dans un lycée. © Alexa Brunet

Laurent Wauquiez en visite dans un lycée. © Alexa Brunet

Pour ce pre­mier jour de ren­trée des lycéens, un SMS du pré­sident de la région Auvergne Rhône-Alpes a mis le feu aux poudres.

 

Dans un court mes­sage adressé aux élèves en plein cours*, Laurent Wauquiez leur a sou­haité une « bonne ren­trée » et « de belles réus­sites ». Un SMS qui a fait bon­dir des conseillers régio­naux d’op­po­si­tion.

 

Et notam­ment Jean-François Debat, pré­sident du groupe Socialiste & Démocrate dont la fille a été une des réci­pien­daires du mes­sage de Laurent Wauquiez.

 

 

Un message à visées électorales ?

 

Comment le pré­sident de Région a‑t-il pu accé­der aux numé­ros de por­table des lycéens ? « Selon toute vrai­sem­blance, vous faites usage du fichier du Pass’ Région pour cette cam­pagne de com­mu­ni­ca­tion », pointe Jean-François Debat dans un cour­rier adressé le jour même au pré­sident de Région.

 

« Or, ce mes­sage ne consti­tue en aucun cas une infor­ma­tion liée aux dis­po­si­tifs régio­naux et n’est pas non plus le relais des “bons plans” du Pass’Région, seules don­nées com­mu­ni­cables dans le cadre de ce dis­po­si­tif. Les exi­gences de confi­den­tia­lité telles que sti­pu­lées dans le for­mu­laire d’adhésion au Pass’Région que tous les lycéens doivent accep­ter ne vous auto­risent en aucun cas à dif­fu­ser un mes­sage per­son­nel tel que le vôtre », jus­ti­fie l’élu.

 

De fait, lors de leur ins­crip­tion, les lycéens avaient à cocher une case pour auto­ri­ser ou non la Région à leur envoyer des infor­ma­tions en lien avec les dis­po­si­tifs régio­naux et autres bons plans. Le mes­sage de Laurent Wauquiez entre-t-il dans ce champ ?

 

C’est en tout cas l’a­vis de la Région. Pour le cabi­net de Laurent Wauquiez, il ne s’a­git rien d’autre que d’un mes­sage en lien avec l’ac­tua­lité : la ren­trée, point barre. Quant aux visées élec­to­rales de la manœuvre, elles font dou­ce­ment rire cer­tains obser­va­teurs. « Les lycéens savent pour qui ils votent. Ce n’est pas un mes­sage qui va les orien­ter. S’il fal­lait cher­cher vrai­ment une visée élec­to­rale, elle est plus dans le dis­po­si­tif du Pass’Région lui-même… »

 

 

La confidentialité des données pas respectée ?

 

Mais pour Jean-François Debat, c’est la ques­tion de la confi­den­tia­lité des don­nées trans­mises dans le cadre du Pass’Région qui se pose.« Comment est-il pos­sible que le pré­sident de Région puisse s’adresser direc­te­ment aux lycéennes et lycéens de la région sans tra­hir la confi­den­tia­lité des don­nées ? », s’in­ter­roge l’élu socia­liste qui fait remar­quer que cette « cam­pagne de com­mu­ni­ca­tion » inter­vient quelques semaines après la mise en œuvre du règle­ment géné­ral sur la pro­tec­tion des don­nées (RGPD).

 

La photographie que Laurent Wauquiez veut voir figurer sur les plaquettes de salles de spectacle labellisées. © Région Auvergne-Rhône-Alpes

Laurent Wauquiez. © Région Auvergne-Rhône-Alpes

Aucun risque ras­sure le cabi­net de Laurent Wauquiez, « on est res­pec­tueux des règles de confi­den­tia­lité ». « De toute façon, Laurent Wauquiez ne peut pas bou­ger une oreille sans que quel­qu’un lui saute des­sus…», fait-on remar­quer en cou­lisses.

 

La balle va-t-elle atter­rir dans le camp de la Commission natio­nale infor­ma­tique et liberté ? Le pré­sident du groupe socia­liste n’a pas exclu de sai­sir la Cnil. Même son de cloche du côté des élus du Rassemblement citoyen, éco­lo­giste et soli­daire (RCES).

 

« Après avoir récu­péré les fichiers des chas­seurs et des agri­cul­teurs et leur avoir adressé bon nombre de cour­riers pen­dant la cam­pagne élec­to­rale de 2015, Laurent Wauquiez cible les lycéen-nes. Peut-être est-ce la Cnil qui va avoir une ren­trée char­gée ? »

 

PC

 

 

* Le ministre de l’Éducation natio­nale a inter­dit l’u­ti­li­sa­tion du por­table dans les écoles et les col­lèges mais pas dans les lycées.

 

 

Réduire ses déchets
commentez lire les commentaires
3236 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.