Le Conseil des imams de l’Isère : une spécificité locale qui fédère les lieux de culte musulman

Le Conseil des imams de l’Isère : une spécificité locale qui fédère les lieux de culte musulman

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – Deuxième épisode du dossier sur l’Islam dans l’agglomération grenobloise dans la foulée de l’Aïd Al-Adha, date la plus importante du calendrier musulman. Spécificité locale, la plupart des mosquées sont fédérées au sein du Conseil des imams de l’Isère (CII). Retour sur l’histoire de cette structure, la première de ce type en France, son fonctionnement, ses limites et sa contribution au dialogue interreligieux.

 

 

Le conseil des immas de l'Isère est à l'initiative des grandes prières de l'Aïd à Alpexpo © Florian Espalieu - Place Gre'net

Le conseil des imams de l’Isère est à l’i­ni­tia­tive des grandes prières de l’Aïd à Alpexpo. © Florian Espalieu – Place Gre’net

« Le Conseil des imams de l’Isère [CII] est quelque chose d’unique en France », s’en­thou­siasme Riadh Azouni, imam et secré­taire du CII. « Nous avons même été contac­tés il y a deux ans par l’imam de Lyon qui sou­hai­tait mettre en place le même type d’instance. »

 

Laïcité oblige, la France ne compte en effet pas de minis­tère des affaires reli­gieuses comme dans les pays musul­mans. « Le Conseil des imams de l’Isère, qui regroupe 25 imams du dépar­te­ment, tient un peu ce rôle à l’échelle de l’agglomération », pré­cise Riadh Azouni. 85 à 90 % des lieux de culte de l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise se récla­me­raient ainsi du CII.

 

Concrètement, cet orga­nisme vise à orga­ni­ser le culte en fédé­rant les dif­fé­rentes mos­quées. Ce qui leur per­met de par­ler d’une seule voix d’un point de vue reli­gieux. Ou encore d’être en mesure de co-orga­ni­ser des évé­ne­ments tels que les prières de l’Aïd ras­sem­blant plus de 10 000 fidèles à Alpexpo, en col­la­bo­ra­tion avec la Fédération des asso­cia­tions de mos­quées de l’Isère (Fami).

 

 

De l’“islam des caves” à des structures associatives

 

Pour com­prendre la genèse du Conseil des imams de l’Isère, il faut remon­ter quelques décen­nies en arrière. Les pre­miers musul­mans de Grenoble étaient des tra­vailleurs immi­grés et des étu­diants. Dans les foyers, des salles de prières ont alors été impro­vi­sées dans les soixante et soixante-dix. On appe­lait cela l’“islam des caves”.

 

Riadh Azouni, secrétaire du Conseil des imams de l'Isère lors de la la préparation de l'événement à Alpexpo © Florian Espalieu - Place Gre'net

Riadh Azouni, secré­taire du Conseil des imams de l’Isère lors de la pré­pa­ra­tion de l’Aïd el-Fitr à Alpexpo © Florian Espalieu – Place Gre’net

« Au début, les étu­diants se retrou­vaient sim­ple­ment dans une chambre pour prier ensemble », se sou­vient Lotfi Makhlouf, pré­sident du Centre cultu­rel musul­man de Grenoble (CCMG) et de la Fami. Puis dif­fé­rentes salles de prières et dif­fé­rentes asso­cia­tions ont vu le jour au cours des années 80. « Il a alors fallu faire un tra­vail col­lec­tif pour orga­ni­ser le culte. Ce qui a conduit à la créa­tion du Conseil des imams de l’Isère dans les années 1990. »

 

 

Une date commune pour l’Aïd el-Fitr

 

« À force de tra­vail, on a réussi à convaincre les musul­mans qu’on était en France et qu’il fal­lait qu’on adopte un Islam de France », atteste Lotfi Makhlouf. « Par exemple, dans les années 1980, il y avait ainsi trois dates de fêtes pour l’Aïd el-Fitr, la fête de la rup­ture du jeûne après le mois du rama­dan. »

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 77 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FE

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Près de 300 personnes se sont rassemblées à Grenoble pour dénoncer l'islamophobie et demander le retrait de la loi séparatisme le samedi 12 décembre. © Tim Buisson – Place Gre’net
Grenoble : près de 300 personnes mobilisées « contre l’islamophobie et la loi séparatisme »

  REPORTAGE - Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées samedi 12 décembre à Grenoble pour protester "contre l'islamophobie" et la loi séparatisme, renommée loi Lire plus

Mila a été mise à l'écart du lycée militaire. La jeune lycéenne iséroise avait divulgué le nom de l'établisement, tenu secret.
Mila mise à l’écart de son lycée militaire pour raisons de sécurité

  FLASH INFO - Harcelée et menacée de mort pour avoir critiqué l'islam à plusieurs reprises, Mila a été éloignée du lycée militaire où elle Lire plus

Mila a été mise à l'écart du lycée militaire. La jeune lycéenne iséroise avait divulgué le nom de l'établisement, tenu secret.
Nouvelles menaces de mort sur Mila, une enquête judiciaire est ouverte

  FIL INFO - Le parquet de Vienne en Isère a ouvert le 15 novembre 2020 une enquête pour « menaces de mort par écrit Lire plus

L214 https://animaux.l214.com/Moutons/abattoir-mauleon-2016-agneaux - Wikipedia
Les recommandations de la préfecture de l’Isère pour un Aïd sans Covid

  FLASH INFO - La fête de l’Aïd al-Adha (fête du sacrifice pour les musulmans), aussi appelée Aïd el-Kébir (la grande fête), doit avoir lieu Lire plus

Pendant la campagne des législatives 2017, les élus se sont pressés en nombre à la mosquée Teissère- DR
Lobbying, pressions, clientélisme… le communautarisme en campagne à Grenoble et dans l’agglomération

  ENQUÊTE - En France, la loi de 1905 impose la séparation des Églises et de l'État. Dans la pratique, les entorses au principe de Lire plus

Un snapshot de la vidéo Instagram de Mila
Mila toujours privée de lycée : la Ligue de l’enseignement de l’Isère tape du poing sur la table

  FIL INFO — Quand Mila pourra-t-elle retourner au lycée ? La jeune Iséroise de 16 ans n'a plus mis les pieds dans son établissement depuis Lire plus

Flash Info

|

20/10

18h24

|

|

20/10

17h45

|

|

20/10

16h19

|

|

20/10

12h51

|

|

20/10

9h13

|

|

19/10

19h14

|

|

19/10

18h03

|

|

19/10

15h11

|

|

19/10

10h35

|

|

19/10

9h26

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

SDH - Le futur compte sur nous

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin