Projet d’élargissement de l’A480 : l’enquête publique débute le 3 septembre 2018

sep article

FIL INFO – À compter du lundi 3 septembre, les habitants des communes concernées par le projet d’aménagement de l’A480 et de l’échangeur du Rondeau pourront donner leur opinion dans le cadre d’une enquête publique organisée par la préfecture de l’Isère. Dernière étape avant le démarrage officiel des travaux, tandis que la déclaration d’utilité publique a d’ores et déjà été signée.

 

 

C’est la dernière étape avant le début officiel des travaux d’aménagement et d’élargissement de l’A480 et de l’échangeur du Rondeau, prévus pour début 2019 : l’enquête publique débutera le lundi 3 septembre pour se conclure le 3 octobre à 17 h 50 précises. Une enquête qui concerne les communes d’Échirolles, de Fontaine, de Grenoble, de Saint-Égrève, de Saint-Martin-le-Vinoux, de Sassenage, de Seyssins et de Seyssinet-Pariset.

 

L'A480 saturée à plusieurs heures de la journée. © Manuel Palvard - Place Gre'net

L’A480 est saturée à plusieurs heures de la journée. © Manuel Pavard – Place Gre’net

 

À cet effet, les citoyens peuvent consulter un ensemble de documents concernant le projet d’aménagement de l’A480, qu’il s’agisse de sa présentation générale et de sa justification, des données environnementales et des mesures compensatoires, ainsi que des avis des différentes instances consultées avec les réponses du maître d’œuvre Area.

 

 

La déclaration d’utilité publique déjà signée

 

L’enquête publique peut-elle avoir un poids sur la future réalisation ? Il est permis d’en douter : le 23 juillet 2018, le préfet de l’Isère Lionel Beffre a signé la déclaration d’utilité publique (DUP) du projet. Ceci à la grande satisfaction de la Métro et du Département de l’Isère, farouches défenseurs d’un élargissement de l’A480, censé fluidifier le trafic et limiter les nuisances occasionnées par la saturation fréquente de l’axe routier.

 

Tableau des permanences de la commission d'enquête. © Préfecture de l'Isère

Tableau des permanences de la commission d’enquête. © Préfecture de l’Isère

 

Les partisans ou opposants du projet, parmi lesquels compte la Frapna, n’en sont pas moins invités à s’exprimer, soit par courriel à l’adresse dédiée à cet effet, soit par courrier postal*. Ou encore en indiquant leurs observations dans les registres mis à disposition par les mairies concernées. Ou enfin au cours des permanences de la commission d’enquête (voir tableau), qui seront assurées par son président ou l’un de ses membres.

 

FM

 

 

* À l’adresse de la mairie de Grenoble, 11 boulevard Jean Pain – CS91066 38021 – Grenoble Cedex 1. En n’oubliant pas de mentionner sur l’enveloppe : « Enquête publique aménagement A480 et échangeur du Rondeau – à l’attention du président de la commission d’enquête ».

 

 

commentez lire les commentaires
2205 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.