Emprunts toxiques : à Grenoble, le Cac 38 réclame des poursuites judiciaires à l'encontre de Dexia. Débouté par la justice, il prépare une riposte citoyenne

Emprunts toxiques de la Métro de Grenoble : la jus­tice exa­mine le dos­sier le 6 septembre

Emprunts toxiques de la Métro de Grenoble : la jus­tice exa­mine le dos­sier le 6 septembre

FIL INFO – Le tri­bu­nal admi­nis­tra­tif de Grenoble exa­mi­nera le 6 sep­tembre pro­chain le recours du Cac 38 contre la déci­sion de la Métro d’a­ban­don­ner les pour­suites judi­ciaires à l’en­contre de la banque Dexia après avoir sous­crit pour plus de 58 mil­lions d’eu­ros d’emprunts toxiques en 2006 – 2007. Le mar­ché conclu ? Une aide de l’État de 17 mil­lions d’euros…

Emprunts toxiques : le tribunal administratif de Grenoble examine le recours du Cac 38 contre l'abandon par la Métro des poursuites judiciaires contre DexiaEn 2006-2007, la Métro a contracté pour 58,3 millions d'euros de prêts toxiques chez Dexia. Pour s'en débarrasser, la note est salée.

En 2006 – 2007, la Métro a contracté pour 58,3 mil­lions d’eu­ros de prêts toxiques chez Dexia. © Patricia Cerinsek

Le juge admi­nis­tra­tif se pro­non­cera le 6 sep­tembre sur le recours déposé par trois citoyens, mili­tants du col­lec­tif d’au­dit citoyen Isère (Cac 38), après la déci­sion de la Métropole de Grenoble d’a­ban­don­ner les pour­suites judi­ciaires à l’en­contre de la banque Dexia après avoir contracté plu­sieurs emprunts toxiques en 2006 et 2007.

Le 1er juillet 2016, les élus métro­po­li­tains avaient en effet fait le choix du fonds de sou­tien mis en place par l’État pour aider les col­lec­ti­vi­tés à résor­ber leur dette ban­caire. Choix qui impo­sait d’a­ban­don­ner tout recours en justice.

À Grenoble, la note est salée. Initialement, la Métro avait contracté pour 58,3 mil­lions d’eu­ros d’emprunts toxiques dans le but notam­ment de finan­cer la construc­tion du stade des Alpes. Des emprunts qui devraient aujourd’­hui coû­ter le double au contri­buable après l’en­vo­lée des taux, basés sur la parité euro-franc suisse, pas­sés pour cer­tains de 3,50 % à près de 20 %.

L’État au secours des banques ?

Le mar­ché passé avec la société de finan­ce­ment local (Sfil), créée pour reprendre les actifs toxiques de Dexia après sa faillite ? Bénéficier de 17 mil­lions d’eu­ros via le fonds de sou­tien. Et ce alors que la Métro doit payer des indem­ni­tés colos­sales pour rem­bour­ser de manière anti­ci­pée le plus gros et le plus ris­qué de ses emprunts toxiques.

Un emprunt dont le capi­tal à rem­bour­ser se mon­tait en juillet 2016 à 17,5 mil­lions d’euros. Et pour pou­voir le rem­bour­ser de manière anti­ci­pée, grâce à un autre prêt, la Métro va devoir payer des péna­li­tés à feu Dexia : 25 mil­lions d’euros d’indemnité de rem­bour­se­ment anti­cipé, soit plus que le capi­tal emprunté…

Raphaël Guerrero dans son bureau, 2ème vice-président aux finances et au budget © Ludovic Chataing - placegrenet.fr

Raphaël Guerrero. © Ludovic Chataing – pla​ce​gre​net​.fr

La Métro y gagne-t-elle au change ? Pour Raphaël Guerrero, le vice-pré­sident en charge des finances à Grenoble-Alpes Métropole, « c’est la moins pire des solu­tions », pré­ci­sait-il dans les colonnes de Place Gre’net en sep­tembre 2016.

Ce n’est pas l’a­vis du Cac 38 qui, en août 2016, avait saisi la jus­tice pour récla­mer l’an­nu­la­tion de la délibération.

« Au total, la fac­ture s’élève à 50 mil­lions d’euros, sou­ligne le Cac 38. Une somme qui pour­rait pour­tant ser­vir à finan­cer des inves­tis­se­ments utiles à toutes et tous. » En août 2016, le col­lec­tif avait intro­duit deux recours contre la déci­sion de la Métro. Le pre­mier, en référé, avait été rejeté par le tri­bu­nal administratif.

PC

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Après une première édition début 2022 au Musée Hébert, l'opération Lumières au Musée s'installe cet hiver au Musée de l'Ancien Évêché. Elle restera en place jusqu'au 11 mars prochain. © Martin de Kerimel - Place Gre'net
Grenoble : le Musée de l’Ancien Évêché s’ha­bille de lumières pour les nuits d’hiver

EN BREF - Les nuits d'hiver sont belles au Musée de l'Ancien Évêché, en ce début février. Le Département de l'Isère a invité deux artistes Lire plus

L'éditeur Gallimard Jeunesse célèbre le 25e anniversaire des aventures de Harry Potter. Les romans restent des bestsellers ! © Warner Bros. France
Deux librai­ries gre­no­bloises célèbrent l’an­ni­ver­saire de Harry Potter samedi 4 février

EN BREF - Harry Potter vient d'avoir 25 ans. Pour marquer le coup, à Grenoble, deux librairies (la Fnac Victor-Hugo et Momie) prévoient de célébrer Lire plus

La Bonne Pioche, épicerie grenobloise de produits locaux en vrac, ouvre un second magasin à Meylan
La Bonne Pioche, épi­ce­rie gre­no­bloise de pro­duits locaux en vrac, ouvre un second maga­sin à Meylan

FLASH INFO - Après une première échoppe à Grenoble, ouverte en 2016, l'épicerie de produits locaux en vrac ou consignés La Bonne pioche met le Lire plus

La Métropole de Grenoble pré­sente un bud­get 2023 record pour « la trans­for­ma­tion du ter­ri­toire », mais sans hausse d’impôts

FOCUS - La Métropole de Grenoble a présenté, mardi 31 janvier 2023, le budget prévisionnel 2023 qui sera soumis au vote du conseil métropolitain ce Lire plus

La Ville de Pont-de-Claix déploie son dispositif de vidéoprotection, avec 30 caméras installées dès 2023
La Ville de Pont-de-Claix déploie son dis­po­si­tif de vidéo­pro­tec­tion, avec 30 camé­ras ins­tal­lées dès 2023

FLASH INFO - La Ville de Pont-de-Claix a annoncé lundi 30 janvier le déploiement d'un système de "vidéoprotection" à partir de 2023. La municipalité a Lire plus

Go Sport France, filiale du groupe grenoblois Go Sport, à son tour placée en redressement judiciaire le 1er février 2023
Go Sport France, filiale du groupe gre­no­blois Go Sport, à son tour pla­cée en redres­se­ment judi­ciaire le 1er février 2023

FLASH INFO - Après le groupe (grenoblois) Go Sport le jeudi 19 janvier 2023, c'est au tour de sa filiale Go Sport France d'être placée Lire plus

Flash Info

|

04/02

19h12

|

|

03/02

17h13

|

|

03/02

13h12

|

|

03/02

9h45

|

|

02/02

17h00

|

|

02/02

15h51

|

|

02/02

10h16

|

|

01/02

12h49

|

|

01/02

11h34

|

|

01/02

10h32

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Abonnement| Tollé à Grenoble contre la venue de deux imams confé­ren­ciers consi­dé­rés comme radicaux

Abonnement| Musées gra­tuits, can­tine moins chère… Grenoble finance son « bou­clier social et cli­ma­tique » avec la hausse de la taxe foncière

Agenda

Je partage !