La société iséroise Soitec reprend Dolphin Integration conjointement avec le missilier MBDA

sep article

FIL INFO – Spécialisée dans les composants électronique faible consommation, la société grenobloise Dolphin Integration était en redressement judiciaire depuis le mois de juillet… jusqu’à son acquisition annoncée ce mardi 21 août. Nouveau propriétaire : une co-entreprise détenue à 60 % par Soitec, autre société iséroise de l’industrie micro-électronique, et à 40 % par MBDA, groupe figurant parmi les leaders mondiaux de conception et de fabrication de missiles.

 

 

L'acquisition de Dolphin integration par une co-entreprise détenue à 60 % par Soitec et à 40 % par le missilier MBDA a été annoncée ce mardi 21 août.Salle blanche de Soitec à Grenoble. © Soitec

Salle blanche de Soitec. © Soitec

« Une opportunité stratégique » pour la société de micro-électronique Soitec basée à Bernin, dans la vallée du Grésivaudan. « L’accès à l’ensemble de l’industrie de l’armement française et européenne » pour le géant du missile MBDA. L’entreprise meylanaise Dolphin Integration ne sera pas restée longtemps sans repreneur. Elle est ainsi désormais détenue à 60 % par Soitec et à 40 % par MBDA.

 

Ce spécialiste des composants micro-électroniques basse consommation avait déclaré, le 16 juillet dernier, n’avoir pas pu « réunir à temps les fonds nécessaires à l’apurement de la totalité de ses dettes ». Cette cessation de paiement avait donc débouché sur une procédure de redressement judiciaire initiée une semaine plus tard par le tribunal de commerce de Grenoble.

 

Néanmoins, « Soitec et MBDA sont confiants dans leur capacité à redresser la situation financière de Dolphin Integration », indique le communiqué de presse conjoint de ce mardi 21 août.

 

 

Une acquisition stratégique

 

En injectant 6 millions d’euros, la co-entreprise acquiert ainsi la plupart des actifs de Dolphin Integration et la totalité de ses 155 salariés. Cette somme permet aussi d’éponger une partie des dettes et de fournir des liquidités importantes à Dolphin Integration qui manquait cruellement de trésorerie ces derniers temps.

 

L'acquisition de Dolphin integration par une co-entreprise détenue à 60 % par Soitec et à 40 % par le missilier MBDA a été annoncée ce mardi 21 août.Le siège de Soitec à Grenoble. © Soitec

Le siège de Soitec. © Soitec

L’acquisition ne doit rien au hasard. MBDA était déjà un client important de Dolphin depuis 2004 pour les applications liées à l’armement. Cela permettra au missilier d’« intensifier sa coopération industrielle avec Dolphin Integration ». Et pour Dolphin, le but devient donc de « faire progresser ses positions dans les domaines de l’aéronautique et de la défense ».

 

Quant à l’entreprise iséroise Soitec, elle est déjà active dans les circuits électroniques à faible consommation, au travers de sa technologie silicium sur isolant (SOI pour “silicon on insulator” en anglais), alternative au procédés sur silicium brut. Elle absorbe ainsi le savoir-faire de Dolphin Integration pour « renforcer son offre de brevets et services dédiée aux solutions sur le plan énergétique pour le design de puces [la conception de puces électroniques, ndlr] ».

 

FE

 

 

commentez lire les commentaires
4499 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. Ping : Quand une minuscule banque suisse s’en prend au géant missilier MBDA - Infoguerre

  2. Effectivement, le fondateur de Dolphin était lui-même un ancien d’une entreprise publique à l’époque et spécialisée dans les missiles.

    sep article