La Communauté Université Grenoble Alpes décerne le Prix de thèse à huit jeunes docteurs

sep article

Offres de locations exceptionnelles aux 2 Alpes

FIL INFO – Huit docteurs nouvellement diplômés se sont vu décerner le Prix de thèse lors d’une cérémonie organisée mardi 26 juin par la Communauté Université Grenoble-Alpes. Objectif : valoriser la qualité et la diversité de la recherche scientifique grenobloise et donner de la visibilité aux jeunes docteurs.

 

 

Nos doc­to­rants ont du talent. Ainsi pour­rait-on résu­mer l’es­prit du Prix de thèse, dont la sep­tième édi­tion s’est tenue le mardi 26 juin sur le cam­pus de Saint-Martin-d’Hères. Chaque année, la Communauté Université Grenoble-Alpes met ainsi à l’hon­neur les plus méri­tants de ses doc­teurs nou­vel­le­ment diplô­més.

 

Les lauréats du Prix de Thèse 2018. Crédit photo : Communauté Université Grenoble-Alpes.

Les lau­réats du Prix de Thèse 2018. © Communauté Université Grenoble-Alpes.

 

« Le but est de pri­mer la qua­lité et la diver­sité de la recherche scien­ti­fique sur le site de la Communauté, indique Denis Jongmans, direc­teur du Collège doc­to­ral. Il s’a­git aussi de don­ner de la visi­bi­lité aux jeunes doc­teurs, de leur per­mettre de se faire connaître. »

 

 

Un processus de sélection exigeant

 

Les lau­réats sont ceux dont le tra­vail de thèse est jugé d’une qua­lité excep­tion­nelle, selon les cri­tères d’ex­cel­lence propres à chaque champ dis­ci­pli­naire, dis­pose le règle­ment. Ils sont sélec­tion­nés à l’is­sue d’une pro­cé­dure en deux étapes.

 

Denis Jongmans, directeur du Collège Doctoral. Crédit photo : Communauté Université Grenoble-Alpes.

Denis Jongmans, direc­teur du Collège doc­to­ral. © Communauté Université Grenoble-Alpes.

Les écoles doc­to­rales repré­sen­tant l’en­semble des thé­ma­tiques scien­ti­fiques font d’a­bord remon­ter un ou deux can­di­dats, puis ces der­niers sont dépar­ta­gés par un jury com­posé d’en­vi­ron vingt-cinq per­sonnes.

 

Ce der­nier, dans lequel figure la pré­si­dente de la Communauté uni­ver­si­taire Lise Dumasy, sta­tue sur la base d’un dos­sier accom­pa­gné d’une vidéo de cinq minutes réa­li­sée par chaque can­di­dat. « On juge la qua­lité scien­ti­fique du tra­vail, mais aussi la capa­cité à com­mu­ni­quer », sou­ligne Denis Jongmans.

 

 

Littérature, Antarctique et modifications post-traductionnelles

 

Parmi les vingt-trois dos­siers sélec­tion­nés, huit jeunes cher­cheurs au total ont été récom­pen­sés par le Prix de thèse : Chrystelle Aillaud, Manon Bajard, Ellen Delvallée, Vivian Poulin, Thomas Sannicolo, Théo Trouillon, Étienne Vignon et Marco Garbati.

 

Ellen Delvallée, lauréate du Prix de Thèse 2018. Crédit photo : Communauté Université Grenoble-Alpes.

Ellen Delvallée, lau­réate du Prix de Thèse 2018. © Communauté Université Grenoble-Alpes.

Leurs tra­vaux portent sur des sujets sou­vent com­plexes et aux inti­tu­lés par­fois alam­bi­qués, à l’i­mage de celui de Chrystelle Aillaud, titré « Modifications post-tra­duc­tion­nelles de la tubu­line : iden­ti­fi­ca­tion des tubu­lines car­boxy­pep­ti­dases et décou­verte de nou­veaux variants ».

 

Ellen Delvallée, tra­vaille, elle, dans le champ lit­té­raire. Sa thèse est consa­crée à l’é­vo­lu­tion de la poé­sie fran­çaise au début de la Renaissance, essen­tiel­le­ment à tra­vers l’é­tude des auteurs qui influen­cèrent Clément Marot (1496−1544), consi­déré comme le pion­nier d’une poé­sie renou­ve­lée. Quant à Étienne Vignon, il a tra­vaillé sur les couches limites atmo­sphé­riques au-des­sus du pla­teau antarc­tique.

 

 

Un prix spécifique innovation

 

L’édition 2019 du Prix de thèse est mar­quée par l’in­tro­duc­tion d’une nou­velle récom­pense : un prix spé­ci­fique inno­va­tion, décerné par Linksium Grenoble Alpes, une société qui vise à valo­ri­ser la recherche publique par le trans­fert de tech­no­lo­gies vers le mar­ché. Il a été décerné à Marco Garbati, étu­diant en élec­tro­nique, auteur d’une « contri­bu­tion au déve­lop­pe­ment d’un lec­teur RFID sans puce ».

 

 

« L’Université essaie de s’ou­vrir vers le monde socio-éco­no­mique, explique Denis Jongmans. Ce prix a pour objec­tif de valo­ri­ser une thèse ouverte vers l’ex­té­rieur et qui amené une démarche entre­pre­neu­riale. »

 

SR

 

 

MC2 - A la Vie
commentez lire les commentaires
3230 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.