Grève des enseignants du Collège olympique après la suppression de deux postes de vie scolaire

sep article



REPORTAGE VIDE0 – Les enseignants du Collège olympique de Grenoble étaient en grève ce jeudi 21 juin. En cause : la suppression de deux contrats aidés à la vie scolaire, qui ne seront pas remplacés à la rentrée.

 

 

Journée morte au Collège olym­pique de Grenoble ce jeudi 21 juin. Cette année, six per­sonnes et demie tra­vaillaient à la vie sco­laire du col­lège comp­tant 390 élèves. Problème : avec la sup­pres­sion des contrats aidés, deux per­sonnes char­gées de la sur­veillance, de l’ac­com­pa­gne­ment des élèves et du contact avec les parents ne seront pas rem­pla­cées à la ren­trée pro­chaine.

 

 

« Tout ce tra­vail va être remis en cause. Cela va se res­sen­tir de façon très directe l’an­née pro­chaine », déplore Thibaut Michoux, pro­fes­seur d’his­toire-géo­gra­phie en grève.

 

 

Un tiers de la vie scolaire en moins, c’est « dangereux » selon les enseignants

 

Surveiller la cour et l’en­trée, appe­ler les parents… Sept sur­veillants assu­raient ces mis­sions en 2012, pour un nombre d’é­lèves moindre. Alors que le col­lège a accueilli une qua­ran­taine d’é­lèves sup­plé­men­taires ces quatre der­nières années, les ensei­gnants craignent que cela soit impos­sible pour quatre per­sonnes. Pire, il serait dan­ge­reux, selon eux, de ne pas rem­pla­cer ces deux postes.

 

Jeudi, les ensei­gnants ont été reçus par le rec­to­rat pour expri­mer leurs inquié­tudes. Si ce der­nier n’a pas accédé à leur demande de rem­pla­cer ces deux postes, il s’est mon­tré ouvert au dia­logue. Un membre de la direc­tion aca­dé­mique des ser­vices de l’Éducation natio­nale vien­dra ainsi au Collège olym­pique, lundi 25 juin, pour dis­cu­ter des pro­jets en 6e et 5e… Et réflé­chir aux effec­tifs.

 

Élisa Montagnat

 

 

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
2756 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.