Une Centaures de Grenoble. © Antoine Buche Photographie

Les Centaures de Grenoble à une marche du sacre

Les Centaures de Grenoble à une marche du sacre

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – Samedi 23 juin, les Centaures de Grenoble dis­putent la finale de deuxième divi­sion face aux Spartiates d’Amiens. En Picardie, les foot­bal­leurs amé­ri­cains entendent bien deve­nir cham­pions de France après deux échecs en 1997, jus­te­ment face aux Amiénois, et en 2010. En paral­lèle, les Grenoblois pré­parent leur retour en Élite la sai­son prochaine.

C’est un joli clin d’œil de l’histoire. En 1997, Amiens et Grenoble s’affrontaient déjà en finale du cham­pion­nat de France de deuxième divi­sion de foot­ball amé­ri­cain. À l’époque, les Spartiates s’étaient net­te­ment impo­sés face aux Centaures de Grenoble (39−13). Samedi 23 juin à 19 heures, les deux for­ma­tions seront de nou­veau face à face pour décro­cher ce titre natio­nal. « C’est rigolo de se retrou­ver vingt et un ans après, en espé­rant que cette fois nous serons à la hau­teur de l’événement », confie le pré­sident gre­no­blois Laurent Lambert.

Emmanuel André, joueur des Centaures, tente de résister au retour d'un défenseur. © Antoine Buche Photographie

Emmanuel André, joueur des Centaures, tente de résis­ter au retour d’un défen­seur. © Antoine Buche

Après l’échec amié­nois en 1997 et celui face aux Molosses d’Asnières (27−24) en 2010, Grenoble veut faire men­tir l’adage “jamais deux sans trois”. « C’est la troi­sième fois que nous avons l’occasion de rem­por­ter le Casque d’Or [le titre natio­nal de deuxième divi­sion, ndlr]. Ce serait beau que ce soit cette année », espère Laurent Lambert. Il y a qua­si­ment trente ans jour pour jour, le 19 juin 1988, Grenoble était sacré cham­pion de France de deuxième divi­sion, appe­lée alors le Casque d’Argent.

Faire aussi bien que l’équipe de 1988

Les Centaures ver­sion 2017 – 2018 vont tout faire pour suivre l’exemple de leurs glo­rieux aînés. Ils res­tent sur deux vic­toires convain­cantes en phases finales. Le 26 mai, ils ont d’abord fait la peau aux Ours de Toulouse (63−37). Et sur­tout, le 9 juin, ils ont réussi à s’imposer chez les Hurricanes de Montpellier (48−28) jusque-là invaincus.

De nou­veau, ils ne seront pas favo­ris chez des Amiénois qui n’ont perdu qu’une fois cette sai­son. « Il ne faut pas avoir un excès de confiance mais être sûrs de nous et jouer comme nous savons le faire », exhorte Alexis Barbotin, joueur de la ligne offen­sive des Centaures.

Dexter Brown, excellente recrue de Grenoble cette saison, à la passe. © Antoine Buche Photographie

Dexter Brown, excel­lente recrue de Grenoble cette sai­son, à la passe. © Antoine Buche Photographie

Les Grenoblois veulent rele­ver le défi. Ils ne sont désor­mais plus qu’à une marche de l’objectif qu’ils s’é­taient fixé. « Il est tou­jours déli­cat d’annoncer viser le titre en début de sai­son », sou­ligne à ce pro­pos Alexis Barbotin. « Nous sommes très fiers de pou­voir assu­mer l’annonce que nous avions faite. Une finale est tou­jours pleine de sur­prises. Il faut se pré­pa­rer au mieux et espé­rer que nous soyons au top de notre forme, justes [tech­ni­que­ment et dans les choix, ndlr] et que cela nous sou­rie. »

D’ores et déjà, les Grenoblois sont assu­rés d’évoluer en pre­mière divi­sion la sai­son pro­chaine. Une pre­mière depuis 2013. Un retour en Élite empreint de « sagesse autant que pos­sible », dixit Laurent Lambert. L’objectif sera de s’y main­te­nir. « Nous allons conti­nuer de tra­vailler sur la struc­tu­ra­tion du club, sur nos jeunes pour assu­rer une relève qui va être néces­saire puisque nous avons quelques joueurs qui sont plus en fin de car­rière qu’au début », ajoute le président.

Un bud­get espéré de 300 000 euros pour le retour en pre­mière division

Du point de vue de l’effectif, l’ossature de l’équipe sera conser­vée « et j’espère que nous aurons, comme cette année, l’opportunité de recru­ter quelques joueurs fran­çais de la région ou d’ailleurs », com­plète Laurent Lambert. Au niveau du staff, l’entraîneur en chef David Gould va pour­suivre l’aventure. « Nous sommes tom­bés d’accord pour conti­nuer encore au moins la sai­son pro­chaine », confie le pré­sident Lambert. Mais l’objectif des diri­geants gre­no­blois est que le Canadien reste encore plu­sieurs années en Isère. « L’idée est de le séden­ta­ri­ser. »

Le receveur des Centaures Benjamin Nolette capte le ballon de manière acrobatique. © Antoine Buche Photographie

Le rece­veur des Centaures Benjamin Nolette capte le bal­lon de manière acro­ba­tique. © Antoine Buche Photographie

Pour accom­pa­gner ce retour en Élite, le bud­get va aug­men­ter. De 200 000 euros cette année, le club espère pou­voir le por­ter à envi­ron 300 000 euros. « Nous comp­tons beau­coup sur notre capa­cité à aller cher­cher des par­te­naires », explique Laurent Lambert. Il faut se rendre attrac­tif. Pour les Centaures, cela passe notam­ment par des matchs à domi­cile au stade Lesdiguières. Cette année, trois ren­contres de cham­pion­nat, plus celle de phase finale contre Toulouse, se sont dérou­lées dans l’antre des rug­by­men du FC Grenoble.

« Ces quatre matchs nous ont vrai­ment per­mis de déve­lop­per deux choses : le spec­tacle pour le grand public et l’aspect “hos­pi­ta­li­tés” : loges plus salons. Nous avons eu jusqu’à 140 per­sonnes en loges », pré­cise Alexis Barbotin, éga­le­ment res­pon­sable de la com­mu­ni­ca­tion des Centaures. « Pour le déve­lop­pe­ment du sport et du club, cela a été un vrai vec­teur. Si nous ne pou­vons pas remettre ça en place la sai­son pro­chaine, cela nous met clai­re­ment en dif­fi­culté. »

« Nous atti­rons pas mal de monde »

Les Grenoblois ont fait la demande à la Ville de Grenoble de jouer leurs cinq ren­contres à domi­cile la sai­son pro­chaine à Lesdiguières. « Nous avons fait nos preuves sur le bon usage que nous en fai­sons », estime Laurent Lambert. « Nous atti­rons pas mal de monde [800 spec­ta­teurs le 25 février contre Montpellier, 1 500 face à Chambéry le 29 avril, 1 800 contre Toulouse, ndlr]. Nous n’avons pas du tout à rou­gir si nous com­pa­rons aux autres uti­li­sa­teurs [les Amazones et les Espoirs du FCG, le GF38 fémi­nin]. » […]

« Nous sommes bien conscients que le FCG est prio­ri­taire car il est chez lui », reprend le pré­sident des Centaures. « Nous com­pre­nons tout à fait qu’il sou­haite dis­po­ser de son stade. Pour notre part, nous avons la capa­cité à nous inter­ca­ler là où on nous laisse de la place, à condi­tion qu’on nous en laisse un peu et que l’on ne nuise pas à notre déve­lop­pe­ment. »

Laurent Genin

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Laurent Genin

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Les Centaures de Grenoble ont été battus en finale de deuxième division par Amiens. © Antoine Buche Photographie
Les Centaures de Grenoble s’in­clinent en finale du cham­pion­nat de France de deuxième division

FIL INFO - Battus (19-35) en finale chez les Spartiates d'Amiens ce samedi 23 juin, les Centaures terminent vice-champions de France de deuxième division. S'ils ne rejoignent Lire plus

Les Centaures de Grenoble ont été battus en finale de deuxième division par Amiens. © Antoine Buche Photographie
Les Centaures de Grenoble en finale du cham­pion­nat de France de deuxième division !

FIL INFO - En s'imposant à Montpellier (48-28) ce samedi 9 juin, les Centaures de Grenoble se qualifient pour la finale du championnat de France de Lire plus

Les Centaures de Grenoble ont été battus en finale de deuxième division par Amiens. © Antoine Buche Photographie
Les Centaures de Grenoble joue­ront en pre­mière divi­sion la sai­son prochaine

FIL INFO - En écrasant Toulouse (63-37) ce samedi 26 mai au stade Lesdiguières, les Centaures de Grenoble ont composté avec la manière leur billet pour l'élite française Lire plus

Les Centaures de Grenoble ont été battus en finale de deuxième division par Amiens. © Antoine Buche Photographie
Les Centaures de Grenoble à une vic­toire de la mon­tée en pre­mière division

FIL INFO - S’ils s’imposent face à Toulouse samedi 26 mai au stade Lesdiguières, les Centaures de Grenoble retrouveront l’élite du football américain la saison prochaine. Cela Lire plus

Les Centaures de Grenoble ont été battus en finale de deuxième division par Amiens. © Antoine Buche Photographie
Les Centaures de Grenoble prêts à faire des étin­celles au stade Lesdiguières

FIL INFO - Pensionnaires de la deuxième division française, les Centaures visent la montée en élite en fin de saison. Dimanche 25 février (14 heures), les footballeurs américains Lire plus

Thomas Doucen, joueur de l'équipe réserve des Centaures de Grenoble lors d'un match contre Annecy le 28 octobre 2017. © Antoine Buche
Chez les Centaures de Grenoble, les joueurs expé­ri­men­tés maternent les nou­velles recrues

Les Centaures de Grenoble ont mis en place un “pôle de formation et de perfectionnement” pour permettre à leurs nouveaux joueurs de football américain de progresser Lire plus

Flash Info

|

13/08

8h35

|

|

13/08

1h08

|

|

12/08

20h21

|

|

12/08

17h28

|

|

12/08

13h07

|

|

11/08

17h55

|

|

11/08

16h56

|

|

11/08

16h19

|

|

11/08

15h45

|

|

11/08

11h00

|

Les plus lus

Environnement| L’incendie dans le sec­teur Voreppe – La Buisse devient cri­tique avec l’ou­ver­ture d’un front de flammes atti­sées par le vent

Environnement| Canicule : le dépar­te­ment de l’Isère passe en alerte jaune à comp­ter du samedi 6 août 2022

Environnement| Un incen­die dû à la foudre ravage une ving­taine d’hec­tares de végé­ta­tion assé­chée à La Buisse près de Voreppe

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin