Municipales 2020 : candidat malheureux en 2014, Philippe de Longevialle prépare son retour à Grenoble

sep article

FIL INFO – Adjoint à l’urbanisme sous Michel Destot et candidat malheureux en 2014, le centriste Philippe de Longevialle, s’il ne s’est pas officiellement déclaré, semble bien parti pour remettre le couvert pour les prochaines élections municipales à Grenoble.

 

 

Philippe de Longevialle tête de liste de Imagine Grenoble présentant son programme dans son local de campagne le 25 février 2014 avec son écharpe orange

Philippe de Longevialle en 2014 © Paul Turenne – placegrenet.fr

Après Matthieu Chamussy, Alain Carignon ou Stéphane Gemmani, et des vel­léi­tés qui se font jour du côté de Paul Bron ou des mar­cheurs, un nou­veau poten­tiel can­di­dat aux élec­tions muni­ci­pales à Grenoble avance ses pions.

 

On prend les mêmes et on recom­mence ? Revoilà donc Philippe de Longevialle qui, au tra­vers d’un com­mu­ni­qué appe­lant à ren­con­trer ses poten­tiels futurs élec­teurs*, semble plus que dis­posé à prendre la tem­pé­ra­ture, à moins de deux ans du scru­tin.

 

L’ex-adjoint à l’ur­ba­nisme sous le man­dat du socia­liste Michel Destot, can­di­dat mal­heu­reux en 2014, est comme il y a quatre ans accom­pa­gné de Marie-Claire Népi, adjointe en charge du sec­teur 3 de 2008 à 2014.

 

Pour ce cen­triste fon­da­teur du Modem isé­rois en 2017, « il faut dès main­te­nant envi­sa­ger l’al­ter­nance. Elle ne sau­rait être cap­tée par telle ou telle for­ma­tion poli­tique, ou par telle ou telle cha­pelle, sous peine de voir la divi­sion s’ins­tal­ler et repro­duire le schéma de 2014 ».

 

 

Philippe de Longevialle dénonce la « gestion idéologique » d’Eric Piolle

 

Celui qui a tou­jours, d’Aix-les-Bains où il tra­vaille **, gardé un œil sur la vie poli­tique gre­no­bloise, appelle donc au ras­sem­ble­ment, « sans esprit par­ti­san ». Il faut dire que Philippe de Longevialle a, excep­tion faite des extrêmes, balayé à peu près tout le spectre poli­tique, du RPR au Modem en pas­sant par l’UDF et l’al­liance avec le PS en 2008. Un par­cours éclec­tique qui ne lui a pas valu que des amis.

 

Et notam­ment dans les rangs des éco­lo­gistes, à qui son pas­sage à la mai­rie de Grenoble et ses pro­jets d’ur­ba­nisme ont donné de l’ur­ti­caire. Réponse du ber­ger à la ber­gère ? Philippe de Longevialle tacle la poli­tique d’Eric Piolle, qu’il estime enfermé dans une « ges­tion idéo­lo­gique ».

 

Philippe de Longevialle lors du débat à L'Ampérage sur les horaires d’ouverture tardive pour les pratiques culturelles nocturnes avec les candidats aux élections municipales de Grenoble

© Chloé Ponset – placegrenet.fr

« Aucun grand pro­jet de ville ne saute aux yeux des obser­va­teurs. La muni­ci­pa­lité n’a fait que réa­li­ser et inau­gu­rer, très len­te­ment et après de mul­tiples ter­gi­ver­sa­tions, les pro­jets lan­cés par ses pré­dé­ces­seurs, et on cherche vai­ne­ment la vision déve­lop­pée pour Grenoble et son agglo­mé­ra­tion », sou­lignent les deux ex-élus dans le com­mu­ni­qué.

 

« Aucun pro­grès sen­sible n’a encore été acté, si ce n’est le rond-point du Rondeau, autre­fois com­battu par les élus actuels, dans le désen­cla­ve­ment de Grenoble en matière de dépla­ce­ments. »

 

PC

 

 

* Mercredi 13 juin à 11 heures au café de la Table ronde, place Saint André à Grenoble.

 

 

** Après avoir créé sa société « Montblanc Patrimmonium » à Aix les Bains, Philippe de Longevialle a ouvert début 2018 un local d’agent immo­bi­lier dans le quar­tier de l’Alma à Grenoble. Article mis à jour le 12 juin.

 

 

Ouverture Musée Champollion
commentez lire les commentaires
3268 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.