Les dirigeants de la fromagerie Lactalis en Isère devant le tribunal correctionnel de Grenoble le 25 juin

sep article



FIL INFO – L’ancien et l’actuel dirigeant de l’Étoile du Vercors, fromagerie propriété du groupe Lactalis basée à Saint-Just-de-Claix, sont convoqués par le tribunal correctionnel de Grenoble le 25 juin. Depuis plusieurs années, l’usine rejette ses eaux usées dans l’Isère, refusant de se raccorder au réseau public d’assainissement en plaidant l’impossibilité technique.

 

 

L’Étoile du Vercors refait par­ler d’elle. Alors que la fro­ma­ge­rie, pro­priété du groupe Lactalis basée à Saint-Just-de-Claix, est poin­tée du doigt depuis plu­sieurs années pour ses rejets d’eaux usées dans l’Isère, son ancien et son actuel diri­geant sont convo­qués devant le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Grenoble pour pol­lu­tion le 25 juin 2018.

 

Fromagerie Étoile du Vercors, propriété du groupe Lactalis. DR

Fromagerie Étoile du Vercors, pro­priété du groupe Lactalis. DR

 

Le groupe Lactalis avait déjà fait l’ob­jet d’une déci­sion de jus­tice défa­vo­rable fin 2017, lui inti­mant l’ordre de rac­cor­der son usine au réseau d’as­sai­nis­se­ment public. Un rac­cor­de­ment dont Lactalis conteste la vali­dité tech­nique, affir­mant que le réseau ne pour­rait trai­ter ses effluents et plai­dant pour la construc­tion de sa propre sta­tion d’é­pu­ra­tion. En 2018, en sou­tien de la com­mune de Saint-Just-de-Claix, Saint-Marcellin Vercors Isère com­mu­nauté dépo­sait une plainte contre Lactalis.

 

 

Bras de fer entre Lactalis et les élus locaux

 

À l’an­nonce de la convo­ca­tion des diri­geants de l’Étoile du Vercors, la dépu­tée de la neu­vième cir­cons­crip­tion de l’Isère Élodie Jacquier-Laforge, qui avait porté ce cas de pol­lu­tion au cœur de l’Assemblée natio­nale le 15 novembre 2017, renou­velle sa mobi­li­sa­tion sur la ques­tion et son sou­tien aux col­lec­ti­vi­tés locales. Pour qu’en­fin, écrit-elle dans un com­mu­ni­qué, « cesse cette pol­lu­tion de l’eau, bien com­mun pré­cieux de notre pla­nète ».

 

Élodie Jacquier-Laforge. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'net

Élodie Jacquier-Laforge. © Yuliya Ruzhechka – Place Gre’net

 

Le bras de fer engagé entre Lactalis et les élus locaux prend par ailleurs une tour­nure éton­nante. Ainsi, la Confrérie du Saint-Marcellin a‑t-elle renoncé cette année à intro­ni­ser deux nou­veaux membres, en l’oc­cur­rence les élus du Département Bernard Pérazio et Laura Bonnefoy, d’a­près nos confrères du Dauphiné libéré. Le motif ? Le nou­veau direc­teur de l’Étoile du Vercors, cofon­da­teur de la confré­rie, a opposé son véto à ces intro­ni­sa­tions. De quoi en faire tout un fro­mage ?

 

FM

 

 

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
1962 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.