Jeudi 31 mai, la salle de spectacles Le Prunier sauvage accueillait la présentation du septième numéro de Quartier chic, un magazine culturel qui vise à changer le regard sur le quartier Mistral. Le thème de ce numéro ? Le football.

Nouvel élan pour le magazine Quartier chic à Mistral grâce à la coupe du Monde de foot

Nouvel élan pour le magazine Quartier chic à Mistral grâce à la coupe du Monde de foot

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

REPORTAGE – La salle de spectacle du Prunier sauvage accueillait, le 31 mai dernier, 

la présentation du nouveau numéro de Quartier chic, un magazine culturel créé à l’initiative des habitants de Mistral pour changer le regard sur leur quartier. Le thème phare de ce numéro ? Le football.

 

 

Présentation du nouveau numéro de Quartier chic au Prunier sauvage, jeudi 31 mai. Crédit photo : Samuel Ravier.

Présentation du nou­veau numéro de Quartier chic au Prunier sau­vage, jeudi 31 mai. © Samuel Ravier.

« C’est quand la der­nière fois que vous avez entendu par­ler de Mistral dans les médias ? » Tout juste monté sur la scène du Prunier sau­vage, Emmanuel Haddad inter­pelle les jeunes joueurs du Mistral FC, âgés d’une dou­zaine d’années.

 

Moment d’embarras ; le silence s’installe. Puis Emmanuel Haddad reprend la parole.

 

Ce jour­na­liste indé­pen­dant passé par le Liban, le Niger ou encore la Catalogne est en rési­dence dans les quar­tiers gre­no­blois de Mistral et de la Villeneuve depuis le mois de mars. À ce titre, il a super­visé la rédac­tion du sep­tième numéro de Quartier chic, lancé lors d’une soi­rée au Prunier sau­vage, le jeudi 31 mai.

 

Créé en 2016 à l’i­ni­tia­tive des habi­tants de Mistral las du trai­te­ment que leur réservent « les médias tra­di­tion­nels », ce petit maga­zine cultu­rel a vu le jour sur la base d’un bud­get par­ti­ci­pa­tif. Et si Quartier chic béné­fi­cie désor­mais d’une sub­ven­tion du minis­tère de la Culture, la petite dizaine de per­sonnes qui tra­vaille à sa concep­tion est tou­jours bénévole.

 

 

Le foot, roi de la soirée

 

« On vou­lait pro­po­ser un média de proxi­mité qui parle du quar­tier un peu dif­fé­rem­ment de ce qu’on a l’habitude de vivre », explique Brahim Rajab, direc­teur du Prunier sau­vage, qui désire « ame­ner quelque chose de cultu­rel » à la cou­ver­ture média­tique des banlieues.

 

Présentation du nouveau numéro de Quartier chic au Prunier sauvage, jeudi 31 mai. Brahim Rajab est le directeur du Prunier sauvage. Crédit photo : Samuel Ravier.

Présentation du der­nier numéro de Quartier chic au Prunier sau­vage, jeudi 31 mai. Brahim Rajab, direc­teur du Prunier sau­vage. © Samuel Ravier.

Emmanuel Haddad abonde : « Les quar­tiers comme Mistral sont consi­dé­rés sous l’angle de pro­blèmes à gérer : la réno­va­tion urbaine ou la drogue. Ce sont des pro­blèmes qu’on ne nie pas, mais quand il se passe quelque chose de posi­tif à Mistral, c’est très rare qu’on en parle. »

 

Répartis autour des dif­fé­rentes tables au milieu de la ving­taine d’habitants venus assis­ter au lan­ce­ment, les jeunes foot­bal­leurs écoutent atten­ti­ve­ment les dis­cours de leurs aînés.

 

Mais ils attendent aussi la suite avec impa­tience. Car c’est leur sport qui sera le roi de la soi­rée, comme en atteste la cou­ver­ture du Quartier chic fraî­che­ment imprimé. À quelques jours du début de la Coupe du Monde en Russie, celle-ci affiche en gros plan un bal­lon rond paré d’un diadème.

 

 

Quizz et tournoi de jongles

 

Présentation du nouveau numéro de Quartier chic au Prunier sauvage, jeudi 31 mai. Crédit photo : Samuel Ravier.

Le Prunier sau­vage. © Samuel Ravier.

Le foot­ball est omni­pré­sent dans ce maga­zine petit for­mat de vingt-deux pages. On y trouve, pêle-mêle, un article sur la dimen­sion poli­tique et sociale du sport, un autre sur l’équipe fémi­nine de Mistral, le récit d’une pièce de théâtre mon­tée par des sup­por­ters du RC Lens, ou encore les paroles d’un chant en l’honneur de la nou­velle star du foot mon­dial, l’Égyptien Mohamed Salah.

 

Au pro­gramme de la pré­sen­ta­tion de Quartier chic : quizz sur le foot­ball et concours de jongles. On mélange jeunes et moins jeunes pour consti­tuer les équipes. Dominique Rocheteau ou Paul Pogba, les réfé­rences ne sont pas les mêmes, et les enfants laissent rare­ment le temps à leurs par­te­naires débous­so­lés de répondre. Mais la bonne humeur est au ren­dez-vous. « Le foot est un vec­teur de ras­sem­ble­ment », confirme, s’il était encore besoin, Emmanuel Haddad.

 

 

« Je suis très satisfait parce qu’on avait beaucoup de gamins du quartier »

 

Le tour­noi de jongles, lui, tourne court. Il faut dire que les orga­ni­sa­teurs ont cédé à la ten­ta­tion sau­gre­nue de ban­der les yeux des par­ti­ci­pants. Systématiquement, le bal­lon s’échappe des pieds des foot­bal­leurs en herbe. Brahim Rajab se rési­gnera fina­le­ment à renon­cer au bandeau.

 

Présentation du nouveau numéro de Quartier chic au Prunier sauvage, jeudi 31 mai. Crédit photo : Samuel Ravier.

Jeunes joueurs du Mistral FC lors de la pré­sen­ta­tion du der­nier numéro de Quartier chic au Prunier sau­vage. © Samuel Ravier.

Malgré ce petit acci­dent de par­cours, le direc­teur du Prunier sau­vage dresse un bilan posi­tif de la soi­rée. « Je suis très satis­fait parce qu’on avait beau­coup de gamins du quar­tier et des gens de l’extérieur, com­mente-t-il. Les gamins du quar­tier ne lisaient pas for­cé­ment Quartier chic jusque-là. Je sais qu’ils l’attendaient avec impa­tience. »

 

Emmanuel Haddad ren­ché­rit. Pour lui, ce numéro a gagné son pari : « inté­res­ser les jeunes du quar­tier au Prunier sau­vage, à Quartier chic et à ses ini­tia­tives ». Même s’il s’a­git essen­tiel­le­ment d’un jeune public mas­cu­lin, du fait du choix du thème du bal­lon rond…

 

Le sep­tième numéro de Quartier chic a depuis été dis­tri­bué béné­vo­le­ment dans les boîtes aux lettres des habi­tants de Mistral. Il est dis­po­nible (gra­tui­te­ment) dans les locaux du Prunier sauvage.

 

Samuel Ravier

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

SR

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Démolitions, constructions, installations… Le quartier Mistral en pleine transformation à Grenoble

FIL INFO – À Mistral, quartier sensible au sud-ouest de Grenoble, la rénovation urbaine devrait connaître une accélération dans les années qui viennent. Le lundi Lire plus

UNE BidonvilleRomsPlaceGrenet03DR-650x433_opt
Quartier Mistral à Grenoble : pourquoi des jeunes ont chassé les Roms et mis le feu à leur campement

EN BREF - Quatre ou cinq familles roms avec enfants, soit une trentaine de personnes, installées au bout de la rue Albert-Thomas quartier Mistral à Lire plus

Contrainte de supprimer ses postes salariés suite aux baisses de subventions, Roms Action espère pouvoir continuer à mener des actions grâce aux bénévoles.
Incendie du camp à Mistral : l’association Roms Action porte plainte à son tour

FIL INFO – L’association Roms Action a porté plainte contre X auprès du procureur de la République à Grenoble ce lundi 25 juin. Dans la Lire plus

Le parvis du Plateau à la limite du quartier Mistral et celui des Eaux-Claires. © Tim Buisson – Place Gre’net
Rénovation dans les quartiers Mistral – Eaux-Claires à Grenoble : le parvis de la discorde

  FOCUS - Le parvis de l'espace socio-culturel du Plateau, situé à la limite du quartier Mistral et de celui des Eaux-Claires, doit être réaménagé. Lire plus

Flash Info

|

23/06

11h06

|

|

23/06

7h33

|

|

22/06

22h54

|

|

22/06

21h39

|

|

22/06

14h36

|

|

21/06

17h04

|

|

21/06

13h01

|

|

21/06

10h31

|

Ville de Grenoble - Anneau de vitesse

Les plus lus

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d'oiseaux

Environnement| La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d’oiseaux

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin