La ville de Grenoble a-t-elle fait une fleur au président de l'union de quartier rive droite ? Un élu de l'opposition croit y voir un délit de favoritisme.

La Ville de Grenoble vend 50 m2 de terrain au prix de 5 000 euros : régularisation ou favoritisme ?

La Ville de Grenoble vend 50 m2 de terrain au prix de 5 000 euros : régularisation ou favoritisme ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FIL INFO – La vente par la Ville de Grenoble au président de l’union de quartier rive droite, de 50 m2 de terrain au prix de 5 000 euros a fait sortir Guy Tuscher de ses gonds lors du dernier conseil municipal. Pour l’ex-élu de la majorité entré en dissidence, la délibération fleure bon le délit de favoritisme.

 

 

Guy Tuscher, élu du groupe dissident Ensemble à gauche, dénonce la vente de 50 m2 de terrain à un prix cadeau (capture d'écran)

Guy Tuscher, élu du groupe dis­si­dent Ensemble à gauche, dénonce la vente de 50 m2 de ter­rain à un prix cadeau (cap­ture d’écran)

Que cache la vente par la Ville de Grenoble d’un lopin de terre de 50 m2 dans la mon­tée Chalemont, dans le quar­tier Saint-Laurent ? Et d’a­bord, y a‑t-il quelque chose à cacher ? Lundi 14 mai, la déli­bé­ra­tion actant le rachat par un par­ti­cu­lier de cette par­celle lors du conseil muni­ci­pal a en tout cas fait sor­tir Guy Tuscher de ses gonds.

 

 

« Pour récupérer 5 000 euros ? De qui se moque-t-on ? »

 

Comment expli­quer cette réac­tion épi­der­mique de l’élu ? Le prix d’abord. Cent euros le mètre carré, soit 5 000 euros la par­celle : c’est donné pour l’élu du groupe dis­si­dent Ensemble à gauche. La manière de faire ensuite, l’élu récla­mant des docu­ments que la Ville a visi­ble­ment été en peine de lui four­nir dans les temps, en mars der­nier, puis quelques jours avant ce conseil.

 

Ce qui sous-tend cette vente ensuite. La Ville met en avant la volonté de régu­la­ri­ser une situa­tion qui durait, la par­celle fai­sant l’objet depuis trente ans d’une conven­tion d’usage signée avec ce par­ti­cu­lier. « La Ville a pro­posé au par­ti­cu­lier de l’acheter dans le but d’optimiser son patri­moine, poin­tait Guy Tuscher. Pour récu­pé­rer 5 000 euros ? De qui se moque-t-on ? » 

 

La réa­lité de la situa­tion enfin. « Ce n’est pas un simple jar­din isolé de toute habi­ta­tion mais un jar­din pri­va­tif rat­ta­ché direc­te­ment à un appar­te­ment qui pour­rait deve­nir un ter­rain construc­tible. Ce n’est plus 5 000 euros que vau­dra ce jar­din mais dix fois plus ! »

 

 

« Cette délibération fleure bon le délit de favoritisme »

 

La Ville a‑t-elle fait une fleur à l’acquéreur ? À deux ans des muni­ci­pales, d’au­cuns y voient des arrières-pen­sées élec­to­rales. Surtout quand l’acheteur n’est autre que Pierre Rostaing, le pré­sident de l’union de quar­tier rive droite-Saint-Laurent, un des pro­mo­teurs des jar­dins en ville.

 

Conseil muni­ci­pal de Grenoble du 14 mai © Joël Kermabon

« Cette déli­bé­ra­tion fleure bon le délit de favo­ri­tisme », a d’ailleurs jugé Guy Tuscher, au milieu des sar­casmes des élus de la majorité.

 

Donné, le ter­rain ? Les Domaines n’y ont en tout cas visi­ble­ment rien trouvé à redire, a fait remar­quer Vincent Fristot, l’adjoint délé­gué à l’urbanisme et au logement.

 

Le flou dans les plans, le péri­mètre et la sur­face  du ter­rain concerné ? « C’est un tout petit bout de la par­celle cadas­trale qui était entre­tenu par ce couple depuis une ving­taine d’années qui est concerné, a appuyé Lucille Lheureux, adjointe aux espaces publics et à la nature en ville. Il n’y a pas d’entourloupe dans cette délibération. »

 

PC

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

La Ville de Grenoble inaugure officiellement l’école élémentaire (et « exemplaire ») Marianne-Cohn

FLASH INFO — La Ville de Grenoble a inauguré l'école élémentaire Marianne-Cohn (secteur Hoche), vendredi 17 septembre, en présence de l'adjointe aux Écoles Christine Garnier Lire plus

Pour garder sa capacité d'investir, la Métro a choisi d'échelonner le rachat des actions que la ville de Grenoble détient dans Gaz Électricité de Grenoble.
Gaz électricité de Grenoble au secours de la Tag ? La redistribution des dividendes fait des étincelles

  FOCUS – À Grenoble, les dividendes de Gaz électricité de Grenoble, détenue à majorité par la Ville et la Métro, seront redistribués pour venir Lire plus

Métropole de Grenoble : le projet de construction du nouveau siège à 80 millions d’euros passe au forceps

  FOCUS – À Grenoble, le nouveau siège de la Métropole vient de franchir une nouvelle étape, au forceps. Après quatre heures de débat et Lire plus

COUV Visuel nouvelle déchèterie Saint-Martin-d'Hères © Grenoble-Alpes Métropole
Ecoquartier Flaubert : la future déchèterie Jacquard maintenue en milieu urbain, un choix assumé par la Ville de Grenoble

  FOCUS - À l'horizon 2024, l'actuelle déchèterie Jacquard de Grenoble fera peau neuve au sein de l'écoquartier Flaubert, en voie de densification urbaine. Construit Lire plus

Centrale Poterne © CCIAG
À Grenoble, Ville et Métropole veulent reprendre la main sur le chauffage urbain

  FOCUS - À Grenoble, Ville et Métropole entendent reprendre la main sur le service de chauffage urbain. Et profiter du transfert d'actions pour pousser Lire plus

Grenoble : un moratoire surprise contre les antennes 5G
Installation d’antennes 5G à Grenoble : la municipalité vote un moratoire “surprise” à l’issue d’un débat express

  FOCUS – Alors que la 5G vient tout juste d'être activée en France, la majorité d’Éric Piolle a voté, lundi 2 novembre, un vœu Lire plus

Flash Info

|

17/10

22h06

|

|

16/10

22h21

|

|

16/10

14h42

|

|

16/10

7h48

|

|

15/10

23h27

|

|

15/10

10h12

|

|

15/10

9h14

|

|

14/10

12h03

|

|

13/10

22h57

|

|

13/10

16h18

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin