Action anti-migrants de Génération identitaire au Col de l’Échelle… et quasiment pas de réactions au niveau local

sep article

Notre indépendance c

FIL INFO – Une centaine de militants de l’association d’extrême droite Génération identitaire se sont rendus au Col de l’Échelle (Hautes-Alpes) pour mener une action anti-migrants les 21 et 22 avril. En janvier, le même site avait été le décor d’un appel du maire de Grenoble Éric Piolle à repenser la politique d’accueil des migrants. Mais là, les réactions locales restent rares.

 

 

En jan­vier, Éric Piolle, le maire de Grenoble, lan­çait depuis le Col de l’Échelle, dans les Hautes-Alpes, un appel pour une poli­tique d’ac­cueil des migrants. C’est un mes­sage bien dif­fé­rent qu’a tenu sur le même site le mou­ve­ment Génération iden­ti­taire les samedi 21 et dimanche 22 avril. Une cen­taine de mili­tants de l’as­so­cia­tion d’ex­trême droite ont, en effet, mené une action anti-migrants lar­ge­ment relayée dans les médias.

 

Action de Génération Identitaire au Col de l'Échelle © Génération Identitaire - page Facebook

Action de Génération iden­ti­taire au Col de l’Échelle © Génération iden­ti­taire – page Facebook

 

Baptisée « Defend Europe », la “mis­sion” consis­tait à blo­quer l’ar­ri­vée de migrants pro­ve­nant d’Italie pour rejoindre la fron­tière fran­çaise. « Nos équipes au sol et dans les airs sur­veillent par tous les moyens de pos­sibles entrées illé­gales sur notre sol via le col de l’Échelle. Objectif : zéro entrée de migrants clan­des­tins en France aujourd’­hui ! », écrivent sur leur page Facebook les Identitaires. Sans oublier d’ex­hi­ber une ban­de­role à l’a­dresse des migrants, au mes­sage (en anglais) sans équi­voque : « Vous ne ferez pas de l’Europe votre mai­son. »

 

 

Les Identitaires estiment avoir fait plier le gouvernement

 

Quelle réac­tion poli­tique à cette action ? Interpellé par les rangs du Parti socia­liste et de la France insou­mise au sein de l’Assemblée natio­nale, le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb a condamné l’ac­tion de l’as­so­cia­tion, tout en appe­lant les dépu­tés à ne pas « tom­ber dans le pan­neau de ces ges­ti­cu­la­tions ».

 

Action de Génération Identitaire au Col de l'Échelle © Génération Identitaire - page Facebook

Action de Génération Identitaire au Col de l’Échelle © Génération Identitaire – page Facebook

 

Par la suite, le dimanche 22 avril au soir, Gérard Collomb annon­çait l’en­voi de ren­forts de police sur le site… pour « s’as­su­rer du res­pect absolu du contrôle des fron­tières ». Satisfaction du côté des Identitaires : « Il aura suf­fit (sic) d’un week-end et d’une action pour faire bou­ger le gou­ver­ne­ment sur l’im­mi­gra­tion mas­sive ! », écrivent-ils, esti­mant avoir « fait plier le gou­ver­ne­ment ».

 

 

Des réactions locales encore rares

 

Les réac­tions locales se dis­tinguent, elles, par leur rareté. Actuellement en dépla­ce­ment à Constantine (Algérie), Éric Piolle n’a pour l’heure fait aucun com­men­taire public sur l’ac­tion des Identitaires. Tout comme le séna­teur de l’Isère Guillaume Gontard, pour­tant aux côtés du maire de Grenoble au col de l’Échelle en jan­vier. Silence éga­le­ment du côté du député En marche de l’Isère Olivier Véran, pro­mo­teur reven­di­qué d’un amen­de­ment « met­tant fin au délit de soli­da­rité » dans le cadre de la loi Asile et immi­gra­tion.

 

“Taquin”, Stéphane Gemmani n'oublie pas de se payer la tête de Laurent Wauquiez sur son compte Facebook © Stéphane Gemmani

“Taquin”, Stéphane Gemmani n’ou­blie pas de se payer la tête de Laurent Wauquiez sur son compte Facebook © Stéphane Gemmani

Deux conseillers régio­naux d’op­po­si­tion ont, en revanche, pris la parole. Stéphane Gemmani est ainsi signa­taire d’une tri­bune dénon­çant « les actes d’une milice, contraires à l’ordre public répu­bli­cain ». De son côté, Myriam Laïdouni-Denis, éga­le­ment du voyage au Col de l’Échelle en jan­vier, a par­tagé sur Facebook un texte dénon­çant l’ac­tion des Identitaires, accom­pa­gné de ce com­men­taire : « Faut-il être bien vide pour que la haine prenne toute la place. »

 

Mais la réac­tion la plus viru­lente pro­vient au final de… la com­pa­gnie d’hé­li­co­ptères haut-alpine ayant loué ses ser­vices aux mili­tants d’ex­trême droite pour réa­li­ser des cli­chés aériens.

 

Dans un mes­sage dif­fusé sur les réseaux sociaux, Heli-Max se dit ainsi « vic­time d’une escro­que­rie venant d’une asso­cia­tion mal­saine », et regrette que les images prises depuis ses héli­co­ptères soient exploi­tées par les Identitaires. Avant de mettre en avant sa « rai­son d’être, tour­née vers l’aide aux per­sonnes plu­tôt que la haine et le mépris », les héli­co­ptères de la société étant sou­vent loués pour des opé­ra­tions de sau­ve­tage.

 

 

FM

 

commentez lire les commentaires
2343 visites | 3 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 3
  1. M. Gemmani à l’in­di­gna­tion « com­mu­ni­ca­tion­nelle « facile…Et n’est pas taquin du tout.
    « Milice » ?
    Les iden­ti­taires ont une idéo­lo­gie par­fai­te­ment nau­séa­bonde, mais s’a­git il pour autant d’une « Milice » ?
    L’Etat fran­çais las­se­rait il des « milices » opé­rer en France ?
    Parfaitement far­felu, parce que les milices sont « des polices paral­lèles et des forces sup­plé­tives de l’ar­mée. »
    Donc on fait atten­tion à ce qu’on raconte.
    Faut arrê­ter avec ces bêtises, sinon on ris­que­rait se pen­cher sur l’at­ti­tude de la République de San Marin durant la guerre…

    Ce n’est pas comme cela qu’on tor­dra le cou aux idéo­lo­gies nocives, quelle qu’elles soient.

    sep article
  2. plus on en parle, plus on leur fait de la pub à ces c… d’i­den­ti­taires !
    Si on en par­lait vrai­ment, ce serait pour dénon­cer leur dupli­cité. Il y a encore beau­coup trop de neige au col de l’Echelle, les migrants n’y passent pas pour l’ins­tant, c’est trop dan­ge­reux. Ces pauvres mecs étaient donc sût de ne pas en ren­con­trer.
    On pour­rait insis­ter sur les men­songes qu’ils ont sor­tis pour sur­vo­ler la mon­tagne en héli­co­ptère, affir­mant aux clubs où ils les ont loués que c’é­tait pour un repor­tage pho­tos … !
    Ils ne sont rien, ne leur don­nons pas d’im­por­tance.

    sep article
    • on pour­rait plu­tôt par­ler de la manif des anti­fas ita­liens et fran­çais entou­rant des migrants pour leur faire pas­ser la fron­tière à Montgenèvre et des­cendre jus­qu’à Briançon
      http://lacanardesauvage.free.fr/spip.php?article414
      Si Collomb veut aug­men­ter le nombre de gen­darmes ce n’est pas contre les iden­ti­taires, mais bien contre ces salauds d’an­ti­fas … Voilà au moins une recon­nais­sance de leurs actions !

      sep article