Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Le budget participatif de Grenoble fait mieux qu’en 2017 avec plus de 1 100 votants au Forum des idées

sep article

REPORTAGE VIDÉO – Plus de 1 100 votants ont exprimé leurs préférences lors du Forum des idées  – le nouveau nom de la ruche à projets – qui s’est déroulé ce samedi 21 avril à l’Hôtel de ville de Grenoble. Un « temps fort de la démocratie participative » qui a permis de présélectionner trente des cent deux projets présentés par les habitants avant qu’ils ne soient soumis au vote courant octobre.

 

 

Les porteurs de projet aux taquets. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Les porteurs de projets aux taquets. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Pour cette quatrième édition du budget participatif, la Ville de Grenoble avait mis les petits plats dans les grands, ce samedi 21 avril de 11 heures à 18 heures. Il a même fallu, pour l’occasion, repousser les murs de l’Hôtel de ville où se tenait, pour la première fois, le Forum des idées – anciennement ruche à projets.

 

Le challenge était d’ampleur puisqu’il s’agissait non seulement d’accueillir les cent deux porteurs de projets et leurs stands mais aussi la petite foule que la Ville espérait voir affluer. Avec un objectif : présélectionner les trente meilleures idées devant se partager les 800 000 euros alloués au budget participatif 2018.

 

 

Une belle affluence et plus de votants que pour l’édition 2017 du budget participatif

 

Côté affluence, les souhaits de la Ville ont été exaucés puisque durant toute la journée un large public profitant aussi, il est vrai, d’une météo quasi estivale a déambulé entre les différents stands. Discutant ça et là avec les porteurs de projets, ils ont finalement été 1 123 à se faire leur idée en votant pour les initiatives citoyennes méritant à leur sens le coup de pouce financier de ce budget participatif 2018.

 

Soit « 310 de plus qu’en 2017 » se félicite quant à elle la ville de Grenoble. Pour autant, ils n’étaient pas invités qu’à un seul vote puisque deux expositions, une projection de film et  des conférences-débats tournant autour du thème de la démocratie participative leur étaient proposés. Le tout entrecoupé de diverses animations musicales, certains pouvant même s’initier à l’escalade sur un mur installé côté parc Mistral.

 

Quoi de mieux qu’un résumé en image de cette journée pour laquelle, de surcroît, de nombreux jeunes ont fait le déplacement, ce qui était l’un des objectifs poursuivis par la Ville.

 

 

 

 

Une laverie solidaire, un café associatif, du cinéma en plein air, une agora…

 

Quid des trente idées retenues parmi les cent deux présentées à l’issue de cette votation citoyenne ? Les projets “sectorisés » l’emportent d’une courte tête sur des projets plus horizontaux concernant l’ensemble de la ville de Grenoble. Si le cadre de vie est au centre des préoccupations des Grenoblois, avec des idées comme des aires de sport, une ferme éducative, du cinéma en plein air, une passerelle sur l’Isère ou encore des espaces festifs partagés, la solidarité et l’entraide ne sont pour autant pas oubliés.

 

© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

Handi parc, laverie solidaire, camions frigorifiques aménagés pour héberger les personnes sans domicile fixe, label affiché chez les commerçants pour l’accueil des bébés et collocation solidaire sont autant d’initiatives citoyennes pour une plus grande convivialité et un meilleur partage des ressources.

 

Les votants ont également désiré marquer l’importance de nouveaux lieux de rencontre puisqu’ils ont plébiscité les projets d’un café associatif pour la Bifurk, d’un Alter café, d’une “papothèque » pour échanger, d’une agora à la Villeneuve ou la création d’une guinguette urbaine.

 

 

« Chaque année la mobilisation s’amplifie ! »

 

Bref, un foisonnement d’idées désormais présélectionnées qu’il va falloir à nouveau départager. Avant l’été, les services municipaux et métropolitains « étudieront la faisabilité technique, juridique et financière des projets », annonce la Ville. Ces derniers pourront être présentés par leurs porteurs dès cet été et ce jusqu’à la semaine de vote prévue du 2 au 6 octobre.

 

© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

 

Au final, un bilan estimé plutôt positif et sur lequel ne manque pas de s’enflammer Éric Piolle, le maire de Grenoble. « Solidarité, sport, culture, mobilité… Dans tous les domaines, les Grenoblois regorgent d’idées pour transformer la ville ! Plus de 1 100 personnes ont participé à cette journée conviviale. Chaque année, la mobilisation s’amplifie, les Grenoblois démontrent leur volonté d’être au cœur de ce projet démocratique », a déclaré le premier magistrat par voie de communiqué.

 

 

Joël Kermabon

 

 

 

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
commentez lire les commentaires
1946 visites | 5 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 5
  1. J’aurai bien voté, mais je n’ai pas été informé. Dit autrement, comment la Ville informe-t-elle ? Faut-il parcourir les journaux, aller sur le site de la Ville, chercher un de ces très laids totems dont on ne sait où ils sont… ? Les pannaux Decaux avait une utilité certaine pour la démocratie locale.

    sep article
  2. sep article
  3. Je trouve l’idée de participation des habitants pour développer un projet local fort intéressante.
    C’est normal qu’il y ait plus de participants puisque les habitants ont pu voir que les gagnants ont bien reçu l’argent promis pour mener à bien leur projet.

    sep article
  4. C’est drôle ces gens qui se réjouissent de ce qui n’est pas un succès.
    Grenoble ville de 165 000 habitants.
    1 100 votants…

    C’est calamiteux

    sep article
    • Croyez-vous que les bébés peuvent voter comme habitants de Grenoble ?

      sep article