Budget participatif 2018 : le forum des idées investit l’Hôtel de Ville de Grenoble, ce samedi 21 avril

sep article

Offres de locations exceptionnelles aux 2 Alpes

FOCUS – Le forum des idées, ex « ruche aux projets » du budget participatif se déroule, ce samedi 21 avril, de 11 h à 18 h, et pour la première fois en quatre ans, à l’Hôtel de Ville. Durant la journée, les Grenoblois ainsi que tous les habitants de l’agglomération et au delà, pourront échanger avec les 102 porteurs d’idées présents au rez-de-chaussée de la mairie pour, in fine, sélectionner leurs projets préférés. La journée sera agrémentée de musiques, de danses dans le Parc Paul Mistral, de conférences-débats et d’expositions. 

 

 

Budget participatif 2018, forum des idées

Budget par­ti­ci­pa­tif 2018, forum des idées

Après la Halle Clémenceau en 2015,  Alpexpo en 2016 et le Palais des Sports en 2017, le

le 4e forum des idées, ex ruche aux pro­jets, se déroule, ce samedi 21 avril de 11 h à 18 h, à l’Hôtel de Ville. Tout un sym­bole.

 

Avec 800 votants,  la ruche aux pro­jets de 2017 orga­ni­sée au Palais des Sports avait été de loin bien plus sui­vie que les années anté­rieures. Mais condam­née à faire mieux d’é­di­tion en édi­tion, la Ville de Grenoble veut mettre le paquet cette année, s’ins­pi­rant peut-être de l’ex­pé­rience Metz qui orga­nise le der­nier temps fort citoyen de son bud­get par­ti­ci­pa­tif dans sa mai­rie. Sans comp­ter que l’en­ceinte du Palais des sports était, aux dires de cer­tains, un peu froide…

 

On se demande tout de même com­ment tout ce petit monde va tenir dans les espaces de la mai­rie de Grenoble, entre le public venu de Grenoble et d’ailleurs, et les 102 por­teurs de pro­jet, flan­qués de leur stand et tout l’at­ti­rail : maquettes, sup­ports divers…

 

 

Musique, débats et expositions… au « forum des idées » 

 

Outre le chan­ge­ment de lieu pour cette qua­trième édi­tion, la Ville de Grenoble, veut, semble-t-il, pous­ser le cur­seur un cran plus loin, en étof­fant le pro­gramme de la jour­née, dans le but d’at­ti­rer un public encore plus nom­breux et a for­tiori faire le plein d’é­lec­teurs.

 

Jour de l'inauguration de Dracque, la dragonne, sur le square Saint Bruno, un jeu d'enfants réalisé dans le cadre du budget participatif 2015. Copyright Academie de Grenoble

Jour de l’i­nau­gu­ra­tion de Dracque, la dra­gonne, sur le square Saint Bruno, un jeu d’en­fants réa­lisé dans le cadre du bud­get par­ti­ci­pa­tif 2015. Copyright Académie de Grenoble

Il est vrai qu’un bud­get « par­ti­ci­pa­tif » n’a de légi­ti­mité que s’il est véri­ta­ble­ment par­ti­ci­pa­tif. Le dit bud­get s’é­le­vant à 800 000 euros, à répar­tir entre la dizaine de por­teurs de pro­jets, à l’is­sue de la vota­tion finale en octobre pro­chain. Pour cette phase de pré­sé­lec­tion, ce samedi, trente pro­jets seront ainsi rete­nus. Ce samedi donc, la Ville a mis en place un dis­po­si­tif d’a­ni­ma­tion plus étof­fée que l’an­née der­nière.

 

L’objectif est clair : atti­rer un public encore plus fami­lial, et battre son record de par­ti­ci­pa­tion au vote. Ainsi, pen­dant que les 102 por­teurs d’i­dées dans l’Hôtel de Ville, ten­te­ront de per­sua­der les visi­teurs de la per­ti­nence de leur pro­jet, à quelques mètres de là, dans le parc Paul Mistral, se relaie­ront non stop des groupes musi­caux de styles divers, qui atti­re­ront par la même occa­sion les badauds se pro­me­nant dans le Parc. Un mur d’es­ca­lade sera par ailleurs ins­tallé à proxi­mité pour dégour­dir les plus jeunes.

 

 

Des conférences-débats dans le conseil municipal

 

Les visi­teurs auront éga­le­ment tout le loi­sir de par­cou­rir deux expo­si­tions en lien avec le thème de la jour­née, l’une por­tant sur les ini­tia­tives démo­cra­tiques inno­vantes, l’autre sur les inno­va­tions urbaines par Urbains en récréa­tion.

 

Mairie de Grenoble

© Nils Louna – placegrenet.fr

Dans l’a­près-midi, des confé­rences-débats se dérou­le­ront, fait rare, dans la salle du conseil muni­ci­pal où inter­vien­dront Antoine Bézard, fon­da­teur du site Les bud­gets par­ti­ci­pa­tifs ainsi que Thomas Simon et Camille Dantec-Ferri, ani­ma­teurs du site Les voies de la démo­cra­tie, et auteurs de l’une des expo­si­tions.

 

 

Votation, mode d’emploi

 

Soulignons, en pré­am­bule, que tous les citoyens de plus de 16 ans, habi­tant Grenoble ou pas peuvent don­ner leur avis. Sur les 102 idées défen­dues bec et ongles ce samedi par des asso­cia­tions, des col­lec­tifs, des unions de quar­tier, des habi­tants, etc. la Ville en retien­dra trente à l’is­sue de la vota­tion de la jour­née.

 

Budget participatif 2017, ruche aux projets, projet des nichoirs de chauves-souris © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Budget par­ti­ci­pa­tif 2017, ruche aux pro­jets, pro­jet des nichoirs de chauves-sou­ris © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Pour autant, les votants de ce samedi auront eux la pos­si­bi­lité de choi­sir 14 pro­jets. Et pas de n’im­porte quelle façon. Les élec­teurs devront obli­ga­toi­re­ment rete­nir au moins une idée par sec­teur (soit 6 idées « sec­teur » sur 46 ) et une idée « ville » dans la liste de 56 pro­jets « ville » clas­sés par rubriques.

 

Pour les 7 autres pro­jets res­tant, l’é­lec­teur peut indif­fé­rem­ment rete­nir des pro­jets dans les deux listes, pourvu qu’à la fin il ait choisi 14 pro­jets dis­tincts.  Des idées « sec­teurs » et des idées « ville » ? On s’y perd un peu. C’est simple en fait.

Le bud­get par­ti­ci­pa­tif dis­tingue deux types d’i­dées.

 

Samedi 13 mai 2017, la Ruche aux pro­jets, au Palais des Sports, Grenoble. © Alain Fischer 2017, Ville de Grenoble.

Il y a d’un côté 46 idées d’ha­bi­tants qui sont loca­li­sées dans l’un des six sec­teurs de la ville, et de l’autre, 56 pro­po­si­tions d’ha­bi­tants qui n’ont pas de quar­tier ou de sec­teur d’at­tache.

 

Cette majo­rité d’i­dées estam­pillées « ville » sont sus­cep­tibles d’être déployées n’im­porte où (par exemple l’i­dée 66 : le local de répé­ti­tion musi­cale), ou s’ap­pa­rente à la créa­tion d’un ser­vice (par exemple l’i­dée 41 : Trouve ta nou­nou agréée en un clic ! ou l’i­dée 35 « SOS Fêtard res­pon­sable » : ren­trer en toute sécurité,sans être un bou­let !).

 

 

Trois projets seulement, situés dans les quartiers Sud

 

Seule ombre au tableau, pour le moment, de cette édi­tion 2018, le bud­get par­ti­ci­pa­tif génère encore un engoue­ment variable d’une par­tie de la ville à l’autre. Après quatre ans de bud­get par­ti­ci­pa­tif, les quar­tiers popu­laires n’en sont tou­jours pas fada. Tandis que les quar­tiers “bobos” ont mordu à l’hameçon.

 

Il suf­fit d’ob­ser­ver la répar­ti­tion des 46 idées pour com­prendre : onze sont situés sur le sec­teur 1 ; quinze sur le sec­teur 2 ; cinq sur le sec­teur 3 ; cinq sur le sec­teur 4 ; six sur le sec­teur 5 ; et trois seule­ment sur le sec­teur 6.

 

Ruche aux projets organisée au palais des sports, budget participatif 2017 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Ruche aux pro­jets orga­ni­sée au palais des sports, bud­get par­ti­ci­pa­tif 2017 © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

C’est aussi pour sti­mu­ler la par­ti­ci­pa­tion des por­teurs de pro­jets dans les sec­teurs sous-repré­sen­tés que la Ville impose aux votants de sélec­tion­ner au moins une idée dans cha­cun des sec­teurs.

 

Enfin, au jeu des dif­fé­rences, entre l’é­di­tion pré­cé­dente et celle de 2018, Gilles Namur, por­teur de pro­jets assidu et pré­sident de l’u­nion de quar­tier île verte observe que « la dis­tinc­tion entre les petits pro­jets et les gros pro­jets ne se fait plus cette année, à cette étape de pré­sé­lec­tion ».  La Ville y a renoncé. Bien lui en a pris, car entre la pre­mière esti­ma­tion chif­frée au moment du forum des idées, et la deuxième éva­lua­tion au moment du vote en octobre, le delta pou­vait être impor­tant, et faire pas­ser les pro­jets d’une caté­go­rie à l’autre.

 

Séverine Cattiaux

 

 

 

MC2 - La morsure de l
commentez lire les commentaires
3250 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. sep article