Les joueuses et le staff du Basket Club Meylan-La Tronche (BCTM) lors de la saison 2017-2018. © BCTM

Le Basket Club La Tronche-Meylan en route pour une sai­son historique ?

Le Basket Club La Tronche-Meylan en route pour une sai­son historique ?

FOCUS – Les bas­ket­teuses de La Tronche-Meylan réa­lisent un par­cours remar­quable cette année. Celui-ci pour­rait être récom­pensé d’une mon­tée en Ligue 2 et d’un titre en Coupe de France dont elles dis­putent la finale ven­dredi 20 avril à Paris face à Aulnoye-Aymeries. Les joueuses de l’entraîneur Mickaël Cortay doivent désor­mais trans­for­mer l’essai.

Tracy Jay Yomy, basketteuse de La Tronche-Meylan. © Laurent Genin

Tracy Jay Yomy, bas­ket­teuse de La Tronche-Meylan. © Laurent Genin

Depuis le 10 août 2017, l’équipe fanion du Basket Club La Tronche-Meylan (BCTM) est sur le pont. Entre entraî­ne­ments – au moins quatre par semaine – et matchs de Nationale fémi­nine 1, la troi­sième divi­sion, le samedi soir, les joueuses isé­roises ne chôment pas.

Et leurs efforts portent leurs fruits. En cham­pion­nat de France, elles sont qua­li­fiées pour les phases finales et brillent en Trophée Coupe de France. Une Coupe qui est jus­te­ment leur pro­chaine échéance.

Après avoir éli­miné Roanne en quart de finale (65−57), les Troncho-Meylanaises ont battu Feytiat (66−49) en demi-finale, s’ouvrant ainsi les portes de la finale.

« C’est un très grand moment dans une sai­son mais aussi dans une car­rière », explique l’entraîneur Mickaël Cortay. « C’est une vraie satis­fac­tion. Maintenant, ce serait dom­mage de s’arrêter en finale. »

Suivre l’exemple de Voiron en 2015

Cette finale aura lieu ven­dredi 20 avril (18 heures) à l’AccorHotels Arena de Paris. Le BCTM affron­tera le club nor­diste d’Aulnoye-Aymeries. « Nous abor­dons cette finale avec beau­coup d’humilité », indique Mickaël Cortay. « Depuis le début de l’année, les mots d’ordre sont tra­vail et concen­tra­tion sur le match qui arrive. Nous vou­lons vrai­ment rame­ner ce tro­phée au club qui ne l’a jamais rem­porté, et dans le dépar­te­ment aussi. Voiron y était par­venu, il y a quelques années [en 2015, ndlr]. Ce serait un bel éclai­rage pour le bas­ket isé­rois et le bas­ket fémi­nin isé­rois en par­ti­cu­lier. »

Au moins une cen­taine de sup­por­ters du BCTM feront le dépla­ce­ment dans la capi­tale pour venir encou­ra­ger leur équipe.

Les joueuses et le staff du Basket Club La Tronche-Meylan (BCTM) cette saison. © BCTM

Les joueuses et le staff du Basket Club La Tronche-Meylan (BCTM) cette sai­son. © BCTM

Après la Coupe de France, les Iséroises rebas­cu­le­ront sur le cham­pion­nat dès le 28 avril. Premier de la poule A en Nationale fémi­nine 1, le BCTM retrou­vera en phases finales… Aulnoye-Aymeries et La Glacerie, club de la Manche, pre­mier et deuxième de la poule B. Orthez, deuxième der­rière les Troncho-Meylanaises, com­plè­tera le quatuor.

Mickaël Cortay : « La défense est l’ADN de cette équipe »

Dans ce mini-cham­pion­nat, avec des ren­contres en aller-retour, il faut ter­mi­ner à l’une des deux pre­mières places pour accé­der en Ligue 2. Avec une règle par­ti­cu­lière : les clubs qui se sont déjà mesu­rés en poules, La Tronche-Meylan et Orthez d’un côté, Aulnoye-Aymeries et La Glacerie de l’autre, ne s’affrontent plus.

Le clas­se­ment prend en compte les résul­tats enre­gis­trés lors de leur double confron­ta­tion en poules. Face à Orthez, le BCTM s’était incliné (59−69) dans le Béarn. Avant de l’emporter net­te­ment (87−42) au retour.

Travail de renforcement pour Lucja Sala, pivot du BCTM. © Laurent Genin

Travail de ren­for­ce­ment pour Lucja Sala, pivot du BCTM. © Laurent Genin

Compte tenu des dif­fé­rents résul­tats, les quatre équipes par­ti­ront avec trois points. Seul le goal-ave­rage donne pour l’heure un très léger avan­tage à La Tronche-Meylan.

Sur quelles forces s’appuie le BCTM pour être per­for­mant ? D’abord une défense de fer.

« C’est la rai­son d’exister de cette équipe, son ADN », dixit l’entraîneur isé­rois. « Le mot d’ordre est de défendre ensemble. Nous pré­fé­rons nous appuyer sur une défense sur laquelle nous pou­vons avoir de l’impact plu­tôt que sur des qua­li­tés d’adresse. Nous savons que l’adresse est quelque chose de plu­tôt aléa­toire et fluc­tuant. Nous avons donc vrai­ment voulu asseoir notre base sur la défense. » La poly­va­lence des joueuses, capables de jouer à dif­fé­rents postes sur le ter­rain, est éga­le­ment un atout pré­cieux. Parfait pour sur­prendre les adversaires.

Jamais le club n’a évo­lué en Ligue 2 jusqu’à présent

Mickaël Cortay sou­ligne aussi les « vraies res­sources men­tales » de son équipe. Exemple à Colomiers, le 7 avril. Le BCTM s’est imposé 70 – 68 après pro­lon­ga­tion, après avoir été mené de dix-sept points. « Cela nous était arrivé aussi à Perpignan », ajoute-t-il. « Après, nous ne sommes pas sans faille. Nous nous sommes fait battre (53−61) à domi­cile par l’Asvel [Villeurbanne, le 17 février, ndlr]. Cela a été un sérieux aver­tis­se­ment pour nous rap­pe­ler que nous n’étions pas arri­vés et qu’il y avait encore beau­coup de tra­vail. Ce qui est bien, c’est que nous avons su nous remo­bi­li­ser après cet échec. »

La Tronche-Meylan vise l'accession en Ligue 2. © Laurent Genin

La Tronche-Meylan vise l’ac­ces­sion en Ligue 2 © Laurent Genin

Les joueuses isé­roises ont enchaîné ensuite cinq suc­cès lors des six der­nières jour­nées, dont le der­nier le 14 avril face à Perpignan (64−58). Elles semblent donc prêtes pour cette fin de sai­son qui pour­rait se révé­ler grandiose.

« Il y a une envie très forte d’aller en Ligue 2. Le club n’y est jamais par­venu. Obligatoirement, ce serait his­to­rique de mon­ter. Et réus­sir à sou­le­ver le tro­phée de la Coupe de France en plus, ce serait his­to­rique à double titre », sou­ligne Mickaël Cortay.

Laurent Genin

Laurent Genin

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Ut4M : 4 200 trai­leurs s’é­lancent à l’as­saut des quatre mas­sifs entou­rant Grenoble, pour cette dou­zième édition

ÉVÈNEMENT - L'Ultra tour des 4 massifs (Ut4M) est de retour du jeudi 18 au dimanche 21 juillet 2024 pour une douzième édition. Cette année, Lire plus

Soixante-dix jeunes Isérois relient Grenoble à Nice à vélo élec­trique pour pro­mou­voir le don du sang

EN BREF - Quelque 70 jeunes Isérois, âgés de 15 à 17 ans, ont pris le départ du projet Grenoble-Nice, vendredi 12 juillet 2024, devant Lire plus

Troisième édition du Jumping de Villard-de-Lans du vendredi 12 au dimanche 14 juillet
Concours hip­pique : troi­sième édi­tion du Jumping de Villard-de-Lans

ÉVÉNEMENT - Villard-de-Lans accueille la 3e édition de son Jumping, "concept novateur d’un concours hippique éphémère", au pied du domaine de la Cote 2000, du Lire plus

Rugby : le Grenoblois Régis Montagne rejoint le XV de France en Argentine après l’ex­clu­sion de Melvyn Jaminet

FLASH INFO - Le Grenoblois Régis Montagne rejoint les Bleus, actuellement en tournée en Argentine. L'ancien pilier droit du FCG, transféré à Clermont cet été, Lire plus

Roller hockey : la pre­mière Yeti’s Cup réunit la crème des hockeyeurs fran­çais sur glace et rol­ler à Grenoble

ÉVÈNEMENT - La patinoire Polesud de Grenoble accueille la première édition de la Yeti's Cup, du vendredi 5 au dimanche 7 juillet 2024. Un tournoi Lire plus

Ligue 2 : par­te­na­riat avec Mister V, pré­sen­ta­tion d’Oswald Tanchot… Le GF38 attaque sa nou­velle sai­son sur et hors des terrains

FOCUS - Les joueurs du GF38 reprennent le chemin de l'entraînement, jeudi 4 juillet 2024. Avant cela, ils ont pu rencontrer leur nouvel entraîneur Oswald Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !