Appel Forêt -
Pour garder sa capacité d'investir, la Métro a choisi d'échelonner le rachat des actions que la ville de Grenoble détient dans Gaz Électricité de Grenoble.

Gaz Électricité de Grenoble : la Ville cède ses actions à la Métro… mais garde le contrôle

Gaz Électricité de Grenoble : la Ville cède ses actions à la Métro… mais garde le contrôle

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – La Métropole est désormais l’actionnaire public majoritaire de Gaz Électricité de Grenoble. Mais en échelonnant le rachat des actions jusqu’en 2042, elle laisse aussi la Ville  de Grenoble garder la mainmise au conseil d’administration de la société publique locale. Gagnant-gagnant ?

 

 

Place Schuman, GEG, Schneider Electric et Chambre de commerce et d'industrie de Grenoble © Chloé Ponset - Place Gre'net

La Métro est désor­mais l’ac­tion­naire public majo­ri­taire de GEG  © Chloé Ponset – Place Gre’net

La Métropole de Grenoble est désor­mais l’ac­tion­naire public majo­ri­taire* de Gaz Électricité de Grenoble (GEG), la société d’é­co­no­mie mixte locale délé­ga­taire du ser­vice public de dis­tri­bu­tion d’élec­tri­cité et de gaz sur le ter­ri­toire grenoblois.

 

La Ville de Grenoble a en effet cédé les deux tiers de ses titres de pro­priété comme le veut la loi.

 

 

Des actions rachetables jusqu’en 2042

 

Après le trans­fert de la com­pé­tence éner­gie, place au trans­fert de gou­ver­nance ? Pas vrai­ment. Ou tout du moins pas tout de suite. Car la Métro ne rachè­tera pas cette année toutes les actions ven­dues 55 euros pièce par la Ville. Sur les 30 mil­lions d’eu­ros que lui coû­te­ront les 552 413 actions**, elle n’en rachète en 2018 que pour 6 mil­lions d’eu­ros, his­toire de ne pas trop pio­cher dans les caisses…

 

« Trente mil­lions d’eu­ros sur un plan plu­ri­an­nuel d’in­ves­tis­se­ment de huit cent mil­lions, ce n’est pas pea­nuts [rien, ndlr] », sou­li­gnait le pré­sident de la Métro, le socia­liste Christophe Ferrari ven­dredi 6 avril lors du conseil métropolitain.

 

La Métro a donc négo­cié avec la Ville de Grenoble l’é­che­lon­ne­ment des paie­ments pen­dant vingt-quatre ans, jus­qu’à la fin de la conces­sion de GEG. Ainsi, jus­qu’en 2042, la Métro va-t-elle débour­ser chaque année un mil­lion d’eu­ros, net d’in­té­rêts, pour finir de rache­ter ses parts. Cadeau les inté­rêts à taux zéro ? Pas vraiment…

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 70 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Quatorze collectivités, dont Grenoble, assignent Total en justice pour inaction climatique

  EN BREF - Plusieurs associations et collectivités territoriales poursuivent leur action contre le groupe Total. Selon elles, la multinationale pétrolière ne respecte pas la Lire plus

A Grenoble, le retour d'Alain Carignon se fait encore et toujours au son de ses vieilles casseroles. Le débat sur la gestion de la ville attendra.
À Grenoble, le énième retour d’Alain Carignon et de ses vieilles casseroles éclipse le débat politique

DÉCRYPTAGE - À Grenoble, le énième retour sur la scène politique d'Alain Carignon vient une nouvelle fois secouer le Landerneau. Sur la base du rapport Lire plus

Première consultation citoyenne sur l'Europe à Grenoble ce 17 mai. Objectif : ouvrir le débat. Et accessoirement, commencer à poser des jalons ?
Consultations citoyennes : l’Europe s’ouvre au débat à Grenoble à un an des élections

EN BREF - Les consultations citoyennes promettent d'ouvrir le débat sur l'Europe. Le dispositif permettra-t-il de recoller les morceaux à un an des élections européennes ? Lire plus

Les actions pour lutter contre la pollution de l'air à Grenoble sont jugées en bonne voie mais pas pas toujours suffisantes.
Pollution de l’air : la feuille de route tracée par le préfet de l’Isère ne convainc guère les élus grenoblois

EN BREF - Les soixante-cinq mesures arrêtées par le préfet pour améliorer la qualité de l’air sur la région grenobloise vont-elles convaincre Bruxelles de ne Lire plus

Pour tripler sa production d’énergies renouvelables d’ici 2022, GEG mise sur l’éolien

EN BREF - En multipliant sa production d'énergies renouvelables par trois d'ici 2020, Gaz Électricité de Grenoble ambitionne de couvrir la consommation électrique d'une ville Lire plus

Contrepartie à l'élargissement de l'A480 dans la traversée de Grenoble, une voie réservée au covoiturage sera mise en œuvre à l'été 2020 en amont.
Réaménagement de l’A480 à Grenoble : une autoroute pour Area et… la fin des bouchons ?

ENQUÊTE - Le réaménagement de l' A480 dans la traversée de Grenoble signe-t-il enfin la fin des bouchons ? Rien n'est moins sûr. Si le Lire plus

CPAM

Flash Info

|

22/07

19h24

|

|

16/07

23h31

|

|

16/07

20h42

|

|

16/07

11h33

|

|

15/07

15h50

|

|

14/07

13h45

|

|

13/07

22h27

|

|

13/07

12h52

|

|

12/07

19h18

|

|

09/07

11h15

|

Les plus lus

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin