Pour garder sa capacité d'investir, la Métro a choisi d'échelonner le rachat des actions que la ville de Grenoble détient dans Gaz Électricité de Grenoble.

Gaz Électricité de Grenoble : la Ville cède ses actions à la Métro… mais garde le contrôle

Gaz Électricité de Grenoble : la Ville cède ses actions à la Métro… mais garde le contrôle

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS - La Métropole est désormais l'actionnaire public majoritaire de Gaz Électricité de Grenoble. Mais en échelonnant le rachat des actions jusqu'en 2042, elle laisse aussi la Ville  de Grenoble garder la mainmise au conseil d'administration de la société publique locale. Gagnant-gagnant ?

 

 

Place Schuman, GEG, Schneider Electric et Chambre de commerce et d'industrie de Grenoble © Chloé Ponset - Place Gre'net

La Métro est désormais l'actionnaire public majoritaire de GEG  © Chloé Ponset - Place Gre'net

La Métropole de Grenoble est désormais l'actionnaire public majoritaire* de Gaz Électricité de Grenoble (GEG), la société d'économie mixte locale délégataire du service public de distribution d'électricité et de gaz sur le territoire grenoblois.

 

La Ville de Grenoble a en effet cédé les deux tiers de ses titres de propriété comme le veut la loi.

 

 

Des actions rachetables jusqu'en 2042

 

Après le transfert de la compétence énergie, place au transfert de gouvernance ? Pas vraiment. Ou tout du moins pas tout de suite. Car la Métro ne rachètera pas cette année toutes les actions vendues 55 euros pièce par la Ville. Sur les 30 millions d'euros que lui coûteront les 552 413 actions**, elle n'en rachète en 2018 que pour 6 millions d'euros, histoire de ne pas trop piocher dans les caisses…

 

« Trente millions d'euros sur un plan pluriannuel d'investissement de huit cent millions, ce n'est pas peanuts [rien, ndlr] », soulignait le président de la Métro, le socialiste Christophe Ferrari vendredi 6 avril lors du conseil métropolitain.

 

La Métro a donc négocié avec la Ville de Grenoble l'échelonnement des paiements pendant vingt-quatre ans, jusqu'à la fin de la concession de GEG. Ainsi, jusqu'en 2042, la Métro va-t-elle débourser chaque année un million d'euros, net d'intérêts, pour finir de racheter ses parts. Cadeau les intérêts à taux zéro ? Pas vraiment…

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 70 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Quatorze col­lec­ti­vi­tés, dont Grenoble, assignent Total en jus­tice pour inac­tion climatique

  EN BREF - Plusieurs associations et collectivités territoriales poursuivent leur action contre le groupe Total. Selon elles, la multinationale pétrolière ne respecte pas la Lire plus

A Grenoble, le retour d'Alain Carignon se fait encore et toujours au son de ses vieilles casseroles. Le débat sur la gestion de la ville attendra.
À Grenoble, le énième retour d’Alain Carignon et de ses vieilles cas­se­roles éclipse le débat politique

DÉCRYPTAGE - À Grenoble, le énième retour sur la scène politique d'Alain Carignon vient une nouvelle fois secouer le Landerneau. Sur la base du rapport Lire plus

Première consultation citoyenne sur l'Europe à Grenoble ce 17 mai. Objectif : ouvrir le débat. Et accessoirement, commencer à poser des jalons ?
Consultations citoyennes : l’Europe s’ouvre au débat à Grenoble à un an des élections

EN BREF - Les consultations citoyennes promettent d'ouvrir le débat sur l'Europe. Le dispositif permettra-t-il de recoller les morceaux à un an des élections européennes ? Lire plus

Les actions pour lutter contre la pollution de l'air à Grenoble sont jugées en bonne voie mais pas pas toujours suffisantes.
Pollution de l’air : la feuille de route tra­cée par le pré­fet de l’Isère ne convainc guère les élus grenoblois

EN BREF - Les soixante-cinq mesures arrêtées par le préfet pour améliorer la qualité de l’air sur la région grenobloise vont-elles convaincre Bruxelles de ne Lire plus

Pour tri­pler sa pro­duc­tion d’éner­gies renou­ve­lables d’ici 2022, GEG mise sur l’éolien

EN BREF - En multipliant sa production d'énergies renouvelables par trois d'ici 2020, Gaz Électricité de Grenoble ambitionne de couvrir la consommation électrique d'une ville Lire plus

Contrepartie à l'élargissement de l'A480 dans la traversée de Grenoble, une voie réservée au covoiturage sera mise en œuvre à l'été 2020 en amont.
Réaménagement de l’A480 à Grenoble : une auto­route pour Area et… la fin des bouchons ?

ENQUÊTE - Le réaménagement de l' A480 dans la traversée de Grenoble signe-t-il enfin la fin des bouchons ? Rien n'est moins sûr. Si le Lire plus

Flash Info

|

16/08

18h38

|

|

16/08

17h06

|

|

16/08

10h10

|

|

13/08

8h35

|

|

13/08

1h08

|

|

12/08

20h21

|

|

12/08

17h28

|

|

12/08

13h07

|

|

11/08

17h55

|

|

11/08

16h56

|

Les plus lus

Environnement| L’incendie dans le sec­teur Voreppe – La Buisse devient cri­tique avec l’ou­ver­ture d’un front de flammes atti­sées par le vent

Environnement| Canicule et séche­resse : la Ville de Grenoble prend un arrêté d’in­ter­dic­tion d’ac­cès tem­po­raire à la prai­rie Guy Pape

À voir| Sécheresse en mon­tagne : l’eau, une res­source vitale… de plus en plus rare dans les Alpes

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin