Selon l'observatoire, CVCM favorise commerce, report modal et fréquentation du centre-ville de Grenoble. Mais il faudra attendre pour la pollution de l'air…

Un an après le démar­rage de CVCM, un bilan d’é­tape posi­tif, mais incomplet

Un an après le démar­rage de CVCM, un bilan d’é­tape posi­tif, mais incomplet

EN BREF – L’opération Cœurs de ville, Cœurs de Métropole démar­rée en avril 2017, et alors copieu­se­ment décriée, enre­gistre, un an plus tard, des effets posi­tifs selon l’ob­ser­va­toire de suivi du pro­jet CVCM. Dynamique com­mer­ciale, apai­se­ment des dépla­ce­ments en centre-ville de Grenoble, qua­lité du cadre de vie en hausse, les voyants sont (presque) tous au vert… Manquent tou­te­fois encore à l’ap­pel les don­nées sur la pol­lu­tion, le bruit et la sécu­rité routière.

Depuis février 2017, un obser­va­toire* de suivi du pro­jet Cœurs de ville, cœurs de Métropole (CVCM) a été mis en place. Ce mardi 3 avril, le maire de Grenoble, Eric Piolle, le pré­sident de la Métropole de Grenoble, Christophe Ferrari, le vice-pré­sident au com­merce Guy Jullien, et Yann Mongaburu, pré­sident du SMTC ont fait part de leur satis­fac­tion, au vu des résul­tats qu’il affiche.

Guy Jullien, Yann Mongaburu, Christophe Ferrari et Eric Piole à la conférence cœur de ville, coeur de métropole le 03/04/2018. © Virginie Clerc

Guy Jullien, Yann Mongaburu, Christophe Ferrari et Eric Piolle à la confé­rence Cœurs de ville, cœurs de métro­pole le 3 avril 2018. © Virginie Clerc

Vitalité com­mer­ciale plu­tôt au beau fixe, main­tien constaté de la fré­quen­ta­tion du centre-ville, évo­lu­tion des dépla­ce­ments en direc­tion des modes doux… Bref, le tableau paraît des plus ras­su­rants et pro­met­teurs pour la suite. « Il y a un an, cer­tains pré­di­saient la mort pure et simple du centre-ville ; d’autres annon­çaient une ville com­plè­te­ment asphyxiée par de futurs bou­chons ; quelques-uns met­taient tout en œuvre pour s’op­po­ser à ce pro­jet… Or le constat pré­senté aujourd’­hui est bien plus posi­tif ! », s’est féli­cité Eric Piolle.

Une dyna­mique com­mer­ciale glo­ba­le­ment bonne

Selon l’ob­ser­va­toire CVCM, la courbe de l’ac­ti­vité des com­merces et des entre­prises est inver­sée par rap­port à la courbe natio­nale qui pique plu­tôt du nez. Autrement dit, en dépit du nou­veau plan de cir­cu­la­tion, la dyna­mique éco­no­mique du centre-ville gre­no­blois ne se porte pas si mal… Les élus gagent aussi que l’ex­ten­sion amor­cée de la zone pié­tonne, les tra­vaux d’embellissement de la Place Grenette, puis de la place Victor-Hugo vont par­ti­ci­per à ren­for­cer l’at­trac­ti­vité géné­rale du centre-ville.

La rénovation de la place Grenette en cours d'achèvement, à Grenoble, le 28 mars 2018 © Joël Kermabon - placegrenet.fr

La réno­va­tion de la place Grenette en cours d’a­chè­ve­ment, à Grenoble, le 28 mars 2018 © Joël Kermabon – pla​ce​gre​net​.fr

Les ser­vices de la Métropole enre­gistrent par ailleurs une hausse du nombre de com­merces de proximité.

Autre mar­queur posi­tif : l’ar­ri­vée de l’en­seigne Bricorama au niveau du Boulevard Lyautey, en face du bureau de poste.

Le taux de vacance com­mer­ciale dans le centre-ville a même baissé de 8,8 % à 8,3 % entre l’au­tomne 2017 et mars 2018. La Métropole et la Chambre de com­merce et d’in­dus­trie exa­minent, notam­ment avec la Caisse des dépôts, la pos­si­bi­lité de louer à prix modé­rés, les locaux vides.

Un bémol : cer­taines zones ren­contrent des dif­fi­cul­tés. Les res­pon­sables poli­tiques assurent tou­te­fois que les com­merces tou­chés ont été aidés et exo­né­rés de taxes locales, et qu’une cer­taine bien­veillance a été deman­dée aux banques ainsi qu’à l’Urssaf (Union de recou­vre­ment des coti­sa­tions de Sécurité sociale et d’al­lo­ca­tions fami­liales). Enfin, selon l’a­ni­ma­trice du centre-ville, les com­merces souffrent d’un manque de sta­tion­ne­ment pour les livrai­sons, réclament aussi davan­tage d’ar­ceaux à vélos, et attendent avec impa­tience la fin des travaux.

Voitures en recul, modes doux en hausse

Les modes de dépla­ce­ments pour accé­der au centre-ville gre­no­blois évo­luent dans le sens attendu. Les muta­tions vont même plus vite que ce que pré­voyaient les modèles, tendent à indi­quer les res­pon­sables poli­tiques. Depuis un an, l’accès en voi­ture au centre-ville est ainsi en baisse de 3 % au niveau des sor­ties du centre-ville et de 4 % au niveau des entrées.

Selon l'observatoire, CVCM favorise commerce, report modal et fréquentation du centre-ville de Grenoble. Mais il faudra attendre pour la pollution de l'air…Boulevard Agutte Sembat. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Boulevard Agutte Sembat. © Joël Kermabon – Place Gre’net

En hausse signi­fi­ca­tive, l’u­ti­li­sa­tion des par­kings relais, de + 7 % entre 2016 et 2017 et de + 4 % sur la même période pour les par­kings en ouvrage. La pra­tique du vélo conti­nue de pro­gres­ser éga­le­ment, de 5 % entre 2016 et 2017, et de 22 % entre jan­vier et décembre 2017, sur l’axe Chronovélo emprun­tant l’avenue des Jeux olympiques.

Les comp­tages rele­vés par l’ob­ser­va­toire per­mettent de rele­ver une aug­men­ta­tion de 3 % de pié­tons dans le centre-ville depuis mai 2017. En pro­grès éga­le­ment, la fré­quen­ta­tion des bus. Les lignes Chrono 1 et 4 enre­gistrent un bond res­pec­tif de 5 % et de 6 %, avec une ponc­tua­lité en pro­grès, laquelle est éga­le­ment consta­tée pour la ligne C3.

Pollution, bruit et sécu­rité : des résul­tats à venir

Manquent néan­moins, pour par­ache­ver ce bilan à un an du départ de CVCM, des don­nées sur la qua­lité de l’air, le bruit et la sécu­rité rou­tière… Visiblement, le recueil de ces élé­ments s’a­vère plus complexe.

En 2018, l’ob­ser­va­toire devrait aussi ren­for­cer les études sur la qua­lité de l’air, en lien avec Atmo Auvergne Rhône Alpes. Quatre cam­pagnes de deux semaines sont pro­gram­mées dans le cou­rant de l’an­née, à l’is­sue des­quelles des résul­tats seront com­mu­ni­qués. Pour le bruit et la sécu­rité rou­tière, des « cam­pagnes com­plé­men­taires » sont annoncées.

Séverine Cattiaux, avec Virginie Clerc

* Cet obser­va­toire trans­dis­ci­pli­naire s’ap­puie sur dif­fé­rents acteurs. La fré­quen­ta­tion des trans­ports en com­mun est éva­luée par TransIsère et la Sémitag, le comp­tage des vélos par Métrovélo, celui des véhi­cules par le fabri­cant de GPS Tom Tom et le comp­tage des pié­tons par l’opérateur de télé­pho­nie mobile Orange. La vacance com­mer­ciale est mesu­rée par les ser­vices de la Métropole, la Chambre de com­merce et d’in­dus­trie, etc. Les résul­tats sont par ailleurs par­ta­gés régu­liè­re­ment avec les asso­cia­tions de commerçants.

Séverine Cattiaux

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le groupe Société civile d'Alain Carignon édite un livret pour fustiger les 10 ans de mandat d'Éric Piolle
Le groupe Société civile d’Alain Carignon édite un livret sur les 10 ans de man­dat d’Éric Piolle

FOCUS - Le groupe d'opposition de Grenoble Société civile a édité un document d'une douzaine de pages dressant le bilan des dix ans de mandat Lire plus

Le salon Mountain Planet de retour à Alpexpo Grenoble, avec la visite de la ministre Dominique Faure
Le salon Mountain Planet de retour à Alpexpo Grenoble, avec la visite de la ministre Dominique Faure

ÉVÉNEMENT - Alpexpo Grenoble accueille le salon Mountain Planet, qui se présente comme "le plus grand salon international de la montagne", du mardi 16 au Lire plus

StopMicro revendique une "victoire" après la suspension du projet d'extension de Soitec sur Bernin
Suspension du pro­jet d’ex­ten­sion de Soitec à Bernin : StopMicro reven­dique une « victoire »

FLASH INFO - Le collectif StopMicro revendique une victoire alors que l'entreprise Soitec vient de suspendre son extension prévue sur la zone d'activité économique de Lire plus

Domène : l’élu RN Quentin Feres s’op­pose à une lec­ture théâ­trale, qua­li­fiée de « pro­mo­tion du wokisme », à la médiathèque

EN BREF - Le conseiller municipal Rassemblement national de Domène Quentin Feres, membre de la majorité, s'oppose à l'organisation d'une lecture théâtrale du livre La Lire plus

"Arabes de service": deux élues grenobloises portent plainte contre une troisième pour injure raciste
« Arabes de ser­vice » : deux élues gre­no­bloises portent plainte contre une troi­sième pour injure raciste

FOCUS - La Ville de Grenoble a validé l'octroi de la protection fonctionnelle en faveur de ses élues Salima Djidel et Kheira Capdepon contre une Lire plus

Chasse-sur-Rhône appelle à l’ap­pli­ca­tion du prin­cipe pol­lueur-payeur pour les PFAS, ou pol­luants éternels

FLASH INFO - La mairie de Chasse-sur-Rhône s'engage contre les PFAS, soit les substances perfluoroalkylées et polyfluoroalkylées communément désignées comme des "polluants éternels" que l'on Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !