Nouveau mouvement de grève dans les magasins de l’enseigne Carrefour

Nouveau mouvement de grève dans les magasins de l’enseigne Carrefour

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FIL INFO – L’intersyndicale des salariés du groupe Carrefour a lancé un nouvel appel à la grève générale en plein week-end de Pâques dès ce samedi 31 mars. En cause selon elle, les « attaques et le mépris » de la direction du géant de la grande distribution avec un « plan choc » prévoyant la suppression de 2 400 emplois et de nombreuses restructurations touchant les sites du groupe.

 

© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

Supérettes de proxi­mité, super­mar­chés et hyper­mar­chés blo­qués ou fer­més, rayons non appro­vi­sion­nés… Voilà ce que risquent de trou­ver, dès ce samedi 31 mars, les clients qui se ren­dront dans les enseignes du groupe Carrefour de l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise et par­tout ailleurs en France.

 

C’est donc un nou­vel appel à la grève géné­rale, en plein week-end de Pâques, que lancent les orga­ni­sa­tions syn­di­cales. Après celui du 10 février der­nier qui n’é­tait qu’un coup de semonce, l’in­ter­syn­di­cale entend cette fois frap­per fort face au « mépris » et aux « méthodes » d’Alexandre Bompard à la tête du géant de la grande dis­tri­bu­tion depuis juillet 2017.

 

 

Répartir les richesses en faveur des salariés et non des actionnaires

 

De fait, la colère gron­dait déjà au sein des sala­riés du groupe Carrefour après l’an­nonce en jan­vier der­nier du « plan choc » de la direc­tion du groupe pré­voyant la sup­pres­sion de 2 400 emplois et fai­sant naître des craintes sur l’a­ve­nir à long terme de mil­liers d’autres.

 

Des pertes d’emplois aux­quelles s’a­joutent les inquié­tudes liées à la restruc­tu­ra­tion des hyper­mar­chés, entre­pôts et sièges, la mise en loca­tion-gérance de cer­tains éta­blis­se­ment ou tout bon­ne­ment la fer­me­ture de magasins.

 

© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

 

Que demandent les syn­di­cats ? De renon­cer aux sup­pres­sions d’emplois, de veiller à leur sau­ve­garde et de « réelles aug­men­ta­tion de salaires ». Des « salaires men­suels décents » alors qu’ils sont, pour la majo­rité des sala­riés, proches du Smic.

 

Une somme bien loin de la rému­né­ra­tion de départ de grille à 1 800 euros que réclame la CGT qui exige « une répar­ti­tion des richesses en faveur des sala­riés et non des action­naires ». Une reven­di­ca­tion à mettre en pers­pec­tive avec « la somme de 14 mil­lions d’eu­ros que per­çoit annuel­le­ment Alexandre Bompard », pré­cisent les syndicats.

 

 

Une participation aux bénéfices divisée par dix

 

La goutte d’eau qui a fait débor­der le vase ? L’annonce par la direc­tion d’une par­ti­ci­pa­tion aux béné­fices divi­sée par dix « soit de moins de 57 euros en moyenne ! », s’of­fusque l’in­ter­syn­di­cale. Dans la fou­lée, pour faire face à la colère des sala­riés qui dénon­çaient la baisse de leur pou­voir d’a­chat, la direc­tion leur a accordé 350 euros de com­plé­ment d’intéressement for­fai­taire à titre excep­tion­nel. Pas de quoi cal­mer les esprits selon la CGT qui rap­pelle que, dans le même temps, « 356 mil­lions d’eu­ros soit 45 % des béné­fices ont été rever­sés aux action­naires en 2018 ».

 

Joël Kermabon

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Manifestation devant la Métropole contre l'augmentation du temps de travail © Laure Gicquel - Place Gre'net
Métropole de Grenoble : les agents manifestent toujours contre l’augmentation du temps de travail

EN BREF - Les organisations syndicales de Grenoble-Alpes Métropole manifestaient, ce vendredi 22 octobre 2021, devant le conseil métropolitain. Leur but : obtenir la négociation Lire plus

UGA : les syndicats protestent contre un plan d'austérité
UGA : les syndicats étudiants et de personnels protestent contre un plan d’austérité prévoyant le gel de 256 postes d’ici 2028

FOCUS - Des étudiants et personnels de l'Université Grenoble Alpes (UGA) se sont rassemblés devant le conseil d'administration de l'Université, ce lundi 11 octobre 2021, Lire plus

Entre 1400 et 3000 personnes ont manifesté ce mardi 5 octobre 2021 à Grenoble dans le cadre de la journée de grève nationale. © Paul Turenne - Place Gre'net
Entre 1400 et 3000 manifestants à Grenoble pour l’emploi et les salaires et contre les réformes des retraites et de l’assurance chômage

REPORTAGE - De 1400 (selon la police) à 3000 (selon les organisateurs) manifestants ont défilé, ce mardi 5 octobre 2021, dans les rues de Grenoble Lire plus

La Ville de Grenoble annonce des mesures de "déprécarisation" pour ses agents éducation et jeunesse
La Ville de Grenoble annonce des mesures de « déprécarisation » pour ses agents éducation et jeunesse

FLASH INFO — "Poursuivre l’effort de déprécarisation des agent-es et améliorer leurs conditions de travail". Tel est le programme annoncé par la Ville de Grenoble Lire plus

Rassemblement intersyndical contre le maintien des épreuves du baccalauréat 2021

FIL INFO – La dénonciation du maintien des épreuves du baccalauréat était au centre du rassemblement de professeurs devant le rectorat de Grenoble ce jeudi Lire plus

Pour garder sa capacité d'investir, la Métro a choisi d'échelonner le rachat des actions que la ville de Grenoble détient dans Gaz Électricité de Grenoble.
Gaz électricité de Grenoble au secours de la Tag ? La redistribution des dividendes fait des étincelles

  FOCUS – À Grenoble, les dividendes de Gaz électricité de Grenoble, détenue à majorité par la Ville et la Métro, seront redistribués pour venir Lire plus

Flash Info

|

04/12

22h49

|

|

03/12

12h21

|

|

03/12

10h25

|

|

03/12

9h49

|

|

02/12

22h42

|

|

02/12

18h18

|

|

02/12

11h21

|

|

02/12

8h30

|

|

01/12

14h28

|

|

01/12

11h39

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin