Près de 10 000 manifestants selon les syndicats, 5 500 selon la préfecture ont manifesté ce jeudi 22 mars à Grenoble pour la défense des services publics.© Joël Kermabon - Place Gre'net

Forte mobi­li­sa­tion à Grenoble pour la jour­née de grève contre « la casse des ser­vices publics »

Forte mobi­li­sa­tion à Grenoble pour la jour­née de grève contre « la casse des ser­vices publics »

REPORTAGE VIDÉO – Près de 10 000 mani­fes­tants selon les syn­di­cats, 5 500 selon la pré­fec­ture ont battu le pavé gre­no­blois ce jeudi 22 mars lors de la jour­née d’ac­tion pour la défense des ser­vices publics. Un cor­tège com­posé de fonc­tion­naires mais aussi de membres d’or­ga­ni­sa­tions étu­diantes et lycéennes qui enten­daient pro­tes­ter contre la réforme des condi­tions d’en­trée à l’Université. Sans oublier les che­mi­nots qui, eux, en ont après la réforme visant à trans­for­mer la SNCF en société ano­nyme et à remettre en cause leur statut.

Près de 10 000 manifestants selon les syndicats, 5 500 selon la préfecture ont manifesté ce jeudi 22 mars à Grenoble pour la défense des services publics© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

« Oui à tous nos droits, non à la CSG », « Contre l’of­fen­sive géné­rale, le débor­de­ment géné­ral » ou encore « Ce qui ne se fait pas avec les autres se fait contre eux », pou­vait-on entendre ou lire sur les pan­cartes bran­dies dans les rues de Grenoble ce jeudi 22 mars au matin.

Les mani­fes­tants qui ont défilé, deux heures durant, ont répondu à l’appel uni­taire des syn­di­cats* de fonc­tion­naires les inci­tant à se mettre en grève et à mani­fes­ter pour la défense des ser­vices publics et le main­tien de leur pou­voir d’a­chat. Les ont rejoints les che­mi­nots qui, faute de trains – ça ne s’in­vente pas – n’ont pu se rendre à Paris pour la mani­fes­ta­tion natio­nale. Mais aussi les syn­di­cats étu­diants et lycéens qui pro­tes­taient contre la réforme des condi­tions d’en­trée à l’Université ainsi que les biblio­thé­caires gre­no­blois en lutte.

« Un com­bat com­mun pour l’in­té­rêt général »

Retour en images sur cette mani­fes­ta­tion pour « un com­bat com­mun pour l’in­té­rêt géné­ral » qui s’est dérou­lée dans le plus grand calme avant se dis­per­ser sur le coup de 12 h 30.

Dans la foule, des per­son­nels d’éta­blis­se­ment d’hé­ber­ge­ment pour per­sonnes âgées dépen­dantes (Ehpad), des agents de l’ins­pec­tion du tra­vail, des employés ter­ri­to­riaux, des ensei­gnants de col­lèges ou lycées, des for­ma­teurs du Greta, des pom­piers, des gardes fores­tiers, des per­son­nels hospitaliers…

Bref, autant de corps de métiers inquiets d’un ave­nir incer­tain, redou­tant la sup­pres­sion annon­cée par le gou­ver­ne­ment de quelque 120 000 postes dans la fonc­tion publique. Si l’on ajoute à cela le réta­blis­se­ment du jour de carence et le gel des salaires, nul besoin d’être grand clerc pour devi­ner que la poli­tique d’Emmanuel Macron était dans le collimateur.

Joël Kermabon

* Notamment la CGT Isère, FO Isère, la CFTC, la CFE-CGC, la FA-FP, FSU Isère et Solidaires Isère

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Grenoble : sept nou­veaux bus élec­triques mis en cir­cu­la­tion sur les lignes C3 et C4 du réseau M Tag

FOCUS - Le Smmag et M Tag ont présenté, lundi 22 avril 2024, au dépôt d'Eybens, les sept nouveaux bus électriques mis en circulation prochainement Lire plus

Risques présents et habitants inquiets: le Rapport annuel sur les risques et la résilience (Rarre) livre ses conclusions
Risques envi­ron­ne­men­taux, éco­no­miques ou sociaux : les habi­tants de la région gre­no­bloise majo­ri­tai­re­ment inquiets

FOCUS - L'Agence d'urbanisme de la région grenobloise et l'Atelier des futurs ont présenté le Rarre. Autrement dit, le Rapport annuel sur les risques et Lire plus

Joan Miró, Bleu II, 4 mars 1961 © Succession Miró / ADAGP, Paris 2024 © Collection Centre Pompidou, Musée national d’art moderne - Crédit photo : Centre Pompidou, MNAM-CCI/Audrey Laurans/Dist. RMN-GP
“Miró, un bra­sier de signes” : 130 chefs‑d’œuvre du peintre cata­lan, dont le trip­tyque des Bleu, expo­sés au musée de Grenoble

FOCUS - L'artiste catalan Joan Miró est à l’honneur au musée de Grenoble du 20 avril au 21 juillet 2024 avec une grande exposition temporaire Lire plus

Le PCF André Chassaigne et le RN Jordan Bardella s'invitent à la Foire de printemps de Beaucroissant 2024
Beaucroissant : Marc Fesneau, le PCF André Chassaigne et le RN Jordan Bardella s’in­vitent à la Foire de prin­temps 2024

FLASH INFO - La Foire de printemps de Beaucroissant est de retour pour sa 53e édition, les samedi 20 et dimanche 21 avril 2024. Version Lire plus

M’Hamed Benharouga, Nathalie Levrat, Michel Vendra et Antoine Aufragne (Just). © Florent Mathieu - Place Gre'net
La Ville de Sassenage s’al­lie à Just pour mettre en place une mutuelle communale

FOCUS - La Ville de Sassenage a signé une convention avec la mutuelle Just pour la mise en place d'une mutuelle communale, afin de permettre Lire plus

Grenoble en sixième position des villes "où il fait bon vivre avec son chien", selon 30 millions d'amis
Grenoble, sixième ville « où il fait bon vivre avec son chien », selon 30 mil­lions d’amis

FLASH INFO - La Ville de Grenoble arrive 6e parmi les villes de plus de 100 000 habitants "où il fait bon vivre avec son chien". Créé Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !