Pour tripler sa production d’énergies renouvelables d’ici 2022, GEG mise sur l’éolien

Pour tripler sa production d’énergies renouvelables d’ici 2022, GEG mise sur l’éolien

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

EN BREF – En multipliant sa production d’énergies renouvelables par trois d’ici 2020, Gaz Électricité de Grenoble ambitionne de couvrir la consommation électrique d’une ville comme Grenoble en quatre ans. En misant à fond dans l’éolien. Mais pas dans les Alpes…

 

 

Grâce à un plan d’in­ves­tis­se­ment de 125 mil­lions d’eu­ros, Gaz Électricité de Grenoble ambi­tionne de cou­vrir d’ici 2022 en éner­gies renou­ve­lables l’é­qui­valent de la consom­ma­tion d’une ville comme Grenoble. L’entreprise locale de dis­tri­bu­tion, qui four­nit la capi­tale du Dauphiné en élec­tri­cité mais éga­le­ment depuis 2017 onze autres com­munes isé­roises et savoyardes*, compte mul­ti­plier par trois sa pro­duc­tion d’éner­gie verte.

 

Aujourd'hui, GEG vante une énergie principalement produite dans les Alpes grâce aux centrales hydroélectriques. Mais demain ? L'éolien devrait représenter plus de la moitié de la production. Et les éoliennes ne se dessinent pour l'heure pas dans les Alpes

© Patricia Cerinsek

 

De 144 GWh, obte­nus essen­tiel­le­ment grâce à l’hy­dro­élec­tri­cité, la pro­duc­tion devrait, d’a­près les plans de GEG, atteindre 398 GWh dans quatre ans du fait notam­ment du boom de… l’éo­lien. À elle seule, l’éner­gie éolienne, qui four­nit aujourd’­hui 16 GWh, devrait repré­sen­ter demain… 209 GWh, soit plus de la moi­tié de la pro­duc­tion. Elle détrô­ne­rait alors même l’hy­drau­lique, four­nis­seur his­to­rique dans les Alpes.

 

 

GEG veut faire tourner cinq parcs éoliens

 

« L’éolien est le plus géné­ra­teur d’op­por­tu­ni­tés », sou­ligne la direc­trice géné­rale de GEG, Christine Gochard. GEG va donc mettre les bou­chées doubles. Car, pour l’heure, elle ne fait tour­ner qu’un parc, à Rivesaltes, dans les Pyrénées orien­tales. Demain, l’élec­tri­cien gre­no­blois espère en déve­lop­per quatre autres, en Picardie, dans la Somme, l’Oise et l’Est de la France, et s’af­fran­chir des résis­tances locales. « Pour cer­tains pro­jets, il y a quelques oppo­si­tions locales, recon­naît Christine Gochard mais d’autres sont pur­gés de recours. »

 

Onze nouvelles régies municipales ont rejoint GEG, et ont fait le choix de l'énergéticien grenoblois plutôt que d'Enedis.

Onze nou­velles régies muni­ci­pales ont rejoint GEG. © Patricia Cerinsek

 

Demain, l’éner­gie pro­duite par GEG sera donc verte. Mais plus si locale. En atten­dant, la société gre­no­bloise semble confiante. Elle fai­sait en tout cas bonne figure ven­dredi 9 mars devant un par­terre de par­te­naires et d’é­lus. Il faut dire que GEG a réussi une belle opé­ra­tion en rame­nant en peu de temps sous son giron onze régies muni­ci­pales. Après Allevard en 2017, dix régies viennent en effet de tom­ber dans son escar­celle, il y a quelques jours. De quoi damer le pion à Enedis (ex-ERDF).

 

Cela devrait pour l’ins­tant s’ar­rê­ter là. Les autres com­munes du dépar­te­ment ? Il leur est impos­sible pour l’heure de fusion­ner avec GEG, léga­le­ment par­lant. « La loi n’au­to­rise pas celles qui ne sont pas en régie à quit­ter Enedis », nous expli­quait ainsi en amont de la petite récep­tion Vincent Fristot, le pré­sident de GEG, éga­le­ment adjoint à la ville de Grenoble en charge de l’ur­ba­nisme, du loge­ment, de l’ha­bi­tat et de la tran­si­tion énergétique.

 

 

Une nécessaire décentralisation énergétique pour Eric Piolle

 

« Les éner­gies renou­ve­lables sont l’a­ve­nir de l’éner­gie, estime le maire éco­lo­giste de Grenoble Eric Piolle. Elles sont ici capables d’être pro­duites en quan­tité suf­fi­sante pour ali­men­ter Grenoble. Mais à l’é­chelle natio­nale, nous ne pou­vons pas faire le chan­ge­ment néces­saire. Faisons en sorte que cette décen­tra­li­sa­tion éner­gé­tique devienne une réalité. »

 

Siège de GEG place Robert Schuman © Florent Mathieu - Place Gre'net

Siège de GEG, à Grenoble © Florent Mathieu – Place Gre’net

En atten­dant, trois équi­pe­ments sont entrés en ser­vice début 2018. Outre la cen­trale hydrau­lique de Bozel en Savoie et le parc solaire de Susville, au sud de l’Isère, les ombrières pho­to­vol­taïques ins­tal­lées sur trois par­king-relais à Gières, Seyssins et Vif ont démarré leur pro­duc­tion. De quoi don­ner des ailes à GEG ?

 

 

Patricia Cerinsek

 

 

* GEG des­sert en tout trente-sept com­munes en Isère et en Savoie, en élec­tri­cité, gaz natu­rel ou propane.

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Quatorze collectivités, dont Grenoble, assignent Total en justice pour inaction climatique

  EN BREF - Plusieurs associations et collectivités territoriales poursuivent leur action contre le groupe Total. Selon elles, la multinationale pétrolière ne respecte pas la Lire plus

A Grenoble, le retour d'Alain Carignon se fait encore et toujours au son de ses vieilles casseroles. Le débat sur la gestion de la ville attendra.
À Grenoble, le énième retour d’Alain Carignon et de ses vieilles casseroles éclipse le débat politique

DÉCRYPTAGE - À Grenoble, le énième retour sur la scène politique d'Alain Carignon vient une nouvelle fois secouer le Landerneau. Sur la base du rapport Lire plus

Première consultation citoyenne sur l'Europe à Grenoble ce 17 mai. Objectif : ouvrir le débat. Et accessoirement, commencer à poser des jalons ?
Consultations citoyennes : l’Europe s’ouvre au débat à Grenoble à un an des élections

EN BREF - Les consultations citoyennes promettent d'ouvrir le débat sur l'Europe. Le dispositif permettra-t-il de recoller les morceaux à un an des élections européennes ? Lire plus

Pour garder sa capacité d'investir, la Métro a choisi d'échelonner le rachat des actions que la ville de Grenoble détient dans Gaz Électricité de Grenoble.
Gaz Électricité de Grenoble : la Ville cède ses actions à la Métro… mais garde le contrôle

FOCUS - La Métropole est désormais l'actionnaire public majoritaire de Gaz Électricité de Grenoble. Mais en échelonnant le rachat des actions jusqu'en 2042, elle laisse Lire plus

Les actions pour lutter contre la pollution de l'air à Grenoble sont jugées en bonne voie mais pas pas toujours suffisantes.
Pollution de l’air : la feuille de route tracée par le préfet de l’Isère ne convainc guère les élus grenoblois

EN BREF - Les soixante-cinq mesures arrêtées par le préfet pour améliorer la qualité de l’air sur la région grenobloise vont-elles convaincre Bruxelles de ne Lire plus

Contrepartie à l'élargissement de l'A480 dans la traversée de Grenoble, une voie réservée au covoiturage sera mise en œuvre à l'été 2020 en amont.
Réaménagement de l’A480 à Grenoble : une autoroute pour Area et… la fin des bouchons ?

ENQUÊTE - Le réaménagement de l' A480 dans la traversée de Grenoble signe-t-il enfin la fin des bouchons ? Rien n'est moins sûr. Si le Lire plus

Eco'V

Flash Info

|

23/09

22h35

|

|

23/09

13h57

|

|

23/09

10h21

|

|

23/09

9h40

|

|

22/09

12h47

|

|

22/09

11h34

|

|

22/09

10h50

|

|

22/09

10h12

|

|

22/09

9h49

|

|

21/09

19h03

|

Hexagone - Moving earth

Les plus lus

Montagne| Première édition du Raid multisports Grenoble-Alpes le dimanche 19 septembre 2021

Art en ville. © Grenoble-Alpes Métropole

Culture| Des sentiers d’art vont relier une vingtaine d’œuvres sur le territoire métropolitain grenoblois

L’art déconfiné, des confiné(e)s : une expo participative sur la pandémie © Sarah Krakovitch - Place Gre'net

Culture| L’art déconfiné, des confiné(e)s : une exposition participative de réflexion artistique sur la pandémie

Économie| Deux « Petits Magasins » de la marque Kiabi vont voir le jour à Grenoble pour soutenir l’insertion par l’emploi

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Espace Aragon

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin