Fosun ne fait pas encore son entrée au capital de la Compagnie des Alpes. Mais entre le Chinois et le Français, un accord industriel a été scellé.

Compagnie des Alpes : les divi­dendes ver­sés aux action­naires font grin­cer des dents

Compagnie des Alpes : les divi­dendes ver­sés aux action­naires font grin­cer des dents

FIL INFO – Grâce à ses bons résul­tats, la Compagnie des Alpes a aug­menté de 20 % les divi­dendes rever­sés à ses action­naires. Une géné­ro­sité qui fait bon­dir les élus régio­naux et dépar­te­men­taux du Rassemblement Citoyens, éco­lo­gistes, soli­daires. Car le plus gros opé­ra­teur mon­dial de domaines skiables a béné­fi­cié de 3,3 mil­lions d’eu­ros de sub­ven­tions, notam­ment pour la neige de culture.

Deux ans que la Compagnie des Alpes espère faire rentrer le Chinois Fosun, propriétaire du Club Med, dans son capital. Avec le coup de pouce de Macron ?

La Compagnie des Alpes exploite notam­ment la sta­tion des Alpes © Paradiski

Le mode de ges­tion de la Compagnie des Alpes, plus gros opé­ra­teur de domaines skiables au monde, ne réjouit pas vrai­ment les élus dépar­te­men­taux et régio­naux du Rassemblement Citoyens, éco­lo­gistes, soli­daires (RCES). La déci­sion du ges­tion­naire de la plu­part des grandes sta­tions de ski des Alpes d’aug­men­ter de 20 % les divi­dendes ver­sées à ses action­naires vient en effet, pour les élus d’op­po­si­tion, repo­ser la ques­tion de l’u­ti­li­sa­tion de l’argent public.

La Compagnie des Alpes se porte bien. Et même très bien. En 2017, son chiffre d’af­faires, en hausse de 6 %, s’est éta­bli à 762,2 mil­lions d’eu­ros pour un résul­tat net de 31,3 mil­lions d’eu­ros. Son acti­vité ski pro­gresse de plus de 4 % quand son autre branche, celle des des­ti­na­tions loi­sirs, enre­gistre une hausse de 8,4 %.

De très bons résul­tats dont la Compagnie des Alpes a décidé de faire pro­fi­ter ses action­naires. Jeudi 8 mars, le divi­dende par action, qui était de 0,4 euro jusque-là, est passé à 0,5 euro. Pour 2017, le mon­tant des divi­dendes ver­sés aux action­naires s’é­lève ainsi à 12 mil­lions d’eu­ros, soit 2,4 mil­lions d’eu­ros de plus qu’en 2016.

Plus de 2,8 mil­lions d’eu­ros d’aides publiques pour la neige de culture

Ces chiffres ont fait bon­dir les élus RCES. Car, sur ces domaines skiables gérés par la Compagnie des Alpes, la Région Auvergne Rhône-Alpes et le Département de l’Isère ont sub­ven­tionné le déve­lop­pe­ment de la neige de culture à hau­teur de plus de 2,8 mil­lions d’eu­ros. Le Département de l’Isère a éga­le­ment versé une aide de 500 000 euros pour une étude de trans­port par câble entre Les Deux-Alpes et l’Alpe d’Huez. Des aides publiques qui, pour les élus, ne se jus­ti­fient aucunement.

Canon à neige de la station de Lans en Vercors. © Corentin Libert - Place Gre'net

Canon à neige de la sta­tion de Lans-en-Vercors. © Corentin Libert – Place Gre’net

« Il peut être sou­hai­table de sub­ven­tion­ner cer­taines sta­tions de ski quand celles-ci sont en réelle dif­fi­culté et dans une optique de tran­si­tion vers un modèle de déve­lop­pe­ment plus durable et res­pec­tueux de l’en­vi­ron­ne­ment, sou­lignent les élus dans un com­mu­ni­qué. Il est en revanche scan­da­leux que l’argent public finance des inves­tis­se­ments qui devraient être por­tés par les opé­ra­teurs pri­vés bénéficiaires. »

Pour le groupe RCES, les sub­ven­tions publiques « servent ainsi indi­rec­te­ment à l’ac­crois­se­ment des inéga­li­tés autant qu’à la per­pé­tua­tion d’un modèle éco­no­mique insou­te­nable face au chan­ge­ment climatique ».

La société, déte­nue à près de 40 % par la Caisse des dépôts et consi­gna­tions, table sur l’entrée dans son capi­tal du géant chi­nois Fosun pour pou­voir se déve­lop­per à l’in­ter­na­tio­nal et notam­ment en Chine où le mar­ché du ski est en plein boum. Les négo­cia­tions, enga­gées il y a deux ans, n’ont tou­jours pas abouti.

PC

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Brigitte Boer, Conseillère municipale du groupe d'opposition. Conseil municipal du 30 janvier 2023.
Affaire Piolle-Martin : un élu dési­gné par­tie civile de la Ville au conseil muni­ci­pal, l’op­po­si­tion de droite pro­pose Brigitte Boer

FLASH INFO - La mairie de Grenoble a indiqué qu'un élu serait désigné, au prochain conseil municipal du lundi 24 juin 2024, comme partie civile Lire plus

Le Département salue la reprise de l'activité de l'Adpah Vienne par Aides et soins, malgré les critiques de l'opposition
Reprise de l’Adpah de Vienne par Aides et soins : le Département s’en réjouit, l’op­po­si­tion moins…

FOCUS - L'activité de l'Association d'aide à domicile aux personnes âgées et handicapées (Adpah) de Vienne a été reprise le 1er juin 2024 par l’association Lire plus

Troisième circonscription: Émilie Chalas revendique des soutiens de gauche, sur une “circo” aux candidatures multiples... et (parfois) discrètes
Troisième cir­cons­crip­tion de l’Isère : une “circo” aux can­di­da­tures mul­tiples… et par­fois très discrètes

FOCUS - À dix jours du premier tour des élections législatives anticipées, une campagne peu ordinaire se déroule sur la troisième circonscription de l'Isère. Le Lire plus

La Région retire sa subvention à Outdoor sport valley... pour avoir appelé à des JO respectueux de l'environnement
« Dîner des som­mets » : « Laurent Wauquiez refuse de se plier à la jus­tice », accuse l’op­po­si­tion socia­liste à la Région

EN BREF - Près d'un mois après la décision du tribunal administratif de Lyon, Laurent Wauquiez n'a toujours pas transmis à l'opposition socialiste la liste Lire plus

François Bayrou à Voiron pour sou­te­nir Élodie Jacquier-Laforge, can­di­date à sa réélec­tion dans la 9e cir­cons­crip­tion de l’Isère

FOCUS - Le président du MoDem François Bayrou s'est rendu à Voiron, mercredi 19 juin 2024, pour soutenir Élodie Jacquier-Laforge, députée sortante de la 9e Lire plus

La Ville de Grenoble installe un "espace biodiversité à vocation pédagogique" au sein de son centre horticole
La Ville de Grenoble ins­talle un « espace bio­di­ver­sité à voca­tion péda­go­gique » au sein de son centre horticole

FLASH INFO - La Ville de Grenoble prépare l'installation d'un "espace biodiversité à vocation pédagogique" au sein de son centre horticole, situé sur la commune Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !