La nouvelle école Simone-Lagrange de Grenoble accueille ses premiers élèves

sep article



FIL INFO – Lundi 26 février, 234 élèves ont intégré les locaux flambants neufs de la nouvelle école Simone-Lagrange, au sein du secteur Jean-Macé à Grenoble. Une ouverture qui s’inscrit dans le Plan écoles de la municipalité, prévoyant quatre nouvelles écoles et deux extensions. Une journée portes ouvertes est organisée mercredi 28 janvier.

 

 

À l’oc­ca­sion de l’ou­ver­ture de la nou­velle école Simone-Lagrange, la Ville de Grenoble a déroulé le tapis rouge aux 234 élèves de l’é­ta­blis­se­ment : 104 de mater­nelle et 130 de cours élé­men­taire. Tous ont inté­gré les nou­veaux locaux, situés dans le sec­teur Jean-Macé, ce 26 février à l’oc­ca­sion de cette “petite » ren­trée fai­sant suite aux vacances d’hi­ver.

 

 

Une capacité de 385 élèves

 

Bâtie entre mai 2016 et décembre 2017, l’é­cole Simone-Lagrange porte le nom d’une figure emblé­ma­tique de la Résistance, qui compta parmi les témoins-clés durant le pro­cès de Klaus Barbie. Elle est par ailleurs située dans la nou­velle rue Mélinée-et-Missak-Manouchian, couple res­capé du géno­cide armé­nien de 1915 qui s’illus­trera éga­le­ment dans la résis­tance.

 

Fabien Malbet, adjoint à l'École, donne le dernier coup de balai sur le tapis rouge © Ville de Grenoble

Fabien Malbet, adjoint à l’École, donne le der­nier coup de balai sur le tapis rouge © Ville de Grenoble

 

Au total, l’é­cole peut accueillir 385 enfants, répar­tis dans qua­torze classe : cinq classes de mater­nelle et neuf classes d’élé­men­taire. Elle peut par ailleurs comp­ter jus­qu’à 367 demi-pen­sion­naires. Elle héberge, enfin, un centre de loi­sirs per­met­tant de rece­voir 100 enfants en dehors des périodes sco­laires.

 

 

Journée portes ouvertes le 28 février

 

Afin de per­mettre aux parents de décou­vrir la nou­velle école, une jour­née portes ouvertes est orga­ni­sée le mer­credi 28 février à par­tir de 10 h 30. L’inauguration offi­cielle est, pour sa part, pré­vue le 22 juin 2018. Et dès ren­trée de sep­tembre, les élèves actuel­le­ment sco­la­ri­sés à l’é­cole Claude-Bernard rejoin­dront les rangs de Simone-Lagrange.

 

La nouvelle école de Grenoble Simone-Lagrange a accueilli lundi 26 février ses 234 nouveaux élèves, de classes de maternelle ou de cours élémentaire.Éric Piolle à l'ouverture de l'école © Ville de Grenoble

Éric Piolle à l’ou­ver­ture de l’é­cole © Ville de Grenoble

 

Dans une vidéo pos­tée sur les réseaux sociaux et YouTube, le maire de Grenoble Éric Piolle ne manque pas de van­ter la « pre­mière école de cette nou­velle géné­ra­tion ». Le Plan école de la Ville com­prend l’ou­ver­ture de quatre écoles et l’ex­ten­sion de deux autres, avec une atten­tion por­tée à la qua­lité de l’air inté­rieur, l’en­ca­dre­ment et… l’a­li­men­ta­tion. Éric Piolle pro­met ainsi 50 % de pro­duits bios et locaux, ainsi qu’un repas végé­ta­rien par semaine.

 

 

FM

 

Grenoble Finaliste pour le concours de Capitale Verte
commentez lire les commentaires
4310 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. Par ailleurs, on a nul droit d’im­po­ser un menu végé­ta­rien par semaine. On peut pro­po­ser des alter­na­tives à la viande.
    Quant au 50% de bio local, nous avons lon­gue­ment répondu là des­sus : ce n’est pas le cas et ce ne sera pas le cas pour des rai­sons de dis­po­ni­bi­lité des pro­duits et de coût…

    sep article
  2. Ce qui est drôle c’est que le gosses vont le peler le der­rière, car la géo­the­mie ne fonc­tionne pas… Allez donc deman­der aux habi­tants des nou­veaux immeubles (sola­ris, je cors) ce qu’ils en pensent, car ils se gèlent depuis des mois…

    sep article