Pierre Vaultier en or sur le snowboard cross, Martin Fourcade peut s’en vouloir

sep article

FIL INFO – Pierre Vaultier a apporté à la France sa troisième médaille d’or lors des JO de PyeongChang. Victorieux en snowboard cross à Sotchi il y a quatre ans, le Haut-Alpin a réussi à conserver son titre olympique en Corée du Sud. Alors qu’il était en tête du 20 km, le biathlète Martin Fourcade a raté ses deux dernières cibles, ce qui le prive de podium.

 

 

La France a vu son compteur de médailles progresser d’une unité aux Jeux olympiques de PyeongChang. Elle en compte désormais six. Ce jeudi 15 février, Pierre Vaultier a décroché la médaille d’or en snowboard cross.

 

Pierre Vaultier, le snowboarder de Serre Chevalier, est désormais double champion olympique. © DR

Pierre Vaultier, le snowboarder de Serre Chevalier, est désormais double champion olympique. © DR

Champion olympique à Sotchi en 2014, le snowborder de Serre Chevalier a assumé son statut de favori en finale. Le champion du monde 2017 et leader de la Coupe du monde l’emporte devant l’Australien Jarryd Hugues et l’Espagnol Regino Hernandez. « C’est une belle deuxième médaille d’or. J’ai du mal à dire ce que je ressens. Ce sont des très grosses émotions », a-t-il réagi, après sa victoire, au micro de France Télévisions

 

Mais Pierre Vaultier a failli tout perdre en demi-finales. Pris dans une chute collective, le Haut-Alpin est reparti pour se classer troisième, la dernière place qualificative pour la finale. « J’ai eu des petits pépins de course à chaque run mais j’avais une belle étoile. C’est un coup de chance de passer en finale. Mon coach m’a dit : ’il ne peut plus rien t’arriver’. »

 

 

Martin Fourcade « en colère »

 

L’équipe de France a été moins en réussite sur d’autres disciplines. À commencer par le biathlon.

Champion olympique de la poursuite le 13 février, Martin Fourcade avait toutes les cartes en main pour décrocher une nouvelle médaille d’or ce jeudi. En tête du 20 km, avec un sans-faute au tir, le biathlète installé à Villard-de-Lans a manqué ses deux dernières cibles. Il doit se contenter de la cinquième place à l’arrivée. « Je suis en colère. J’ai été très très nul sur ces deux dernières balles », a déclaré sans concession Martin Fourcade à France Télévisions.

 

Finalement cinquième, Martin Fourcade avait toutes les cartes en main pour s'imposer sur le 20 km. © DR

Finalement cinquième, Martin Fourcade avait toutes les cartes en main pour s’imposer sur le 20 km. © DR

C’est son grand rival norvégien Johannes Boe qui s’est imposé malgré lui aussi deux fautes au tir. Le Slovène Jakov Fak décroche l’argent et l’Autrichien Dominik Landertinger le bronze.

 

Chez les femmes pas de nouvelle médaille non plus. Troisième de la poursuite le 13 février, Anaïs Bescond n’a pas pu rééditer cette performance sur le 15 km individuel ce jeudi. Malade, la Jurassienne a fini 31e d’une course remportée à la surprise générale par Hanna Oeberg. La Suédoise, 22 ans, devance la Slovaque Anastasia Kuzmina et l’Allemande Laura Dahlmeier déjà double championne olympique lors de ces Jeux.

 

 

Grosse déception pour Tessa Worley en géant

 

En ski alpin, il n’y a pas eu plus de succès. Candidate au moins au podium en géant, Tessy Worley, la skieuse du Grand-Bornand, n’a pris que la septième place. La Haut-Savoyarde termine à plus d’une seconde (1″07) de l’intouchable américaine Mikaela Shiffrin. La Norvégienne Ragnhild Mowinckel et l’Italienne Federica Brignone complètent le podium.

 

Le gala des Internationaux de France de patinage 2017. Vanessa James et Morgan Cipres. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre’net

Les patineurs français Vanessa James et Morgan Ciprès ont terminé cinquièmes dans la catégorie couples. © Yuliya Ruzhechka – Place Gre’net

« Je suis triste. Hyper déçue », a confié Tessy Worley sur le site de L’Équipe. […] « Je vois que je passe à côté d’un rêve. C’est quelque chose qui fait rêver de voir les trois filles qui lèvent les bras dans l’aire l’arrivée. »

 

En patinage artistique, le couple français Vanessa James et Morgan Ciprès se classe cinquième. La victoire est revenue à Aljona Savchenko et Bruno Massot. Particularité du couple allemand : Bruno Massot est né à Caen, il a été naturalisé allemand en 2017, et Aljona Savchenko est d’origine ukrainienne. Ils l’emportent devant les Chinois Wenjing Sui et Cong Han et les Canadiens Meagan Duhamel et Eric Radford.

 

LG

 

commentez lire les commentaires
1545 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.