Le Conseil d'État a dans une décision rendue le 28 juin confirmé la validité de la prorogation de la déclaration d'utilité publique du tunnel du Lyon-Turin.

Lyon-Turin : l’ADTC de Savoie conteste le rapport du Conseil d’orientation des infrastructures

Lyon-Turin : l’ADTC de Savoie conteste le rapport du Conseil d’orientation des infrastructures

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FIL INFO – L’association pour le développement des transports en commun de Savoie interpelle Nicolas Hulot et Élisabeth Borne après les recommandations du Conseil d’orientation des infrastructures de différer le chantier des accès au Lyon-Turin.

 

 

La contribution de la France au financement du Lyon-Turin a-t-elle été inscrite au budget de l'État ? Un document officiel atteste du contraire...

Chantier du Lyon-Turin à Saint-Martin-la Porte. © Telt

L’association pour le déve­lop­pe­ment des trans­ports en com­mun (ADTC) de Savoie ne trouve pas à son goût le rap­port du Conseil d’o­rien­ta­tion des infra­struc­tures (COI). Rapport qui recom­mande de remettre à plus tard les accès fer­ro­viaires au Lyon-Turin pour se concen­trer sur la moder­ni­sa­tion de la ligne Dijon-Modane,

 

Elle vient donc d’a­dres­ser un cour­rier aux ministres de la Transition éco­lo­gique et soli­daire Nicolas Hulot et aux Transports, Élisabeth Borne.

 

Entre les ren­for­ce­ments d’installations élec­triques et l’amélioration de l’exploitation, moder­ni­ser le tron­çon Dijon-Ambérieu-Chambéry-Montmélian-Saint-Jean-de-Maurienne coû­te­rait 700 mil­lions d’eu­ros, dixit le rap­port. Étalée dans le temps, cette opé­ra­tion per­met­trait d’apporter « une pre­mière réponse à la pro­blé­ma­tique du contour­ne­ment fer­ro­viaire lyon­nais pour les tra­fics nord-ouest/­sud-est, tout en sou­la­geant le nœud lyon­nais, et aux besoins liés à l’ouverture le moment venu du tun­nel inter­na­tio­nal du Lyon-Turin ».

 

Un mon­tant sous-estimé pour l’ADTC. Qui fait remar­quer qu’il n’in­clut ni les amé­na­ge­ments néces­saires à la pro­tec­tion du lac du Bourget, ni l’a­jout d’une troi­sième voie, « au mini­mum », pour la tra­ver­sée du nœud fer­ro­viaire de Chambéry.

 

 

Pour l’ADTC, ce doublement de voies ne permettra pas de concurrencer la route

 

Quant à l’é­tude, pré­co­ni­sée par ce panel d’é­lus et d’ex­perts, de solu­tions pour dis­po­ser d’une infra­struc­ture à deux voies cir­cu­lables à vitesse per­for­mante entre Saint-André-le-Gaz et Chambéry, elle exis­te­rait déjà pour l’as­so­cia­tion savoyarde.

 

Tracé du Lyon-Turin © document La Transalpine

Tracé du Lyon-Turin © docu­ment La Transalpine

« Cette étude a déjà été réa­li­sée en 1997 par la SNCF, dans le cadre des accès au tun­nel de base au Lyon-Turin, fait remar­quer Jérôme Rebourg, pré­sident de l’ADTC Savoie et membre de la FNAUT Auvergne Rhône-Alpes. Elle indique que le coût des amé­na­ge­ments de l’in­fra­struc­ture serait d’environ 600 mil­lions d’eu­ros pour un relè­ve­ment de la vitesse de 90 km/heure à 120 km/heure et un gain de temps de 5 minutes. »

 

« Ces 600 mil­lions sont à majo­rer for­te­ment, du fait de l’é­vo­lu­tion des normes, en par­ti­cu­lier pour trai­ter les qua­rante pas­sages à niveaux, et de l’ur­ba­ni­sa­tion lar­ge­ment ren­for­cée depuis 1997. » Pour l’ADTC, ce dou­ble­ment ne per­met­tra pas de concur­ren­cer la route, et notam­ment l’A43, « beau­coup plus directe vers Lyon ».

 

 

L’ADTC demande une réunion en urgence avec la SNCF

 

L’association, qui se dit « sidé­rée » par les pré­co­ni­sa­tions du COI, demande la tenue d’une réunion avec la SNCF afin de connaître la dis­po­ni­bi­lité des sillons fret pour la tra­ver­sée de Chambéry « sans sup­pri­mer de TER et TGV aux heures de pointe ». Pour l’ADTC, le nœud fer­ro­viaire de Chambéry est dans l’in­ca­pa­cité d’ab­sor­ber autant de tra­fic, cou­plée avec l’aug­men­ta­tion en 2017 des poids-lourds vers l’Italie : + 8 % via le tun­nel du Mont-Blanc et + 4,8 % via le tun­nel du Fréjus.

 

« Ces 80 000 poids-lourds sup­plé­men­taires cor­res­pondent à plus de deux fois le nombre de poids-lourds embar­qués par les cinq navettes quo­ti­diennes (par sens) de l’au­to­route fer­ro­viaire alpine entre Aiton, après Chambéry et Ambassano, en Italie », cal­cule l’ADTC. À ce rythme et sim­ple­ment pour absor­ber cette hausse, il fau­dra ajou­ter plus de cent trains par jour sur la ligne his­to­rique, à l’ou­ver­ture du tun­nel de base en 2029. »

 

PC

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Une mise en scène des dealers de Mistral relance le débat sur les trafics et la sécurité à Grenoble
Une mise en scène des dealers de Mistral relance le débat sur les trafics et la sécurité à Grenoble

  FOCUS — Une vidéo mettant en scène des dealers du quartier Mistral équipés d'armes de guerre relance le débat sur la sécurité et le Lire plus

Trafic de stupéfiants DR
Un important trafic de stupéfiants démantelé par le groupe d’action anti-drogue à Fontaine

  FLASH INFO - Ce 15 décembre 2020, le Groupe d'action anti-drogue de la Sûreté départementale de l'Isère a démantelé un important trafic de stupéfiants, Lire plus

Trois nouvelles personnes ont été mises en examen dans le cadre de la saisie de 16 gk de cocaïne à Grenoble en août 2020.
Trois nouvelles mises en examen après la saisie de 16 kg de cocaïne

  FLASH INFO - Trois nouvelles personnes ont été mises en examen ce 15 octobre 2020 pour trafic de stupéfiants et association de malfaiteurs, dans Lire plus

Pro et anti-Lyon-Turin reviennent sur le rapport de la Cour des comptes européenne. Accablant... mais pas pour les mêmes raisons.
La subvention au Lyon-Turin prolongée de trois ans : un « gaspillage massif d’argent public » pour des eurodéputés

  DÉCRYPTAGE - La Commission européenne a prorogé de trois ans la subvention allouée au Lyon-Turin. Car le retard s'accumule sur le chantier. Plusieurs eurodéputés, Lire plus

Flash Info

|

22/06

22h54

|

|

22/06

21h39

|

|

22/06

14h36

|

|

21/06

17h04

|

|

21/06

13h01

|

|

21/06

10h31

|

|

19/06

18h19

|

|

18/06

17h03

|

Ville de Grenoble - Anneau de vitesse

Les plus lus

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d'oiseaux

Environnement| La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d’oiseaux

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin