L'ex-Front national Mireille d'Ornano, alliée à l'ex Debout la France Alain Bonnet, présente les délégués sud-isérois du nouveau mouvement Les Patriotes.

Les Patriotes prennent leurs marques en Isère, por­tés par l’ex-FN Mireille d’Ornano

Les Patriotes prennent leurs marques en Isère, por­tés par l’ex-FN Mireille d’Ornano

FOCUS – Les Patriotes, mou­ve­ment fondé par Florian Philippot, s’or­ga­nise en Isère comme dans le reste de la France en pré­vi­sion des Européennes de 2019. C’est l’ex-Front natio­nal Mireille d’Ornano, rejointe par l’ex-Debout la France Alain Bonnet, qui tient les rênes du mou­ve­ment dans le dépar­te­ment. Et pré­sente déjà ses délé­gués pour les cir­cons­crip­tions du Sud Isère.

D’un côté, Mireille d’Ornano, ex-Front natio­nal mais tou­jours conseillère muni­ci­pale de Grenoble et dépu­tée euro­péenne. De l’autre, Alain Bonnet, ancien secré­taire dépar­te­men­tal adjoint de Debout la France (DLF). Leur point com­mun ? Tous deux ont quitté leurs par­tis res­pec­tifs et rejoint le jeune mou­ve­ment des Patriotes, fondé par Florian Philippot après sa dis­grâce auprès de Marine Le Pen.

Logo Les Patriotes. DR

Logo Les Patriotes. DR

« Nous sommes en train de nous implan­ter par­tout et de tis­ser tout un maillage ter­ri­to­rial », se réjouit Mireille d’Ornano, nom­mée réfé­rente des Patriotes pour l’Isère et réfé­rente pro­vi­soire pour la région Auvergne-Rhône-Alpes, « le temps que tout soit mis en place ».

À l’heure actuelle, seuls deux dépar­te­ments de la région n’ont pas encore de réfé­rents : l’Ardèche et la Drôme. Dans le cas de ce der­nier, une nomi­na­tion devrait sur­ve­nir prochainement.

« Des gens diplô­més qui veulent s’investir »

Au sein même de l’Isère, les res­pon­sables de chaque cir­cons­crip­tion prennent pro­gres­si­ve­ment leurs fonc­tions. Et c’est dans les locaux de son asso­cia­tion Fraternité fran­çaise, un étage au-des­sus de ses anciens bureaux du Front natio­nal, que Mireille d’Ornano pré­sen­tait le ven­dredi 19 jan­vier les délé­gués Patriotes pour le Sud-Isère.

Les Patriotes du Sud-Isère. De gauche à droite, Pascal Vital, Mireille d'Ornano, Alain Bonnet, Mickaël Julian et Michèle Flament © Florent Mathieu - Pace Gre'net

Les Patriotes du Sud-Isère. De gauche à droite, Pascal Vital, Mireille d’Ornano, Alain Bonnet, Mickaël Julian et Michèle Flament © Florent Mathieu – Pace Gre’net

Alain Bonnet est délé­gué à la pre­mière cir­cons­crip­tion et, acces­soi­re­ment, chargé des rela­tions avec la presse. Pascal Vital, cadre supé­rieur, gèrera la deuxième. Sur la troi­sième cir­cons­crip­tion, on retrouve Michèle Flament, qui fut notam­ment pré­si­dente régio­nale de l’Ordre des infir­miers. Et sur la neu­vième, Mickaël Julian, éga­le­ment ex-DLF et pré­sident de l’as­so­cia­tion Citoyens levez vous.

Des pro­fils révé­la­teurs d’un mou­ve­ment hété­ro­clite ? Mireille d’Ornano se dit « ravie » de la cen­taine d’adhé­rents qui ont rejoint le mou­ve­ment en Isère : « C’est com­plé­te­ment autre chose que ce qu’on avait comme popu­la­tion au Front natio­nal. On trouve des jeunes, des gens diplô­més qui veulent s’in­ves­tir », décrit-elle. La conseillère muni­ci­pale n’est pour autant pas la seule trans­fuge du FN au sein des Patriotes.

Patriotes contre « européistes »

Un idéal fédère tous ces ral­lie­ments : le sou­ve­rai­nisme. « L’échiquier poli­tique est en train de chan­ger, ana­lyse Alain Bonnet. Dans trois ou quatre ans, on ne dira plus la gauche ou la droite. Soit vous vous bat­tez pour votre pays, vous êtes sou­ve­rain et patriote, soit vous êtes mon­dia­liste, et l’Europe d’au­jourd’­hui vous convient. »

Alain Bonnet et Mireille d'Ornano © Florent Mathieu - Place Gre'net

Alain Bonnet et Mireille d’Ornano © Florent Mathieu – Place Gre’net

Et l’an­cien DLF de moquer l’ef­fon­dre­ment du Parti socia­liste, du Front natio­nal ou des Républicains. Est-ce à dire que la pous­sée à droite toute de Laurent Wauquiez ne les inquiète pas ? « Un euro­péiste ! », répond Alain Bonnet. Quant à Marine Le Pen, « elle n’est plus recon­nue », estime Mireille d’Ornano. Qui n’est pas près de par­don­ner de s’être fait « cou­per la tête » en mai 2016, après s’être affi­chée aux côtés de Jean-Marie Le Pen durant la célé­bra­tion de Jeanne d’Arc.

La « colonne ver­té­brale » de Florian Philippot

Quand Florian Philippot prenait la pose avec Mireille d'Ornano aux assises du FN. Le « Marine présidente » n'est plus d'actualité © Mireille d'Ornano - Facebook

Quand Florian Philippot pre­nait la pose avec Mireille d’Ornano aux assises du FN. Le « Marine pré­si­dente » n’est plus d’ac­tua­lité © Mireille d’Ornano – Facebook

Les Patriotes isé­rois en sont convain­cus, seul Florian Philippot a la « colonne ver­té­brale » néces­saire pour mener le com­bat face à une Europe et un euro décriés à l’envi. « Il a les idées, le cha­risme, le dyna­misme. Et on est bien conscients que Macron va se pré­sen­ter une deuxième fois, alors il faut quel­qu’un de jeune en face de lui ! », sou­ligne Alain Bonnet.

En atten­dant la pro­chaine élec­tion pré­si­den­tielle, ce sont les euro­péennes de 2019 qui feront figure de test pour le nou­veau mou­ve­ment souverainiste.

Mireille d’Ornano envi­sage déjà une large vic­toire du camp anti-euro­péen. « Ils ont peur, les euro­péistes. Ils ne font pas les fiers ! », savoure-t-elle. Avant d’an­non­cer la venue de Florian Philippot en région gre­no­bloise, le 3 février pro­chain. Soit quinze jours avant la tenue du congrès fon­da­teur du mouvement.

FM

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le PCF André Chassaigne et le RN Jordan Bardella s'invitent à la Foire de printemps de Beaucroissant 2024
Beaucroissant : le PCF André Chassaigne et le RN Jordan Bardella s’in­vitent à la Foire de prin­temps 2024

FLASH INFO - La Foire de printemps de Beaucroissant est de retour pour sa 53e édition, les samedi 20 et dimanche 21 avril 2024. Version Lire plus

Le groupe Société civile d'Alain Carignon édite un livret pour fustiger les 10 ans de mandat d'Éric Piolle
Le groupe Société civile d’Alain Carignon édite un livret sur les 10 ans de man­dat d’Éric Piolle

FOCUS - Le groupe d'opposition de Grenoble Société civile a édité un document d'une douzaine de pages dressant le bilan des dix ans de mandat Lire plus

StopMicro revendique une "victoire" après la suspension du projet d'extension de Soitec sur Bernin
Suspension du pro­jet d’ex­ten­sion de Soitec à Bernin : StopMicro reven­dique une « victoire »

FLASH INFO - Le collectif StopMicro revendique une victoire alors que l'entreprise Soitec vient de suspendre son extension prévue sur la zone d'activité économique de Lire plus

Domène : l’élu RN Quentin Feres s’op­pose à une lec­ture théâ­trale, qua­li­fiée de « pro­mo­tion du wokisme », à la médiathèque

EN BREF - Le conseiller municipal Rassemblement national de Domène Quentin Feres, membre de la majorité, s'oppose à l'organisation d'une lecture théâtrale du livre La Lire plus

"Arabes de service": deux élues grenobloises portent plainte contre une troisième pour injure raciste
« Arabes de ser­vice » : deux élues gre­no­bloises portent plainte contre une troi­sième pour injure raciste

FOCUS - La Ville de Grenoble a validé l'octroi de la protection fonctionnelle en faveur de ses élues Salima Djidel et Kheira Capdepon contre une Lire plus

À la Métropole de Grenoble, le débat sur la compétence "nappes souterraines" tourne en eau de boudin
À la Métropole de Grenoble, le débat sur la com­pé­tence « nappes sou­ter­raines » tourne en eau de boudin

FOCUS - Une délibération pour modifier les statuts de la Métropole de Grenoble a donné lieu à de nouveaux échanges au vitriol lors du conseil Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !