L'ex-Front national Mireille d'Ornano, alliée à l'ex Debout la France Alain Bonnet, présente les délégués sud-isérois du nouveau mouvement Les Patriotes.

Les Patriotes prennent leurs marques en Isère, por­tés par l’ex-FN Mireille d’Ornano

Les Patriotes prennent leurs marques en Isère, por­tés par l’ex-FN Mireille d’Ornano

FOCUS – Les Patriotes, mou­ve­ment fondé par Florian Philippot, s’or­ga­nise en Isère comme dans le reste de la France en pré­vi­sion des Européennes de 2019. C’est l’ex-Front natio­nal Mireille d’Ornano, rejointe par l’ex-Debout la France Alain Bonnet, qui tient les rênes du mou­ve­ment dans le dépar­te­ment. Et pré­sente déjà ses délé­gués pour les cir­cons­crip­tions du Sud Isère.

D’un côté, Mireille d’Ornano, ex-Front natio­nal mais tou­jours conseillère muni­ci­pale de Grenoble et dépu­tée euro­péenne. De l’autre, Alain Bonnet, ancien secré­taire dépar­te­men­tal adjoint de Debout la France (DLF). Leur point com­mun ? Tous deux ont quitté leurs par­tis res­pec­tifs et rejoint le jeune mou­ve­ment des Patriotes, fondé par Florian Philippot après sa dis­grâce auprès de Marine Le Pen.

Logo Les Patriotes. DR

Logo Les Patriotes. DR

« Nous sommes en train de nous implan­ter par­tout et de tis­ser tout un maillage ter­ri­to­rial », se réjouit Mireille d’Ornano, nom­mée réfé­rente des Patriotes pour l’Isère et réfé­rente pro­vi­soire pour la région Auvergne-Rhône-Alpes, « le temps que tout soit mis en place ».

À l’heure actuelle, seuls deux dépar­te­ments de la région n’ont pas encore de réfé­rents : l’Ardèche et la Drôme. Dans le cas de ce der­nier, une nomi­na­tion devrait sur­ve­nir prochainement.

« Des gens diplô­més qui veulent s’investir »

Au sein même de l’Isère, les res­pon­sables de chaque cir­cons­crip­tion prennent pro­gres­si­ve­ment leurs fonc­tions. Et c’est dans les locaux de son asso­cia­tion Fraternité fran­çaise, un étage au-des­sus de ses anciens bureaux du Front natio­nal, que Mireille d’Ornano pré­sen­tait le ven­dredi 19 jan­vier les délé­gués Patriotes pour le Sud-Isère.

Les Patriotes du Sud-Isère. De gauche à droite, Pascal Vital, Mireille d'Ornano, Alain Bonnet, Mickaël Julian et Michèle Flament © Florent Mathieu - Pace Gre'net

Les Patriotes du Sud-Isère. De gauche à droite, Pascal Vital, Mireille d’Ornano, Alain Bonnet, Mickaël Julian et Michèle Flament © Florent Mathieu – Pace Gre’net

Alain Bonnet est délé­gué à la pre­mière cir­cons­crip­tion et, acces­soi­re­ment, chargé des rela­tions avec la presse. Pascal Vital, cadre supé­rieur, gèrera la deuxième. Sur la troi­sième cir­cons­crip­tion, on retrouve Michèle Flament, qui fut notam­ment pré­si­dente régio­nale de l’Ordre des infir­miers. Et sur la neu­vième, Mickaël Julian, éga­le­ment ex-DLF et pré­sident de l’as­so­cia­tion Citoyens levez vous.

Des pro­fils révé­la­teurs d’un mou­ve­ment hété­ro­clite ? Mireille d’Ornano se dit « ravie » de la cen­taine d’adhé­rents qui ont rejoint le mou­ve­ment en Isère : « C’est com­plé­te­ment autre chose que ce qu’on avait comme popu­la­tion au Front natio­nal. On trouve des jeunes, des gens diplô­més qui veulent s’in­ves­tir », décrit-elle. La conseillère muni­ci­pale n’est pour autant pas la seule trans­fuge du FN au sein des Patriotes.

Patriotes contre « européistes »

Un idéal fédère tous ces ral­lie­ments : le sou­ve­rai­nisme. « L’échiquier poli­tique est en train de chan­ger, ana­lyse Alain Bonnet. Dans trois ou quatre ans, on ne dira plus la gauche ou la droite. Soit vous vous bat­tez pour votre pays, vous êtes sou­ve­rain et patriote, soit vous êtes mon­dia­liste, et l’Europe d’au­jourd’­hui vous convient. »

Alain Bonnet et Mireille d'Ornano © Florent Mathieu - Place Gre'net

Alain Bonnet et Mireille d’Ornano © Florent Mathieu – Place Gre’net

Et l’an­cien DLF de moquer l’ef­fon­dre­ment du Parti socia­liste, du Front natio­nal ou des Républicains. Est-ce à dire que la pous­sée à droite toute de Laurent Wauquiez ne les inquiète pas ? « Un euro­péiste ! », répond Alain Bonnet. Quant à Marine Le Pen, « elle n’est plus recon­nue », estime Mireille d’Ornano. Qui n’est pas près de par­don­ner de s’être fait « cou­per la tête » en mai 2016, après s’être affi­chée aux côtés de Jean-Marie Le Pen durant la célé­bra­tion de Jeanne d’Arc.

La « colonne ver­té­brale » de Florian Philippot

Quand Florian Philippot prenait la pose avec Mireille d'Ornano aux assises du FN. Le « Marine présidente » n'est plus d'actualité © Mireille d'Ornano - Facebook

Quand Florian Philippot pre­nait la pose avec Mireille d’Ornano aux assises du FN. Le « Marine pré­si­dente » n’est plus d’ac­tua­lité © Mireille d’Ornano – Facebook

Les Patriotes isé­rois en sont convain­cus, seul Florian Philippot a la « colonne ver­té­brale » néces­saire pour mener le com­bat face à une Europe et un euro décriés à l’envi. « Il a les idées, le cha­risme, le dyna­misme. Et on est bien conscients que Macron va se pré­sen­ter une deuxième fois, alors il faut quel­qu’un de jeune en face de lui ! », sou­ligne Alain Bonnet.

En atten­dant la pro­chaine élec­tion pré­si­den­tielle, ce sont les euro­péennes de 2019 qui feront figure de test pour le nou­veau mou­ve­ment souverainiste.

Mireille d’Ornano envi­sage déjà une large vic­toire du camp anti-euro­péen. « Ils ont peur, les euro­péistes. Ils ne font pas les fiers ! », savoure-t-elle. Avant d’an­non­cer la venue de Florian Philippot en région gre­no­bloise, le 3 février pro­chain. Soit quinze jours avant la tenue du congrès fon­da­teur du mouvement.

FM

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le conseil métropolitain du 3 février 2023.
La Métropole de Grenoble a adopté son bud­get pri­mi­tif 2023, avec des débats reflé­tant les cli­vages poli­tiques traditionnels

FOCUS - Le conseil métropolitain a adopté, vendredi 3 février 2023, son budget primitif 2023 d'un montant de 851 millions d'euros. La Métropole de Grenoble Lire plus

Vente des actions Grenoble habitat de la Ville de Grenoble: premières réactions des oppositions grenobloises
Vente des actions Grenoble habi­tat de la Ville de Grenoble : pre­mières réac­tions des oppo­si­tions grenobloises

FLASH INFO - Ce n'est pas une surprise: l'annonce de la cession de la totalité des actions Grenoble Habitat détenues par la Ville de Grenoble Lire plus

Le Mois décolonial de retour à Grenoble pour sa troisième édition, du 4 mars au 8 avril 2023
Le Mois déco­lo­nial de retour à Grenoble pour sa troi­sième édi­tion, du 4 mars au 8 avril 2023

FOCUS - La troisième édition du Mois décolonial se tient à Grenoble du 4 mars au 8 avril 2023, avec une quarantaine d’événements. La Ville Lire plus

GHM de Grenoble : la Métropole vote un vœu au gou­ver­ne­ment, à l’ARS et aux mutuelles sur fond de chan­ge­ment de direction

FOCUS - Le conseil métropolitain a adopté à l'unanimité, vendredi 3 février 2023, un vœu sur le Groupe hospitalier mutualiste de Grenoble (GHM). Celui-ci fait Lire plus

La Ville de Grenoble annonce céder la totalité de ses actions Grenoble habitat à la CDC Habitat pour la fin 2023
La Ville de Grenoble annonce céder la tota­lité de ses actions Grenoble habi­tat à la CDC Habitat pour la fin 2023

FOCUS - Grenoble habitat doit rejoindre le groupe CDC Habitat à la fin de l'année. C'est ce qu'annonce la Ville de Grenoble par voie de Lire plus

Le Département de l'Isère annonce la plantation de 300 arbres sur le site du Musée dauphinois à Grenoble
Le Département de l’Isère annonce la plan­ta­tion de 300 arbres sur le site du Musée dau­phi­nois à Grenoble

FLASH INFO - Dans le cadre de son dispositif "un arbre un habitant" initié en 2022, le Département de l'Isère annonce la plantation prochaine de Lire plus

Flash Info

|

09/02

12h28

|

|

08/02

18h42

|

|

08/02

15h37

|

|

07/02

18h55

|

|

07/02

11h46

|

|

07/02

10h52

|

|

07/02

9h50

|

|

06/02

18h52

|

|

04/02

19h12

|

|

03/02

17h13

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Abonnement| Réforme des retraites : blo­cage à Sciences Po Grenoble, le syn­di­cat Uni réagit, les blo­queurs répliquent

Politique| Nouvel appel à la mobi­li­sa­tion à Grenoble contre la réforme des retraites mardi 31 jan­vier 2023

Agenda

Je partage !