Grenoble Habitat attaque les déposants d’un recours mais se défend de toute intimidation

Grenoble Habitat attaque les déposants d’un recours mais se défend de toute intimidation

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

DÉCRYPTAGE – L’association Vivre à Grenoble et deux riverains sont assignés devant le tribunal de grande instance de Grenoble pour avoir déposé un recours contre le projet de construction de logements sur l’emplacement de l’ancien garage Galtier. Le bailleur social Grenoble Habitat juge la procédure, encore en cours, abusive et réclame pas moins de 2,3 millions d’euros. Une « mesure d’intimidation », jugent les intéressés.

 

 

Deux mil­lions trois cent mille euros, c’est la somme que réclame le bailleur social Grenoble Habitat en assi­gnant Vivre à Grenoble et deux Grenoblois – Marie-Pierre Merel et Emmanuel Vincent – devant le Tribunal de grande ins­tance (TGI). La rai­son ? L’association et les deux rive­rains du Chemin Meney ont déposé un recours contre le “chan­tier Galtier”.

 

Le “chantier Galtier” à Grenoble, côté Chemin Meney © Florent Mathieu - Place Gre'net

Le “chan­tier Galtier” à Grenoble, côté Chemin Meney © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

Situé sur l’emplacement de l’an­cien garage Galtier, le ter­rain de près de 7 500 m2 doit accueillir pas moins de 150 loge­ments, dont près de la moi­tié sociaux. L’endroit semble idéal pour construire : le ter­rain, qui jouxte le cours de la Libération et la rue des Alliés, est direc­te­ment des­servi par la ligne de tram E. Mais le pro­jet est loin de plaire à tout le monde…

 

 

Un chantier en contradiction avec le Plan local d’urbanisme ?

 

Pour Marie-Pierre Merel et Emmanuel Vincent, qui habitent tous deux à deux pas du chan­tier, le pro­jet repré­sente une « den­si­fi­ca­tion » de la popu­la­tion du quar­tier, et contre­dit le Plan local d’ur­ba­nisme (PLU) des­siné par la Ville de Grenoble. Qui, rap­pe­lons-le, est action­naire à plus de 50 % de Grenoble Habitat, et a nommé sa conseillère muni­ci­pale Maryvonne Boileau pré­si­dente du bailleur social.

 

Soutenus par l’as­so­cia­tion Vivre à Grenoble, les deux rive­rains ont ainsi déposé un recours devant le tri­bu­nal admi­nis­tra­tif, consi­dé­rant par exemple que le pro­jet n’est pas aux normes en ce qui concerne le nombre de places de par­kings pré­vues pour les rési­dents futurs et actuels. La pro­por­tion d’es­paces verts leur pose éga­le­ment souci, insuf­fi­sante mal­gré l’a­jout d’une pla­cette… « en béton poreux », nous pré­cisent les habitants.

 

Le chantier aux couleurs de Grenoble Habitat © Florent Mathieu - Place Gre'net

Le chan­tier aux cou­leurs de Grenoble Habitat © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

L’un des points clés du recours concerne la hau­teur des immeubles en pré­vi­sion. Si celle-ci n’ex­cède pas les normes du PLU, il n’en va pas de même lorsque les bâti­ments sont à proxi­mité d’un nou­veau che­min créé pour l’oc­ca­sion. Pour Grenoble Habitat, les règles ne changent pas : le che­min en ques­tion n’est pas une “voie”. « C’est une voie, avec des entrées d’im­meuble, qui aura des adresses ! », répond Marie-Pierre Merel. Son nom serait même déjà choisi : l’al­lée des Cerisiers.

 

 

« Abus de droit » contre « mesure d’intimidation »

 

Autant de points que, sans sur­prise, conteste Grenoble Habitat. Pour elle, le recours déposé contre son chan­tier tra­duit la « volonté de nuire » des requé­rants, qui font « preuve d’une par­faite mau­vaise foi dans la mesure où ils […] ne dis­posent d’au­cun argu­ment juri­dique sérieux au sou­tien de leur argu­men­ta­tion ». C’est du moins ainsi qu’elle le for­mule dans son assi­gna­tion, avant de juger que le recours déposé est un « abus de droit » qui mérite sanction.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 79 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

L'association Les Jardins de la Buisserate dénonce la "répression policière" et appelle au dialogue
À Saint-Martin-le-Vinoux, le projet immobilier sur les jardins de la Buisserate fait polémique

  FOCUS - Le collectif Avenir des terres, soutenu par Vivre à Grenoble et la FNE Isère, s'oppose au projet de construction d'immeubles sur les Lire plus

Deux millions d’euros pour un recours ? Visés par une plainte de Grenoble Habitat, des Grenoblois interpellent les élus

  FIL INFO — Deux familles voisines du chantier Galtier de Grenoble Habitat interpellent les élus du conseil municipal de Grenoble. L'objet de leur courrier ? Lire plus

L’association Vivre à Grenoble accuse la Ville de vouloir faire taire toute « opposition citoyenne »

EN BREF - L'association Vivre à Grenoble crie son ras-le-bol face à ce qu'elle considère comme des pressions, voire des intimidations juridiques et financières, de Lire plus

Réunion de concertation à Grenoble en vue de la préparation du Plui. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Plan local d’urbanisme : la Métropole grenobloise a rendu sa copie – un bon compromis… “illisible” pour le citoyen ordinaire ?

DÉCRYPTAGE – Les habitants de la Métropole grenobloise auront bientôt à donner leur avis sur le Plan local d'urbanisme intercommunal, soumis à enquête publique. Le Lire plus

Réaménagement « en tranches » de la place Saint-Bruno : les élus face aux inquiétudes

FOCUS - À l'occasion de la réunion publique entre élus et habitants organisée fin mars par l'union de quartier Berriat, Saint-Bruno et Europole, la question Lire plus

UNE Café de projet destinée aux habitants du quartier (maison du projet)
Quartier de l’Esplanade à Grenoble : un nouveau départ, sur fond de mécontentement

DÉCRYPTAGE - On sait à présent à quoi ressemblera le futur quartier de l'Esplanade. Le plan-guide vient d’être voté, non sans provoquer des cris d’orfraie dans l’opposition. Lire plus

Flash Info

|

22/01

16h03

|

|

22/01

15h43

|

|

21/01

12h23

|

|

21/01

9h48

|

|

20/01

11h24

|

|

20/01

10h02

|

|

19/01

13h19

|

|

19/01

11h57

|

|

19/01

11h18

|

|

19/01

0h33

|

Les plus lus

Éric Piolle présentait ses voeux à la presse ce 13 janvier 2022. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Abonnement| Éric Piolle envisage un stationnement plus cher pour les SUV et de la vidéo-verbalisation en centre-ville

Chloé LE BRET

Politique| Grenoble : Chloé Le Bret, conseillère municipale à l’égalité des droits, démissionne suite à « une rupture de confiance »

Politique| Forte affluence à Grenoble pour la journée de grève dans l’Éducation nationale du jeudi 13 janvier

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin