Selon l'observatoire, CVCM favorise commerce, report modal et fréquentation du centre-ville de Grenoble. Mais il faudra attendre pour la pollution de l'air…

Réaménagements, limi­ta­tion du tra­fic, sou­tien aux com­mer­çants… 2018, année char­nière pour CVCM

Réaménagements, limi­ta­tion du tra­fic, sou­tien aux com­mer­çants… 2018, année char­nière pour CVCM

FOCUS – Grenoble-Alpes Métropole a pré­senté ce lundi 8 jan­vier la pré­fi­gu­ra­tion des amé­na­ge­ment des sec­teurs Rey-Agutte Sembat-Lyautey et République-Grenette-Montorge pré­vus par le pro­jet Cœur de ville, cœur de métro­pole (CVCM). Création d’une zone à tra­fic limité, déve­lop­pe­ment d’un axe Chronovélo, exten­sion du pla­teau pié­ton, trans­for­ma­tion de la place Grenette, sou­tien aux com­mer­çants… Autant de jalons pour une nou­velle étape de CVCM cen­sée « faire vivre et faire battre plus fort encore le cœur de la Métropole ».

La Métropole a présenté ce 8 janvier les aménagement des secteurs Rey-Agutte Sembat-Lyautey et République-Grenette-Montorge prévus par le projet CVCM. De gauche à droite : Yann Mongaburu, Guy Jullien, pascal Clouaire, Christophe Ferrari et Ludovic Bustos. © Joël Kermabon - Place Gre'net

De gauche à droite : Yann Mongaburu, Guy Jullien, Pascal Clouaire, Christophe Ferrari et Ludovic Bustos. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Élus de la Métropole et de la Ville de Grenoble, repré­sen­tants des unions com­mer­ciales, tech­ni­ciens… Il y avait du monde ce lundi 8 jan­vier au croi­se­ment de la rue Lesdiguières et du bou­le­vard Agutte Sembat.

Un lieu choisi par Grenoble-Alpes Métropole, le Syndicat mixte des trans­ports en com­mun (SMTC) et la Ville de Grenoble pour une visite des sec­teurs Rey-Agutte Sembat-Lyautey et République-Grenette-Montorge rela­tive au pro­jet Cœur de ville, cœur de Métropole (CVCM).

L’objectif de ce ras­sem­ble­ment ? La pré­sen­ta­tion par l’équipe tech­nique de la Métropole des mar­quages pro­vi­soires sur le bou­le­vard Agutte Sembat, des futurs amé­na­ge­ments dont celui de la place Grenette, et du fonc­tion­ne­ment de la toute nou­velle zone de tra­fic limité (ZTL). Mais aussi des tests d’usages qui vont se dérou­ler jusqu’aux pro­chains tra­vaux de réseaux.

Approuvés lors du Conseil métro­po­li­tain du 10 novembre 2017, les pro­grammes de cir­cu­la­tion et d’a­mé­na­ge­ment de ces sec­teurs démarrent effec­ti­ve­ment en ce début d’an­née. L’objectif de la Métropole ? Améliorer le cadre de vie urbain, déve­lop­per l’at­trac­ti­vité com­mer­ciale et la fré­quen­ta­tion du centre-ville.

Matérialiser « les grands prin­cipes de coha­bi­ta­tion entre usa­gers »

« L’année 2018, c’est une nou­velle étape du pro­jet Cœur de ville, cœur de métro­pole avec une nou­velle phase de réamé­na­ge­ment des espaces publics dans un objec­tif de recon­quête, d’a­pai­se­ment, de par­tage et de bien­veillance vis-à-vis de l’en­semble de ses usa­gers », déclare Yann Mongaburu, le pré­sident du SMTC.

Des vœux pieux mais concrè­te­ment que va-t-il se pas­ser en 2018 sur CVCM ? Concernant l’axe Rey-Agutte Sembat-Lyautey, avant des tra­vaux défi­ni­tifs pré­vus à l’au­tomne 2018, une signa­li­sa­tion pro­vi­soire a été déployée. Cette der­nière, à la confi­gu­ra­tion fidèle à celle de l’a­mé­na­ge­ment final, doit per­mettre de maté­ria­li­ser « les grands prin­cipes de coha­bi­ta­tion entre usa­gers », indiquent les ser­vices de la Métropole.

Boulevard Agutte Sembat. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Boulevard Agutte Sembat. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Il s’a­git là prin­ci­pa­le­ment de repen­ser l’a­mé­na­ge­ment du sec­teur avec un meilleur par­tage de l’es­pace public. Notamment en limi­tant la cir­cu­la­tion auto­mo­bile, en favo­ri­sant l’u­sage des cycles et des trans­ports en com­mun et en amé­lio­rant la cir­cu­la­tion piétonne.

Des amé­na­ge­ments qu’il convient tou­te­fois de tes­ter afin d’en éva­luer la per­ti­nence. D’où les tests d’u­sage mis en place fin novembre 2017, dont Ludovic Bustos, vice-pré­sident de la Métropole délé­gué aux espaces publics et à la voi­rie, nous explique l’intérêt.

Une zone à tra­fic limité pour dimi­nuer la cir­cu­la­tion automobile

Autre nou­veauté, six ans après la ville de Nantes, la créa­tion d’une zone à tra­fic limité (ZTL) qui concré­tise la limi­ta­tion de la cir­cu­la­tion auto­mo­bile sur le bou­le­vard Agutte Sembat et les rues adjacentes.

La Métropole a présenté ce 8 janvier les aménagement des secteurs Rey-Agutte Sembat-Lyautey et République-Grenette-Montorge prévus par le projet CVCM. Le marquage au sol signalant la zone à trafic limité. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Le mar­quage au sol signa­lant la zone à tra­fic limité. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Un péri­mètre réservé aux pié­tons, aux cycles et aux trans­ports en com­mun ainsi qu’aux véhi­cules auto­ri­sés à y cir­cu­ler. Attention, les contre­ve­nants qui feraient fi des pan­neaux de signa­li­sa­tion et des mar­quages au sol sont pas­sibles d’une amende de caté­go­rie 4 d’un mon­tant de 135 euros.

Autres élé­ments signa­lés pro­vi­soi­re­ment : le futur axe Chronovélo qui sera amé­nagé au prin­temps 2019 en direc­tion d’Eybens et du cours Berriat, les places de livrai­son. Mais aussi l’é­lar­gis­se­ment des trot­toirs prévu pour amé­lio­rer la cir­cu­la­tion des pié­tons entre les rues Hoche et de Bonne.

Développer un “espace urbain convivial”

Après la pié­ton­ni­sa­tion de ses accès depuis la rue de la République au prin­temps 2017, la place Grenette sera réamé­na­gée durant quatre phases de tra­vaux de requa­li­fi­ca­tion qui débu­te­ront dès le 15 jan­vier. Le tout pour un bud­get pré­vi­sion­nel d’un mon­tant de 400 000 euros. « L’aménagement de la place Grenette a fait l’ob­jet d’une concer­ta­tion par­ti­cu­lière avec les cafe­tiers et les res­tau­ra­teurs », sou­ligne la Métropole.

Place Grenette, Grenoble © Chloé Ponset - Place Gre'net

Place Grenette, Grenoble © Chloé Ponset – Place Gre’net

L’enjeu ? « Conjuguer la valo­ri­sa­tion des com­merces et l’a­mé­lio­ra­tion de la cir­cu­la­tion pié­tonne tout en créant un espace urbain convi­vial ». Karen Andlauer, char­gée d’o­pé­ra­tion à Grenoble-Alpes Métropole, nous en dit plus :

Une exo­né­ra­tion des droits de voi­rie exceptionnelle

Enfin, qui dit tra­vaux dit gêne du com­merce et bien sou­vent hos­ti­lité de la part des com­mer­çants dont l’ac­ti­vité peut se trou­ver péna­li­sée. La Chambre de com­merce et d’in­dus­trie de Grenoble n’a­vait d’ailleurs pas man­qué de mani­fes­ter son hos­ti­lité à CVCM, deman­dant l’ajour­ne­ment du projet.

Visite des nouveaux aménagements Coeurs de ville, coeurs de métropole, lundi 8 janvier 2018 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Conférence de presse après la visite des nou­veaux amé­na­ge­ments. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Christian Hoffmann, pré­sident de Label Ville, l’as­so­cia­tion qui regroupe les unions de com­mer­çants, a d’ailleurs rap­pelé, lors de la confé­rence de presse qui a suivi la visite, « qu’il y [avait] à Grenoble des com­mer­çants en détresse ».

De quoi expli­quer le sou­tien de la Métropole aux acteurs éco­no­miques pen­dant la période de tra­vaux pla­ni­fiés jus­qu’en 2019*.

Une exo­né­ra­tion excep­tion­nelle des droits de voi­rie a ainsi été votée lors du Conseil métro­po­li­tain du 10 novembre dernier.

Joël Kermabon

* Le tout pour un coût total de 5,7 mil­lions d’euros.

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Isère : un chas­seur condamné à quatre mois de pri­son avec sur­sis pour avoir tué une pygargue à queue blanche

FOCUS - Le tribunal correctionnel de Grenoble a condamné, mercredi 17 juillet 2024, un chasseur de 35 ans à quatre mois de prison avec sursis Lire plus

L’Isère en vigi­lance jaune cani­cule samedi 20 juillet 2024 : la pré­fec­ture déclenche le plan « vague de chaleur »

FLASH INFO - Météo France a placé le département de l'Isère en vigilance jaune “canicule”, samedi 20 juillet 2024 à partir de 12 heures. La Lire plus

De gauche à droite : Anaïs Rivière, responsable marketing Lumiforte, Franck Longo, maire de Fontaine, Gaël Bourgeaux, et Arnaud Bouché, ESR Cool Roofing. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Fontaine teste le cool roo­fing sur la ver­rière d’un centre nau­tique pour abais­ser sa température

EN BREF - Pour contribuer à lutter contre la chaleur dans les structures accueillant du public, la Ville de Fontaine expérimente la technique appelée "cool-roofing" Lire plus

Contrôles des établissements touristiques en Isère sur l'été 2020: beaucoup d'anomalies, peu de fermetures
Conflit de voi­si­nage en Isère : un homme gra­ve­ment blessé à coups de cou­teau, deux sus­pects en garde à vue

FLASH INFO - Un homme de 40 ans a été gravement blessé de plusieurs coups de couteau lors d'un conflit de voisinage, dans la nuit Lire plus

Trafic fami­lial déman­telé : le couple ven­dait le can­na­bis cultivé à Saint-Martin-d’Uriage par les parents de la jeune femme

EN BREF - Quatre personnes, soupçonnées d'être à la tête d'un trafic familial de stupéfiants dans l'agglomération grenobloise, ont été interpellées, lundi 15 juillet 2024. Lire plus

Usine_STMicroelectronics_Crolles. © Artechnic
STMicroelectronics : une nou­velle enquête publique en pré­vi­sion pour le pro­jet d’ex­ten­sion de l’u­sine de Crolles

FOCUS - Rebondissement pour le projet d'agrandissement de l'usine STMicroelectronics de Crolles. L'industriel a répondu aux conclusions de la Commission nationale du débat public (CNDP) Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !