L’association Cali prépare une pétition citoyenne contre les cirques avec animaux à Grenoble

sep article



Le 16 décembre 2017, l’association Cause animaux libres Isère (Cali) tractait devant le cirque Bouglione, installé sur l’Esplanade de Grenoble. Objectif ? Sensibiliser le public présent à la cause animale et obtenir l’interdiction des cirques avec animaux sur la commune. L’association annonce à présent lancer une pétition citoyenne pour inciter la municipalité à voter un arrêté allant dans ce sens.

 

 

Lydie Visona, présidente de l'association Cali © Cali

Lydie Visona, pré­si­dente de l’as­so­cia­tion Cali © Cali

L’association de pro­tec­tion ani­male Cali (Cause ani­maux libres Isère) ne désarme pas contre les cirques avec ani­maux. Or si plu­sieurs muni­ci­pa­li­tés de l’Hexagone, dont celle de Voiron, ont choisi de les inter­dire, ce n’est pas le cas de Grenoble dont l’Esplanade accueillait encore le célèbre cirque Bouglione en décembre der­nier.

 

S’en est sui­vie une opé­ra­tion de trac­tage des mili­tants au cours de la jour­née du 16 décembre, « à dis­tance pour évi­ter tout débor­de­ment », explique Lydie Visona, pré­si­dente de Cali. « Des gens ont été récep­tifs, d’autres un peu moins », note-t-elle, espé­rant avoir une fois encore contri­bué à « chan­ger les men­ta­li­tés sur les ani­maux qui res­te­ront enfer­més dans des cages toute leur vie ».

 

 

Une pétition citoyenne pour faire interdire les cirques avec animaux

 

L’association, qui a éga­le­ment recueilli près de 27 000 signa­tures dans le cadre d’une péti­tion natio­nale*, regrette de n’a­voir pas eu de contact avec le maire de Grenoble Éric Piolle. Elle ne compte tou­te­fois pas en res­ter là. Prochaine étape ? Une péti­tion citoyenne pour deman­der un arrêté muni­ci­pal inter­di­sant les cirques avec ani­maux. « Nous espé­rons récol­ter 2 000 signa­tures pour que le conseil muni­ci­pal parle de notre pro­jet », indique la pré­si­dente. Et dans le cas contraire ? « Nous recom­men­ce­rons l’o­pé­ra­tion ! »

 

Nicole Gaviot, trésorière de l'association Cali. © Cali

Nicole Gaviot, tré­so­rière de l’as­so­cia­tion Cali. © Cali

 

Et Lydie Visona de pré­ci­ser que son asso­cia­tion ne dénonce pas les arts du cirque. « Ils consti­tuent un art à part entière et ont toute leur place dans la ville, juge-t-elle. Mais la pré­sence d’a­ni­maux est incom­pa­tible avec leur qua­lité d’êtres sen­sibles. Scientifiques, vété­ri­naires, zoo­logues, phi­lo­sophes, anciens dres­seurs, tous sont una­nimes pour recon­naître que la cap­ti­vité et le dres­sage des ani­maux sau­vages dans les cirques pro­voquent chez eux de graves troubles ! »

 

 

FM

 

 

* Par ailleurs, une péti­tion simi­laire, lan­cée de son côté en octobre 2017, a d’ores et déjà recueilli plus de 17 000 signa­tures.

 

Festival du film France Nature Environnement
commentez lire les commentaires
3197 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. Tous les juge­ments ren­dus par les tri­bu­naux admi­nis­tra­tifs ont condamné les déli­bé­ra­tions et arrê­tés muni­ci­paux inter­di­sant les cirques avec ani­maux, sau­vages et/ou domes­tiques (La Ciotat, Mérignac, le Luc-en-Provence). C’est illé­gal. Faire. des péti­tions ne sert stric­te­ment à rien, à part à récol­ter des dons qui eux-mêmes ne ser­vi­ront à rien, sauf peut-être à enri­chir les diri­geants de ces asso­cia­tions bien opaques sur leurs finances… Et puis sur­tout : les ani­maux sont heu­reux dans les cirques, contrai­re­ment à ce que ces gens col­portent. Ils ne sont pas dans leur milieu natu­rel, certes, mais ils s’y font très bien, et les ser­vices vété­ri­naires de l’État, qui contrôlent les cirques à lon­gueur d’an­nées le savent très bien.

    sep article
  2. CALI, c’est insup­por­table ! Une péti­tion « citoyenne » – non parce que vous connais­sez une péti­tion signé par des vaches ou non-citoyens – ne ser­vira stric­te­ment à rien, puisque l’in­ter­dic­tion sera illé­gale quoi qu’il arrive, car on ne peut inter­dire un cirque ayant des ani­maux dans une com­mune alors que ce n’est pas inter­dit en France !
    Par ailleurs, l’im­mense majo­rité des « ani­maux sau­vages » dans les cirques ne sont pas des ani­maux sau­vages parce que nés en cap­ti­vité…
    Par ailleurs, cela ne ser­vira à rien puisque tout le dis­po­si­tif de démo­cra­tie locale a été déféré par le Préfet, parce qu’illé­gal…

    Le ter­ri­toire de CALI ? Non mais on va où là ? CALI n’est pas une col­lec­ti­vité, elle n’a pas de ter­ri­toire…

    Et les cocos, un arrêté ça ne se vote pas ! Ca se prend, c’est le maire qui le fait ! Ce sont les déli­bé­ra­tions qui se votent !

    sep article