Malaise en diabétologie pédiatrique au Chuga : des médecins, à bout, en arrêt-maladie

sep article



EN BREF – Malaise dans le service pédiatrique de diabétologie du CHU de Grenoble. Depuis ce vendredi 8 décembre, les deux médecins sont en arrêt-maladie. À bout, les deux endocrinologues diabétologues ont jeté l’éponge au vu des cadences imposées dans ce service qui, en l’espace de quinze ans, a vu le nombre de jeunes patients pris en charge multiplié par quatre. Les familles tirent une nouvelle fois la sonnette d’alarme et réclament plus de moyens.

 

 

Depuis ven­dredi, les deux méde­cins que compte le ser­vice pédia­trique de dia­bé­to­lo­gie du centre hos­pi­ta­lier uni­ver­si­taire sont en arrêt-mala­die. À bout. Des mois qu’ils tirent la son­nette d’a­larme dans les cou­lisses de ce ser­vice du CHU.

 

En quinze ans, le nombre de patients pris en charge en diabétologie pédiatrique au CHU Grenoble-Alpes a été multiplié par quatre. Mais pas le personnel… urgences pédiatriques du CHU à Grenoble © Patricia Cerinsek

Urgences pédia­triques au CHU à Grenoble. « La logique finan­cière du CHU est-elle d’at­tendre que les enfants fassent des malaises et arrivent aux urgences ? », s’in­quiètent les familles. © Patricia Cerinsek

 

Cet été, des familles de jeunes patients regrou­pées au sein de l’asso­cia­tion Jeunes dia­bé­tiques de l’Isère avaient déjà alerté sur l’é­tat d’é­pui­se­ment du per­son­nel. Un pre­mier cour­rier auquel la direc­tion du CHU n’a­vait pas répondu.

 

Le malaise gran­dit au sein de ce ser­vice plu­ri­dis­ci­pli­naire de plus en plus sol­li­cité, qui tourne avec deux pédiatres endo­cri­no­logues dia­bé­to­logues mais aussi une pué­ri­cul­trice, un psy­cho­logue et une dié­té­ti­cienne à temps par­tiel.

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

commentez lire les commentaires
9836 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.