Actualité

Pr Philippe Halimi : “Tolérance zéro pour les har­ce­leurs” en milieu hospitalier

Pr Philippe Halimi : “Tolérance zéro pour les har­ce­leurs” en milieu hospitalier

ENTRETIEN – Que se passe-t-il dans les hôpi­taux publics fran­çais et plus loca­le­ment au Centre hos­pi­ta­lier uni­ver­si­taire de Grenoble (Chuga) ? Le Pr Philippe Halimi, pré­sident de l’Association natio­nale Jean-Louis Mégnien qui lutte contre la mal­trai­tance et le har­cè­le­ment à l’hô­pi­tal s’est rendu ce lundi 6 novembre à Grenoble pour y ren­con­trer la direc­tion du centre hos­pi­ta­lier. L’objectif de cette visite ? Assister une col­lègue néphro­logue de l’hô­pi­tal vic­time de har­cè­le­ment alors même que l’é­ta­blis­se­ment est secoué par plu­sieurs drames. L’occasion pour Place Gre’net d’en savoir plus sur la mal­trai­tance et le har­cè­le­ment au sein de l’hô­pi­tal public.

⇒ Temps de lec­ture : 14 – 17 min

Signalements tou­jours plus nom­breux, mul­ti­pli­ca­tion des plaintes pour mal­trai­tance et har­cè­le­ment, suc­ces­sion de sui­cides à l’hôpital public… Les éta­blis­se­ments publics de santé ont-ils oublié leur res­pon­sa­bi­lité d’employeur, for­cés qu’ils sont aujourd’hui d’obéir aux lois du mar­ché qui gou­vernent tout et exigent tou­jours plus de rentabilité ?

Hôpital © CHU de Grenoble - Service Communication

Centre hos­pi­ta­lier uni­ver­si­taire Grenoble Alpes (Chuga). © CHU de Grenoble – Service Communication

C’est du moins ce que pense le pré­sident de l’Association natio­nale Jean-Louis Mégnien, du nom du car­dio­logue qui s’est défe­nes­tré le 17 décembre 2015 depuis son bureau de l’Hôpital euro­péen Georges-Pompidou à Paris (XVe). L’objectif de cette asso­cia­tion : lut­ter contre la mal­trai­tance et le har­cè­le­ment au sein de l’hôpital public. Ainsi depuis près d’un an et demi, le Pr Philippe Halimi, chef du ser­vice de radio­lo­gie de l’hôpital euro­péen Georges Pompidou exhorte-t-il jusqu’au pou­voir poli­tique, à ne pas res­ter insen­sible et à réagir.

Il était pré­sent ce lundi 6 novembre au centre hos­pi­ta­lier uni­ver­si­taire de Grenoble Alpes (Chuga) pour y sou­te­nir auprès de la direc­tion de l’hôpital, une col­lègue néphro­logue, vic­time de har­cè­le­ment moral. Ce, alors même que l’établissement est secoué par plu­sieurs drames. À com­men­cer par le sui­cide d’un jeune neu­ro­chi­rur­gien de 36 ans la semaine der­nière près du bloc opé­ra­toire Michallon. Ce à quoi s’ajoutent cinq dépôts de plaintes pour har­cè­le­ment moral par des méde­cins du Chuga.

C’est dans ce contexte très par­ti­cu­lier que Place Gre’net a tenu à en savoir plus sur les tenants et abou­tis­sants de ces com­por­te­ments qui se répandent dans les hôpi­taux publics.

Place Gre’net – Hasard du calen­drier, vous vous êtes rendu ce lundi au Centre hos­pi­ta­lier uni­ver­si­taire de Grenoble Alpes (Chuga) alors qu’un drame vient de frap­per l’hôpital Albert Michallon avec le sui­cide jeudi 2 novembre d’un neu­ro­chi­rur­gien sur son lieu de tra­vail. Selon vous, ce drame est-il pour par­tie lié aux condi­tions de tra­vail dans l’hôpital ?

Philippe Halimi, président de l'association nationale Jean-Louis Mégnien. @ Philippe Halimi

Philippe Halimi, pré­sident de l’as­so­cia­tion natio­nale Jean-Louis Mégnien. © Philippe Halimi

Philippe Halimi – Malheureusement, quand sur­vient un sui­cide sur un lieu de tra­vail, le pre­mier réflexe de la struc­ture où tra­vaillait cette per­sonne est de se mettre à l’abri en affir­mant qu’il avait des pro­blèmes personnels.

Pour autant, bien que nous ne connais­sons pas encore la teneur exacte de la lettre manus­crite de cinq pages [actuel­le­ment entre les mains de la police, ndlr] que ce col­lègue neu­ro­chi­rur­gien a adres­sée à sa mère, les infor­ma­tions qui nous sont remon­tées semblent mon­trer que les fac­teurs sont mul­tiples et qu’il y a des fac­teurs professionnels.

Ces infor­ma­tions ont d’ores et déjà été trans­mises par nos soins au minis­tère de la Santé.

Le Chuga ne semble pas épar­gné par les risques psychosociaux…

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 77 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Véronique Magnin

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Gazage des pigeons: des associations animalistes annoncent un “happening” devant la mairie de Vienne le 17 juillet
Gazage des pigeons : des asso­cia­tions ani­ma­listes annoncent un “hap­pe­ning” devant la mai­rie de Vienne

FLASH INFO - L'Association justice animaux Savoie (Ajas) et l'association Paris animaux Zoopolis (Paz) annoncent l'organisation d'un “happening” devant l'hôtel de Ville de Vienne, mercredi Lire plus

Des riverains et commerçants dénoncent la piétonnisation “surprise” de la rue Lazare-Carnot, quartier Championnet à Grenoble
Grenoble : des rive­rains et com­mer­çants dénoncent la pié­ton­ni­sa­tion “sur­prise” de la rue Lazare-Carnot, quar­tier Championnet

FOCUS - Surprise pour des riverains et des commerçants du quartier Championnet de Grenoble: depuis le lundi 1er juillet, un tronçon de la rue Lazare-Carnot, Lire plus

Vézeronce-Curtin : le ges­tion­naire d’une rési­dence séniors en liqui­da­tion judi­ciaire, 42 per­sonnes âgées livrées à elles-mêmes

EN BREF - Placée en liquidation judiciaire, la société Cormaline, gestionnaire de la résidence séniors du Clos des Tilleuls, à Vézeronce-Curtin, dans le Nord-Isère, a Lire plus

Cette soirée du 14 juillet s'est évidemment terminée avec un superbe feu d'artifices. Il a duré une grosse vingtaine de minutes ! © Martin de Kerimel - Place Gre'net
Festivités du 14 juillet : feux d’ar­ti­fice, bals, concerts et ani­ma­tions dans les com­munes de la métro­pole grenobloise

ÉVÈNEMENT - Grenoble comme la plupart des communes de la métropole célèbrent la fête nationale du 14 juillet. Feux d'artifice, bals populaires, concerts, animations, restauration... Lire plus

Le nou­veau centre de tri Athanor de La Tronche va trai­ter les déchets de 740 000 habi­tants de la région grenobloise

FOCUS - Le nouveau centre de tri Athanor a officiellement été inauguré mardi 9 juillet 2024 par les sept intercommunalités partenaires pour sa réalisation, depuis Lire plus

Grenoble : deux ex-élus attaquent la déli­bé­ra­tion octroyant un ter­rain de la Ville à moi­tié prix pour un « pseudo-habi­tat participatif »

FOCUS - Le tribunal administratif a examiné, vendredi 5 juillet 2024, le recours déposé par les anciens élus du groupe Ensemble à gauche contre la Lire plus

Flash Info

|

14/07

11h04

|

|

10/07

15h12

|

|

09/07

15h36

|

|

09/07

11h24

|

|

07/07

10h36

|

|

05/07

19h12

|

|

05/07

11h23

|

|

04/07

18h57

|

|

04/07

17h13

|

|

04/07

16h03

|

Les plus lus

Culture| Festivités du 14 juillet : feux d’ar­ti­fice, bals, concerts et ani­ma­tions dans les com­munes de la métro­pole grenobloise

Économie| Les loca­taires de l’immeuble ABC « auto­nome » sur l’écocité Presqu’île à Grenoble déchantent : « On a l’impression de s’être fait avoir »

Culture| Dix-sept groupes à l’af­fiche du Cabaret frappé 2024 au jar­din de ville de Grenoble

Agenda

Je partage !