Vérification des textes de loi. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Mairie de Meylan : six adjoints élus mais un maire sans pouvoir

Mairie de Meylan : six adjoints élus mais un maire sans pouvoir

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – Après l’é­lec­tion du nou­veau maire de Meylan Jean-Philippe Blanc, l’é­lec­tion de ses adjoints était à l’ordre du jour du conseil muni­ci­pal de ce ven­dredi 27 octobre. La liste du nou­veau maire l’a emporté contre celle des “loya­listes” de Jean-Claude Peyrin et de l’opposition de gauche, le groupe AiMeylan, conduite par Philippe Cardin. Mais faute de nette majo­rité, Jean-Philippe Blanc se retrouve dans la situa­tion, para­doxale, d’un maire sans aucun pouvoir. 

Conseil municipal de Meylan du vendredi 17 octobre. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Conseil muni­ci­pal de Meylan du ven­dredi 17 octobre. © Joël Kermabon – Place Gre’net

C’est dans une ambiance élec­trique que s’est déroulé, ce ven­dredi 27 octobre, le conseil muni­ci­pal de Meylan. Principale déli­bé­ra­tion : l’é­lec­tion des adjoints du nou­veau maire, Jean-Philippe Blanc, fraî­che­ment élu dimanche 22 octobre.

D’emblée, la soi­rée s’est annon­cée com­pli­quée, cha­cun pres­sen­tant que le blo­cage de la gou­ver­nance de la com­mune – déjà per­cep­tible lors de l’é­lec­tion du maire – allait encore se pré­ci­ser. Un sen­ti­ment confirmé par plu­sieurs signes, notam­ment les sièges vides de onze des trente-trois élus que compte l’as­sem­blée. Dont celui de Damien Guiguet, le maire sor­tant.

Trois listes en présence

En lice, trois listes (cf. enca­dré) s’af­fron­taient. Celle du maire – les ex-fron­deurs – menée par François-Xavier Wanhem, la liste des “loya­listes” de l’an­cienne majo­rité conduite par Jean-Claude Peyrin et celle de Philippe Cardin du groupe d’op­po­si­tion AiMeylan

Fait peu cou­tu­mier, les listes de François-Xavier Wanhem et de Jean-Claude Peyrin com­por­taient quatre noms en com­mun (cf. enca­dré) ! Ce que per­met la loi, a affirmé Jean-Philippe Blanc, en pré­ci­sant que si les inté­res­sés en avaient bien été infor­més, ils n’a­vaient pas pour autant « donné leur accord ».

Philippe Cardin, du groupe d'opposition AIMEylan. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Philippe Cardin, du groupe d’op­po­si­tion AiMeylan. © Joël Kermabon – Place Gre’net

En pré­li­mi­naire au vote, Philippe Cardin s’est inquiété de l’é­ven­tuelle pré­sence, dans la liste favo­rable à Jean-Philippe Blanc, de l’un des quatre élus récem­ment sus­pec­tés de prise illé­gale d’in­té­rêts. L’opposant a des bis­cuits puis­qu’il fait des recherches avec son groupe en remon­tant près de deux ans de factures.

Lesquelles recherches ten­draient à étayer ses dires. « Si tel était le cas, bien évi­dem­ment je lui deman­de­rais de don­ner sa démis­sion d’ad­joint, ça me paraît tout à fait natu­rel », a rétor­qué Jean-Philippe Blanc.

Qui, sur une autre injonc­tion de Philippe Cardin lui deman­dant de com­mu­ni­quer les noms des élus mis en cause, a après Damien Guiguet invo­qué le secret d’ins­truc­tion et la pré­somp­tion d’in­no­cence. Motus et bouche cou­sue donc… pour l’heure. Car il y a fort à parier qu’a­vec les avan­cées de l’en­quête pré­li­mi­naire, le sujet se retrou­vera dans un très proche ave­nir au cœur du débat communal.

Trois des adjoints fraî­che­ment élus démissionnent

« Nous n’al­lons pas trans­for­mer Meylan en vil­lage gau­lois », a tenté de ras­su­rer Jean-Philippe Blanc juste avant le scru­tin. Lequel, une nou­velle fois, s’est déroulé en trois tours, aucune majo­rité n’ayant pu être dégagée.

Jean-Philippe Blanc, le maire de Meylan. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Jean-Philippe Blanc, maire de Meylan. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Tout fol espoir de ral­lie­ment d’un ou plu­sieurs “loya­listes » ayant été défi­ni­ti­ve­ment écarté, la liste de François-Xavier Wanhem l’a emporté avec les seules 13 voix des fidèles au nou­veau maire. Qui, de fait, se retrouve tou­jours mino­ri­taire et dans l’in­ca­pa­cité de gou­ver­ner la commune.

Autre épine dans le pied pour le maire : trois des adjoints, tout juste élus, figu­rant en com­mun sur deux des listes ont démis­sionné de leurs fonc­tions. Ce dont s’ex­plique Thierry Féret, l’un d’entre eux.

Pour ce qui concerne le qua­trième, François Poline, absent lors des débats, sa posi­tion reste encore inconnue.

Une seule délé­ga­tion accor­dée au maire

Vérification des textes de loi. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Vérification des textes de loi. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Un maire sans pou­voir, donc ? Presque car celui-ci pourra seule­ment déli­vrer et reprendre les conces­sions du cime­tière com­mu­nal. Ainsi en a décidé le vote d’un amen­de­ment sur une déli­bé­ra­tion concer­nant les délé­ga­tions accor­dées au maire par le conseil municipal.

Un amen­de­ment arra­ché aux for­ceps grâce à une coa­li­tion de cir­cons­tance des loya­listes de la liste de Jean-Claude Peyrin, asso­ciés aux élus d’op­po­si­tion conduits par Philippe Cardin. Au titre de l’ur­gence « pour ne pas péna­li­ser les citoyens dans la peine », sera-t-il expliqué.

Un maire pieds et mains liés

En tout état de cause, voilà qui en dit long sur une situa­tion blo­quée, plus ver­rouillée que jamais, avec, certes, un maire à la tête de la com­mune de Meylan, mais un maire pieds et poings liés. Ce dont convient sans ambages Jean-Philippe Blanc, visi­ble­ment très déçu.

Estimant se retrou­ver dans une « impasse insur­mon­table », celui-ci compte bien, en déses­poir de cause, s’en remettre au pré­fet de l’Isère.

Jean-Philippe Blanc, le maire de Meylan. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Jean-Philippe Blanc, maire de Meylan. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Pour l’op­po­si­tion, en l’oc­cur­rence Philippe Cardin, l’af­faire est enten­due. Preuve est une nou­velle fois faite, à l’is­sue de ce conseil muni­ci­pal, que Meylan n’est pas gérable en l’é­tat. Dès lors, l’élu ne voit qu’une seule solu­tion : retour­ner devant les élec­teurs, ce que son groupe réclame à corps et à cris depuis le début de la crise.

Joël Kermabon

La com­po­si­tion des listes en présence

Liste de François-Xavier Wanhem : François Xavier Wanhem, Arslan Soufi, Thierry Féret, Françoise Balas, Jean-François Roux, Catherine Allemand-Damond, Anne-Laure Husson, Hélène Viard-Gaudin, François Poline.

Liste de Jean-Claude Peyrin : Jean-Claude Peyrin, Chaza Hanna, Thierry Féret, Hélène Viard-Gaudin, Jean-François Roux, Joëlle Hours, Laurent Vadon, Catherine Lecoeur et François Poline.

Liste de Philippe Cardin (groupe AiMeylan) : Philippe Cardin, Mélina Hérenger, Christophe Bathail, Antoine Jammes, Christel Refour, Marie-Odile Novelli et Éric Cheminot.

Les noms en com­mun : Jean-François Roux et Hélène Viard-Gaudin, Thierry Féret et François Poline.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Lutte contre l’ar­ti­fi­cia­li­sa­tion des sols dans l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise : la zone agri­cole de La Taillat pro­té­gée à Meylan

FOCUS - Protéger et valoriser les espaces agricoles selon le principe de « zéro artificialisation nette », et ainsi assurer une autonomie alimentaire locale. Tels Lire plus

Dissolution de l'Association des familles de Meylan: la Ville reprend la gestion du centre de loisirs
Dissolution de l’Association des familles de Meylan : la Ville reprend la ges­tion du centre de loi­sirs des Ouistitis

EN BREF – Alors que l'Association des familles de Meylan annonce sa dissolution et l'arrêt de la gestion du centre de loisirs des Ouistitis, la Lire plus

Gros déboi­se­ment au tor­rent de Jaillières : la Ville de Meylan et la Métro s’expliquent

FOCUS - Environ 200 arbres de haut-jet[mfn]de 10 à 20 mètres, voire plus[/mfn] ont été abattus entre février et mars 2022, à proximité des digues Lire plus

La justice prononce la relaxe de Philippe Cardin, maire de Meylan, attaqué par la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X
La jus­tice pro­nonce la relaxe de Philippe Cardin, maire de Meylan, atta­qué par la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X

FLASH INFO – Victoire pour le maire de Meylan Philippe Cardin. Attaqué en justice pour diffamation par la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X, l'élu a Lire plus

Dispositif « Métropole apai­sée » : Meylan, Sarcenas et Corenc adoptent à leur tour la limi­ta­tion à 30 km/h

FLASH INFO – Quarante-cinq communes au compteur... du passage aux 30 Km/h. Avec Meylan et Sarcenas au mois de novembre 2021, puis Corenc en mars Lire plus

La Communauté de communes du Grésivaudan lauréate du volet ingénierie du plan Avenir Montagnes
Transports, loge­ments, bio­di­ver­sité… La pola­rité Nord-Est à l’hon­neur durant l’Heure citoyenne de Meylan

FOCUS - Durant l’Heure citoyenne, lors du conseil municipal du 7 février 2022, le maire de Meylan, accompagné de Ludovic Bustos, a présenté le projet Lire plus

Flash Info

|

13/08

8h35

|

|

13/08

1h08

|

|

12/08

20h21

|

|

12/08

17h28

|

|

12/08

13h07

|

|

11/08

17h55

|

|

11/08

16h56

|

|

11/08

16h19

|

|

11/08

15h45

|

|

11/08

11h00

|

Les plus lus

Abonnement| Sécheresse en mon­tagne : le pas­to­ra­lisme en Belledonne en pre­mière ligne face au dérè­gle­ment climatique

Environnement| L’incendie dans le sec­teur Voreppe – La Buisse devient cri­tique avec l’ou­ver­ture d’un front de flammes atti­sées par le vent

Environnement| Canicule : le dépar­te­ment de l’Isère passe en alerte jaune à comp­ter du samedi 6 août 2022

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin