L'aménageur de l'écoquartier Flaubert perd la bataille judiciaire, c'est Safilaf qui rachète le terrain de l'Espé au Département de l'Isère

Terrain de l’Espé (ex-IUFM) : le juge de l’expropriation penche pour Safilaf

Terrain de l’Espé (ex-IUFM) : le juge de l’expropriation penche pour Safilaf

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Le sort du terrain de l’École supérieure du professorat et de l’éducation (Espé) situé dans le périmètre de l’écoquartier Flaubert est désormais scellé. Au terme d’une procédure initiée début 2017, le juge de l’expropriation a tranché fin octobre. Le Département de l’Isère, propriétaire du tènement, va pouvoir le céder, selon ses vœux, au promoteur Safilaf, contre la somme de 9,4 millions d’euros. 

 

 

L'aménageur de l'écoquartier Flaubert perd la bataille judiciaire, c'est Safilaf qui rachète le terrain de l'Espé au Département de l'Isère

Le ter­rain de l’Espé vendu par le Département de l’Isère à Safilaf, dont l’offre est appa­rue plus inté­res­sante que celle de la SPLA Sagès. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

L’École supé­rieure du pro­fes­so­rat et de l’éducation (Espé, ex-IUFM) a décidé de quit­ter ses locaux gre­no­blois, ins­tal­lés au 31 ave­nue Marcelin Berthelot.

 

Pour la ren­trée 2020, l’Espé entend en effet ouvrir ses portes dans un bâti­ment neuf, sur le cam­pus uni­ver­si­taire de Saint-Martin‑d’Hères, en vue d’un « pro­jet de clus­ter de l’éducation », explique Lise Dumasy, pré­si­dente de l’Université Grenoble-Alpes (UGA). « […] cela per­met à notre uni­ver­sité de ratio­na­li­ser ses coûts de fonc­tion­ne­ment en rédui­sant les mètres car­rés occu­pés », pré­cise, en outre, la présidente.

 

Propriétaire du ter­rain, le Département de l’Isère a décidé de vendre le fon­cier avec le bâti, et s’est engagé à ver­ser à l’UGA 6 mil­lions des recettes réa­li­sées grâce à cette vente pour la construc­tion d’un bâti­ment per­met­tant d’ac­cueillir l’Espé sur le cam­pus universitaire.

 

Deux acqué­reurs ont pré­senté une offre de rachat au Département : la Safilaf, prête à mettre 9,4 mil­lions d’euros sur la table, tan­dis que la société publique locale d’aménagement (SPLA) Sagès, amé­na­geur de l’é­co­quar­tier Flaubert, n’a pas sou­haité mon­ter au-delà de 5,2 mil­lions d’euros. Sans sur­prise, la col­lec­ti­vité a opté pour le plus offrant, et déli­béré en ce sens le 22 juillet 2016, choix qu’elle a à nou­veau confirmé le 27 jan­vier 2017.

 

 

Un jugement immédiatement exécutoire

 

 

Estimant que son pro­jet ser­vi­rait mieux les inté­rêts des futurs habi­tants et ceux des Grenoblois, la SPLA Sagès a saisi le tri­bu­nal de grande ins­tance et invo­qué son droit de pré­emp­ter ce bien immo­bi­lier au titre d’aménageur de la Ville de Grenoble. Le 25 sep­tembre der­nier, le juge a entendu les deux par­tis. Après avoir éplu­ché leurs argu­ments res­pec­tifs, il a rendu sa déci­sion fin octobre, don­nant rai­son à la stra­té­gie du Département.

 

Soirée des Ambassadeurs Alpes Isère, 3 novembre 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Jean-Pierre Barbier. © Yuliya Ruzhechka – Place Gre’net

Et le pré­sident du conseil dépar­te­men­tal Jean-Pierre Barbier de s’en réjouir : « Je suis heu­reux de ce dénoue­ment judi­ciaire qui va per­mettre la réa­li­sa­tion du pro­jet du nou­vel Espé. C’est impor­tant que l’Université Grenoble-Alpes puisse pour­suivre son déve­lop­pe­ment grâce à ce tra­vail de confiance avec le Département. »

 

L’opération va ainsi per­mettre à la col­lec­ti­vité de sub­ven­tion­ner, selon ses enga­ge­ments, la construc­tion du futur bâti­ment de l’Espé sur le cam­pus de l’Université Grenoble-Alpes à Saint-Martin-d’Hères. Le per­dant de l’af­faire ? La société publique locale d’aménagement (SPLA) Sagès, bien sûr. À l’i­ni­tia­tive du recours judi­ciaire, elle escomp­tait user de son droit de pré­emp­tion, tout en main­te­nant son offre à… 5,2 millions.

 

Rendu en pre­mière ins­tance, ce juge­ment est exé­cu­toire immé­dia­te­ment. Il est convenu avec le pro­mo­teur immo­bi­lier Safilaf que l’Espé pourra occu­per les bâti­ments gre­no­blois jus­qu’à la ren­trée 2020, en vue de pour­suivre ses mis­sions de for­ma­tion des enseignants.

 

SC

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Séverine Cattiaux

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Éric Vaillant, procureur de la République de Grenoble a signé une convention de partenariat sur les signalements d’agressions sexistes ou sexuelles le monde étudiant avec l’Université Grenoble-Alpes, Grenoble École de management, la DDSP de l'Isère et d’autres établissements d'enseignement supérieur. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Étudiants victimes de violences sexuelles et sexistes : une convention signée entre le parquet de Grenoble et plusieurs établissements

FOCUS - Le parquet de Grenoble et plusieurs établissements d'enseignement supérieur grenoblois ont signé, ce 15 octobre 2021, une convention régissant la prise en charge Lire plus

La Région bannit l'écriture inclusive, et l'UNI Grenoble demande à l'UGA de faire de même
La Région bannit l’écriture inclusive, et l’UNI Grenoble demande à l’UGA de faire de même

FLASH INFO — La Région Auvergne-Rhône-Alpes dit non à l'écriture inclusive. Prenant notamment le contrepied de la Ville de Grenoble qui, en novembre 2019, a Lire plus

Corine Lemariey, la nouvelle présidente de l’établissement public de coopération culturelle (EPCC)-CSTI Grenoble-Alpes avait dévoilé le programme de la Fête de la Science à l'occasion de l'inauguration des nouveaux locaux de La Casemate. © Joël Kermabon - Place Gre'net
30e édition de la Fête de la Science : un anniversaire placé sous le signe « de l’émotion de la découverte » jusqu’au 11 octobre en Isère

EN BREF - La 30e édition de la Fête de la Science qui a démarré ce vendredi 1er octobre 2021 a pris ses quartiers en Lire plus

Une visite ministérielle de Frédérique Vidal dédiée à la stratégie quantique et ses futures implications
Une visite ministérielle de Frédérique Vidal dédiée à la stratégie quantique et ses futures implications

FOCUS - La ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche Frédérique Vidal était présente à Grenoble jeudi 23 septembre. Si le programme prévoyait une Lire plus

Un lien établi entre exposition prénatale aux perturbateurs endocriniens et troubles du comportement chez l'enfant
Un lien établi entre exposition prénatale aux perturbateurs endocriniens et troubles du comportement chez l’enfant

EN BREF - Une étude menée, entre autres, par des chercheurs du CHU Grenoble-Alpes et notamment coordonnée par l'Université Grenoble-Alpes établit un lien entre l'exposition Lire plus

Philippe Cinquin : "la fabrique de l’hypocrisie de la déontologie de la recherche française"
Philippe Cinquin : « la fabrique de l’hypocrisie de la déontologie de la recherche française »

TRIBUNE LIBRE — Alors que l'Université Grenoble-Alpes a vu sa labellisation Idex confirmée de façon définitive, Philippe Cinquin, professeur en santé publique, continue de dénoncer Lire plus

Flash Info

|

22/10

8h00

|

|

21/10

19h40

|

|

20/10

18h24

|

|

20/10

17h45

|

|

20/10

16h19

|

|

20/10

12h51

|

|

20/10

9h13

|

|

19/10

19h14

|

|

19/10

18h03

|

|

19/10

15h11

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

SDH - Le futur compte sur nous

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin