La suspension de la vente de tickets à bord des bus et tram à Grenoble pour juguler l'épidémie de coronavirus est une msure insuffisante pour la CGT.

Demain, les abris de bus et de tram dans l’ag­glo seront intel­li­gents… et avec de la pub

Demain, les abris de bus et de tram dans l’ag­glo seront intel­li­gents… et avec de la pub

FOCUS – Pour renou­ve­ler ses abris de bus et de tram et connaître les besoins des usa­gers, le syn­di­cat mixte des trans­ports en com­mun consulte à tout-va. Mais, le SMTC ne semble visi­ble­ment pas prêt à emprun­ter la route sui­vie par le maire de Grenoble en 2014 en don­nant un grand coup de balai dans l’af­fi­chage publicitaire.

Le maire de Grenoble vient d'officialiser le démantèlement des mobiliers urbains pour l'information JCDecaux. Un grand coup porté à la publicité urbaine. © Joel Kermabon - placegrenet.fr

Le maire de Grenoble avait déman­telé les mobi­liers urbains pour faire tom­ber l’af­fi­chage publi­ci­taire © Joel Kermabon

Alors que le mar­ché de mise à dis­po­si­tion des abris de bus et de tram conclu avec JCDecaux arrive à échéance, le syn­di­cat mixte des trans­ports en com­mun de l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise (SMTC) n’emboîtera pas le pas à la ville de Grenoble.

Fin 2014, le maire Eric Piolle avait en effet décidé de ne pas renou­ve­ler le contrat passé avec un publi­ciste, en l’oc­cur­rence le numéro un mon­dial JCDecaux. Exit l’af­fi­chage publi­ci­taire dans la capi­tale des Alpes sur les sucettes, pan­neaux et colonnes qui avaient été démon­tés dans la fou­lée. Et place à l’af­fi­chage libre ! Le coup de balai s’é­tait tou­te­fois arrêté là. Impossible de tou­cher à la publi­cité sur les abris de bus et de tram­ways, du res­sort, eux, du SMTC.

Depuis 2004, le mil­lier d’a­bris voya­geurs* que compte le ter­ri­toire de la Métropole est la pro­priété de Decaux. Le publi­ciste a toute lati­tude pour y appo­ser ses publi­ci­tés, moyen­nant le ver­se­ment d’une rede­vance annuelle d’en­vi­ron 500 000 euros au SMTC, et l’o­bli­ga­tion d’en­tre­tien et de maintenance.

Consultation des entre­prises en 2018 et nou­veau mobi­lier urbain en 2019

Le contrat arri­vant à échéance en mai 2019, un nou­veau mar­ché va être lancé, et les entre­prises consul­tées dès 2018. L’occasion rêvée de faire le ménage dans l’af­fi­chage publi­ci­taire ? Pas vrai­ment… Le nou­veau contrat, de dix à quinze ans com­pren­dra, outre la mise à dis­po­si­tion de l’a­bri voya­geur ainsi que l’en­tre­tien et la main­te­nance, la régie publicitaire.

Le président du SMTC, Yann Mongaburu

Le pré­sident du SMTC, Yann Mongaburu © Patricia Cerinsek

« Il y aura une réduc­tion de la publi­cité », nuance Yann Mongaburu, le pré­sident du syn­di­cat de l’ag­glo­mé­ra­tion grenobloise.

« Mais nous avons d’a­bord besoin d’a­na­ly­ser les besoins des usa­gers. Notre volonté est de par­tir des besoins, les défi­nir pour les vingt pro­chaines années. Après, on confron­tera le sou­hai­table au possible ».

Le grand public consulté en ligne

Alors, depuis début 2017, le syn­di­cat consulte tous azi­muts. Questionnaires, enquêtes, consul­ta­tions des comi­tés de dépla­ce­ment comme d’as­so­cia­tions tra­vaillant sur l’ac­ces­si­bi­lité, tout y passe. Jusqu’à un « focus groupe » (com­prendre un petit groupe d’u­sa­gers) chargé de mener une réflexion approfondie.

Dernière en date, une consul­ta­tion a été ouverte à des­ti­na­tion du grand public sur Internet. Jusqu’au 1er décembre, tout le monde peut don­ner son avis et y aller de ses pro­po­si­tions. C’est sur la base de cette concer­ta­tion que sera défini le cahier des charges de la consul­ta­tion sur lequel le SMTC déli­bè­rera en février prochain.

Alors que le marché de mise à disposition des abris de bus et de tram conclu avec JCDecaux arrive à échéance en 2019, le SMTC consulte pour mieux cerner les besoins des usagers en matière de mobilier urbain. © Patricia Cerinsek

Alors que le mar­ché de mise à dis­po­si­tion des abris de bus et de tram conclu avec JCDecaux arrive à échéance en 2019, le SMTC consulte pour mieux cer­ner les besoins des usa­gers en matière de mobi­lier urbain. © Patricia Cerinsek

Avec ou sans relais de télé­pho­nie ? Avec ou sans pan­neaux pho­to­vol­taïques ? Avec quel type d’é­clai­rage ? Quels maté­riaux ? Du bois ? Des plantes ? Des mes­sages infor­ma­tifs ? Des vidéos ? Les usa­gers ont donc la parole. Bref, on ne pourra pas dire que le SMTC ne concerte pas…

Des abris de bus connec­tés, durables et économes

Ce manque de concer­ta­tion, c’est ce qui était jus­te­ment repro­ché à Eric Piolle en 2014. Comme il lui avait été repro­ché de ne pas prendre le train en marche : celui d’a­dop­ter un nou­veau mobi­lier urbain intel­li­gent. Le SMTC, lui, entend y sau­ter à pieds joints.

Boulevard Ampère, la sta­tion Cémoi sur la ligne C5 fait d’ailleurs figure de pro­to­type et per­met d’ores et déjà de tes­ter les nou­veaux ser­vices. En l’oc­cur­rence, trois prises USB pour rechar­ger les smart­phones et un écran “e‑paper”, le tout ali­menté par les pan­neaux pho­to­vol­taïques ins­tal­lés sur le toit.

Demain, les abris de bus seront connec­tés, durables et éco­nomes. Plus de ser­vices donc, et tant pis si aucune nou­velle ligne ou exten­sion de tram ne se des­sine à l’horizon…

Patricia Cerinsek

  • * Plus 600 à 800 autres mobi­liers urbains concer­nés par l’ac­tuel marché.

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Nouvelle labellisation Grand Insep, dédiée à la performance sportive de haut niveau, pour le campus de la Brunerie de Voiron
Nouvelle label­li­sa­tion Grand Insep, dédiée à la per­for­mance spor­tive de haut niveau, pour le cam­pus de la Brunerie de Voiron

FLASH INFO - Le campus de la Brunerie de Voiron a vu son label Grand Insep renouvelé vendredi 27 janvier 2023, à l'occasion d'une cérémonie Lire plus

Le Mois décolonial de retour à Grenoble pour sa troisième édition, du 4 mars au 8 avril 2023
Le Mois déco­lo­nial de retour à Grenoble pour sa troi­sième édi­tion, du 4 mars au 8 avril 2023

FOCUS - La troisième édition du Mois décolonial se tient à Grenoble du 4 mars au 8 avril 2023, avec une quarantaine d’événements. La Ville Lire plus

Entre 11 500 et 27 000 manifestants se sont mobilisés contre la réforme des retraites le 7 février 2023 à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Manifestation du 7 février contre la réforme des retraites : mobi­li­sa­tion tou­jours sou­te­nue mais en baisse à Grenoble

REPORTAGE VIDÉO - Entre 11 500 et 27 000 manifestants ont défilé à Grenoble, mardi 7 février 2023, pour la troisième grande journée de mobilisation contre Lire plus

GHM de Grenoble : la Métropole vote un vœu au gou­ver­ne­ment, à l’ARS et aux mutuelles sur fond de chan­ge­ment de direction

FOCUS - Le conseil métropolitain a adopté à l'unanimité, vendredi 3 février 2023, un vœu sur le Groupe hospitalier mutualiste de Grenoble (GHM). Celui-ci fait Lire plus

Pourras-tu changer la photo stp ? Il y en dans la bib dont une avec une banderole sur la mixité.
Découverte de tags racistes, anti­sé­mites et homo­phobes au col­lège Aimé-Césaire de Grenoble

FLASH INFO - Des tags racistes, antisémites et homophobes ont été découverts au collège Aimé-Césaire de Grenoble, comme l'indique la Direction départementale de la sécurité Lire plus

Affaire du Dr V. : le chi­rur­gien ortho­pé­diste gre­no­blois attaque Jean-Marc Morandini en diffamation

FOCUS - Soupçonné d'avoir pratiqué des opérations sans justification médicale, le chirurgien orthopédiste grenoblois mis en examen pour "homicide involontaire" et "blessures involontaires" à l'encontre Lire plus

Flash Info

|

08/02

15h37

|

|

07/02

18h55

|

|

07/02

11h46

|

|

07/02

10h52

|

|

07/02

9h50

|

|

06/02

18h52

|

|

04/02

19h12

|

|

03/02

17h13

|

|

03/02

13h12

|

|

03/02

9h45

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Flash info| Explosion pos­si­ble­ment d’o­ri­gine cri­mi­nelle dans une épi­ce­rie ita­lienne de Grenoble dans la nuit du 29 au 30 jan­vier 2023

Abonnement| Réforme des retraites : blo­cage à Sciences Po Grenoble, le syn­di­cat Uni réagit, les blo­queurs répliquent

Agenda

Je partage !