La pétition demandant la mise à disposition d'espaces pour cultiver des fruits et légumes en ville touche à sa fin. Manquent encore plus de 1500 signatures…

Grenoble pro­pose à ses habi­tants d’a­dop­ter… des jardins

Grenoble pro­pose à ses habi­tants d’a­dop­ter… des jardins

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

La muni­ci­pa­lité de Grenoble pro­pose une soixan­taine d’es­paces culti­vables à l’adop­tion. Recensés par le ser­vice Espaces vert, ils seront confiés aux jar­di­niers urbains qui en feront la demande et qui s’en­ga­ge­ront à res­pec­ter la charte d’en­tre­tien édic­tée par la Ville.

Adopter des jardins ? C'est ce que propose la Ville de Grenoble, avec une soixantaine d'espaces cultivables recensés par son service Espaces verts.Autre emplacement disponible, cette bande de terre place Louis Jouvet © Ville de Grenoble

Autre empla­ce­ment dis­po­nible : cette bande de terre place Louis Jouvet. © Ville de Grenoble

La Ville de Grenoble pro­pose à ses habi­tants d’a­dop­ter… des jar­dins. La muni­ci­pa­lité ouvre en effet 59 empla­ce­ments à l”“adoption” pour une conver­sion en espaces de jardinage.

Place Jean Moulin, parc des Berges de l’Isère, square Lorenzaccio… La soixan­taine de sites poten­tiels a été réper­to­riée par le ser­vice Espaces verts de la Ville.

La demande d’a­dop­tion se fait sur la page consa­crée à la par­celle dési­rée, avec le rem­plis­sage d’un for­mu­laire et la pré­sen­ta­tion de son pro­jet de jar­din, accom­pa­gnée de quelques cro­quis. La demande est ensuite ins­truite dans le cadre du dis­po­si­tif Jardinons nos rues. En cas d’ac­cep­ta­tion, l’a­dop­tant s’en­gage à faire des plan­ta­tions et à entre­te­nir l’espace.

Une charte des bonnes pratiques

Mais le jar­di­nier urbain devra éga­le­ment se plier aux exi­gences de la charte rédi­gée par la muni­ci­pa­lité : un guide des bonnes pra­tiques, inter­di­sant par exemple l’u­ti­li­sa­tion de pes­ti­cides ou d’en­grais chi­miques, pré­co­ni­sant le choix de végé­taux non aller­gènes et non toxiques, ou invi­tant encore à l’ar­ro­sage rai­sonné afin de ne pas gâcher les res­sources en eau.

Adopter des jardins ? C'est ce que propose la Ville de Grenoble, avec une soixantaine d'espaces cultivables recensés par son service Espaces verts.Visuel Jardins à adopter © Ville de Grenoble

Visuel Jardins à adop­ter. © Ville de Grenoble

Les empla­ce­ments dis­po­nibles à adop­ter sont à retrou­ver sur la carte éta­blie par la Ville de Grenoble sur son site Internet. Le dis­po­si­tif Jardinons nos rues per­met éga­le­ment de deman­der un per­mis de végé­ta­li­sa­tion d’un espace vert à proxi­mité de chez soi, voire de sug­gé­rer la créa­tion d’un nou­vel espace.

FM

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

La Ville de Grenoble recherche "d'urgence" des animateurs et animatrices périscolaires pour la rentrée 2022
La Ville de Grenoble recherche « d’ur­gence » des ani­ma­teurs et ani­ma­trices péri­sco­laires pour la ren­trée 2022

FLASH INFO – C'est une campagne de recrutement "d'urgence" que la Ville de Grenoble lance sur les réseaux sociaux et via sa communication. Des animateurs Lire plus

Sécheresse : la Ville de Grenoble interdit l'accès au parc Guy-Pape. Sécheresse. DR
Canicule et séche­resse : la Ville de Grenoble prend un arrêté d’in­ter­dic­tion d’ac­cès tem­po­raire à la prai­rie Guy Pape

FLASH INFO - Considérant les conditions exceptionnelles de sécheresse et de chaleur susceptibles d'augmenter les risques d'incendie, la Ville de Grenoble a pris un arrêté Lire plus

Grenoble face au phénomène d'ilots de chaleur, entre critiques de l'opposition et perspectives de la municipalité
Voirie et espaces verts : la Ville de Grenoble fait face à l’a­lerte séche­resse de niveau 4

FLASH INFO - Tout comme l'ensemble des localités du sud du département de l'Isère, la Ville de Grenoble est concernée par l'alerte sécheresse de niveau Lire plus

L'édition 2022 du Cabaret Frappé à retouvé le Jardin de Ville de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Le Cabaret frappé a repris ses quar­tiers d’été au cœur du Jardin de ville de Grenoble jus­qu’au 20 juillet 2022

REPORTAGE VIDÉO - C'est parti pour la 23e édition du Cabaret frappé, festival musical grenoblois entièrement gratuit qui se déroule au Jardin de ville. Au Lire plus

Massilia Sound System au festival Cabaret Frappé de Grenoble de 2021 © Muriel Beaudoing
La Ville de Grenoble dévoile sa poli­tique cultu­relle pour la période 2022 – 2026

FOCUS - L'adjointe à la culture Lucille Lheureux a présenté, jeudi 7 juillet, la politique culturelle 2022-2026 de la Ville de Grenoble, adoptée en conseil Lire plus

Le Dal organisait ce vendredi 1er juillet 2022 un rassemblement et un concert de casseroles devant la préfecture, en compagnie des familles occupant l'esplanade de la Caserne de Bonne. © Dal 38
Grenoble : la Ville met la salle Rouge à dis­po­si­tion du Dal et des familles sans abri jus­qu’à la fin de l’été

FOCUS - Après avoir occupé l'esplanade de la Caserne de Bonne durant cinq semaines, puis la Maison des associations depuis ce mardi 12 juillet 2022, Lire plus

Flash Info

|

10/08

13h33

|

|

10/08

10h05

|

|

08/08

19h10

|

|

08/08

12h16

|

|

07/08

10h59

|

|

07/08

10h36

|

|

06/08

16h39

|

|

06/08

14h57

|

|

05/08

11h49

|

|

05/08

9h50

|

Les plus lus

Environnement| Sécheresse : Éric Piolle pointe du doigt les « greens » de golf qui conti­nuent d’être arrosés

Abonnement| Sécheresse en mon­tagne : le pas­to­ra­lisme en Belledonne en pre­mière ligne face au dérè­gle­ment climatique

À voir| Fête médié­vale à Saint-Antoine-L’Abbaye : « le chan­tier des bâtis­seurs » de retour les 6 et 7 août 2022

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin